Articles

Affichage des articles du juillet, 2016

Memories 4 ever

Image
Trés souvent on me dit que j'ai une bonne mémoire, que je me souviens de tas de trucs, de tas de détails qui finalement pour d'autres sont uniquement des détails et qui pour moi continuent à rester là, bien rangés dans la bibliothèque de mon cerveau sans craindre le poids des années.
Et c'est parfois de là que surgissent les souvenirs, les beaux surtout, mais les mauvais apparaissent, la nuit parfois, ou par flash, subitement, sortis de nulle part.
C'est ainsi qu'au détour d'une rue, un jour comme les autres, j'ai cru rêver en voyant assis sur un banc un garçon blond aux cheveux longs, tout de noir vêtu et avec un visage d'ange ; cette vision m'a renvoyée quelques années en arrière, face à la même vision, au même ressenti, aux frissons, à l'air chaud de l'été, le parallèle s'arête là, puisqu'il aurait fallu y ajouter la musique qui résonnait ce jour-là, ce fameux jour d'août 1997 sur une plage de Nocera Terinese.....
Comment oub…

Love etc

Image
J'en vois des choses passer sur les écrans, j'en entends des mots, pas toujours bien choisis, pas toujours bien dits, j'en vois des visages défaits, et l'inquiétude creuser des joues.
La tentation est grande de se dire "c'est reparti la tristesse"
Mais hier, quand j'attendais un de mes amis à l'aéroport de Zaventem, lieu si durement touché il y a quelques temps, les scènes de retrouvailles, les petits corps qui s'élancent dans les bras de leurs grands parents, des amoureux qui se revoient enfin, ont chassé tout le reste, les inquiétudes, la tristesse, la colère, l'incompréhension, l'épuisement.
L'amour. Il est intrinsèque à chacun de nous, nous sommes faits pour ça.
Alors le nier est inutile, aimer fait partie de la vie, aimer ses amis, aimer son prochain, aimer naturellement sans même avoir besoin de se poser la question.
On m'interroge toujours sur ce que j'attends de la vie, sur ce qui me manque pour être heureuse.
Je n…

Epictète le retour.

Image
C'est l'histoire toute simple d'un succès. 
Comment atteint-on le succès? Avec du travail, de la perséverance, et beaucoup de détermination.
Mais le facteur principal pour réussir, pour aller au bout d'un rêve, c'est de ne pas renoncer.
En pleine tempête dans ma tête, je cherchais ma voie, alors qu'elle était sous mon nez. 
Ma chronique régulière dans Lemon, le blog, les livres, tout me poussait naturellement vers l'écriture, et comme en plus j'aime le contact et les gens, vers le journalisme.
Alors l'idée a germé, a pris de plus en plus de place, arrosée par mon amour des mots, par mon besoin de mettre en valeur les autres, avec bienveillance.
Et j'ai rencontré par mots interposés Isalou que vous connaissez déjà, puisque j'en ai parlé ici.
J'ai commencé à me lever plus tôt, j'ai fini d'écrire mon livre, celui auquel je tenais si fort, parce qu'il clôturait ma vie d'avant et ouvrait la porte à celle de maintenant.
Et pen…