Coup de projecteur sur projet coup de cœur! #1 - Maison Herbier ou comment bien manger en étant gourmet :)

Les amis, voici un projet coup de coeur Made in Lille, que Y a d'la joie soutient de tout son coeur, l'ouverture de Maison Herbier, épicerie fine ouverte à tous, accessible aux végétariens, aux intolérants au gluten et à tous les gourmands veinards qui peuvent se régaler de tout!

Coralie Blais, que vous connaissez déjà pour avoir goûté grâce à elle de délicieuses confitures à la Chambre aux confitures de Lille, se lance en solo et a besoin de notre appui Pour participer, c'est par ici!!!

Nous, on a décidé de lui apporter un peu de lumière en mettant un coup de projecteur sur son projet d'ouverture prochaine rue royale.

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, merci d'applaudir bien fort, Coralie!




Coralie, itinéraire d’une étoile montante de l’entreprenariat Healthy Made in Nord.

Un vrai tempérament de conquérante se cache sous la voix douce et posée de Coralie, trentenaire pétillante et motivée de la Métropole Lilloise. Petite, elle voulait être marchande et végétarienne, preuve que les rêves d’enfant sont souvent révélateurs de la nature profonde qui réside au fond de chacun de nous. Coralie est une gestionnaire, une commerçante et un manager hors pair.  Elle parle de hasards là où nous voyons un chemin sinueux semé de fleurs, parfois d’orties mais surtout de sentiers battus qu’elle n’hésitera pas à emprunter pour arriver à son but.
Car si aujourd’hui Coralie est dans la dynamique d’un projet passionnant, avec la création d’une boutique bien à elle, elle n’a jamais hésité à repousser ses propres limites pour découvrir puis confirmer ses ambitions professionnelles.

Titulaire d’un bac littéraire, plutôt tournée vers les arts, elle a enchaîné les petits boulots afin de trouver la voie qui aujourd’hui, semble cousue sur mesure pour son sens inné du contact et son management humain.

N’hésitant pas à reprendre des études alors qu’elle avait déjà goûté à la praticité du monde du travail, Coralie s’inscrit à une formation à distance de Bac Professionnel et réalise un stage de six mois dans un petit commerce de Wazemmes, qui confirme ses aspirations d’enfant. Elle aime le métier de commerçant, sous tous ses aspects, et aspire à ouvrir sa propre boutique à l’avenir.

Cette dynamique va donc amener Coralie à se dépasser, à relever son premier défi : les études supérieures. Un BTS Management des Unités commerciales en alternance va l’amener au poste d’assistance commerciale au sein des 3 suisses, grande enseigne emblématique du rayonnement économique de la Région Nord durant plusieurs décennies. Coralie va continuer en licence et atteindre le poste d’assistante manager. Rien ne semble arrêter cette trajectoire, puisque sortie Major de sa promotion, elle réussit le concours d’entrée du Master Sciences de gestion à I’IAE de Lille, où elle obtient une alternance au sein de la Communauté Urbaine.

Cette belle ascension a pourtant été suivie d’une période de désenchantement. Diplômée de l’IAE, Coralie ne trouve pas immédiatement de poste malgré d’excellents résultats et une solide expérience professionnelle. Une fois de plus, elle n’hésite pas à reprendre le dessus, malgré l’amertume de cette « vacance forcée » du Bac+5 que rencontrent de nombreux jeunes diplômés d’écoles de commerce néanmoins talentueux. Les expériences professionnelles qu’elle va vivre dans cette période sont difficiles, géographiquement éloignées et personnellement insatisfaisantes, même si les enseignements qu’elle en retire, avec du recul, lui ont permis d’affûter son positionnement de manager.

Une année s’écoule au cours de laquelle Coralie opère une réelle introspection, sur ses aspirations professionnelles, ses objectifs, le sens des actions qu’elle mène et l’utilité de sa mission. Epaulée par son compagnon, elle reprend ses rêves là où elle les avait laissés, retrouve le chemin du végétarisme et des bons produits, se documente sans relâche pour atteindre un premier palier de projet entrepreneurial en lançant Brunch Day, livraison de petits déjeuners à domicile pour les particuliers, qui va durer un peu plus de trois ans. Bien que peu rentable, cette entreprise lui  permet d’affiner ses choix, d’affirmer son goût pour les produits de qualité, le travail artisanal, la conscience des circuits courts. Elle s’intéresse également aux travaux d’une jeune entreprise qui vient de lancer un concept inédit sur le marché, un produit simple mais ancestral, qualitatif, travaillé localement et avec des fruits de saisons, la Chambre aux Confitures.

Dès l’annonce sur les réseaux sociaux, de l’ouverture d’une boutique sur Lille, Coralie saisit l’opportunité et rejoint le projet, en devenant responsable de la boutique du vieux Lille.

Enfin, elle se retrouve personnellement dans ce poste.  Son investissement professionnel au quotidien rend son métier enthousiasmant et porteur. En effet, cela lui donne envie de monter une Ruche de producteurs locaux, à la Madeleine,  parallèlement à son activité hebdomadaire. Un aboutissement se dessinait réellement pour cette jeune femme débordante d’énergie et de talents.

Ses nouveaux défis l’ont donc ramenée à son ambition initiale, celle des « soupes de fleurs » qu’elle vendait pour de faux, enfant. Celle qui plus tard s’est concrétisée à Wazemmes et l’a poussée à se dépasser, pour obtenir les clés qui ouvriraient enfin les portes de sa propre boutique. Le temps de se relancer des défis était revenu.

En quittant la Chambre aux Confitures, Coralie a de quoi être fière de son parcours. Remise dans la dynamique de création entrepreneuriale grâce à la Ruche,  elle peut aujourd’hui se consacrer à la création de Maison Herbier.

Ses motivations sont nobles et respectueuses de la planète et des gourmands. Sensibilisée depuis quelques années aux rythmes des saisons, aux produits travaillés avec soin,  totalement ancrée dans la culture urbaine de jardins potagers et d’agriculture raisonnée, elle a mis en place une collecte participative pour créer sa boutique au cœur du vieux Lille.

Le projet de départ de création d’une épicerie fine se complète avec sa démarche éthique. « Grâce à la Ruche qui dit oui, je me suis sentie vraiment à ma place, dans mon élément, surtout grâce au lien que l’on crée avec les gens qui viennent chaque semaine chercher les produits et les producteurs. On prend collectivement conscience de l’importance de bien manger, de s’alimenter en donnant du sens à nos actes au quotidien, donner la priorité aux produits cultivés biologiquement, localement, en respectant les animaux. En fait avec Maison Herbier,  je viens ancrer ce qui a toujours existé, et je vais encore plus loin qu’avec la Ruche, je donne encore plus de sens à ce projet de création d’entreprise ».

Maison Herbier sera donc une épicerie fine ouverte et accessible, gourmande et fine, prouvant qu’il est possible de prendre du plaisir en mangeant autrement et en agissant favorablement pour la planète.

Le parcours de Coralie est véritablement inspirant, et démontre qu’en une quinzaine d’années, à force de conviction, de travail et de sacrifices certes mais également d’introspection et de curiosité, il est possible d’atteindre ses rêves d’enfant en donnant du sens à nos actions.

En la quittant, on ne peut s’empêcher de penser qu’on a rencontré une étoile montante des Hauts de France, à qui l’on souhaite de réussir à ouvrir les esprits autant que l’appétit.!





Commentaires

Y a encore plus de joie!

La dernière séance

Full of Stars

Poppy Spring