Articles

Affichage des articles du mai, 2016

Body and soul (again and again)

Image
Au début, il y avait un petit corps qui ne pesait pas trés lourd, mais son poids quand même, un petit nez et des petits yeux et puis des petites mains et des petits pieds.
Aux mots de joie, se sont succédés des mots d'angoisse, quand on a prononcé un verdict, hypothyroïdie congénitale, et qu'on a d'emblée versé une croyance sur la joie de parents: absence de thyroïde, médicament à vie, croissance compliquée, évolution incertaine, bref, kiffes ta vie de parent.
La vie a quand même pris le dessus, parce que ce petit être que j'étais avait visiblement envie d'être là, de participer à l'histoire et de grandir juste pour voir un peu ce qui pouvait se passer.
Et puis le nourrisson a grandi, les facultés psychologiques aussi, et d'autres diagnostics ont été posés, d'autres certitudes, qui aujourd'hui expliquent la sensibilité accrue, la détermination, l'incapacité à choisir une voie, le caractère autodidacte, l'impossiblité à être "casée"…

Socrate et Isalou.

Image
Aujourd'hui, c'est le grand crédo, être soi-même est presque devenu une injonction, une obligation même, on pêche par excès, une fois encore, après avoir passé tant d'années à cacher nos sentiments, à avoir dû être la version parfaite de nous ,qu'exigeaient nos parents, nos maîtres ou nos référents.
J'ai été cette version, je le sais, et je l'assume aujourd'hui. Obéissante, docile et muette quand c'était le moment, j'ai enfoui au fond de moi ce que j'étais vraiment pour être exactement ce qui était attendu. 
J'ai cru devoir être parfaite jusqu'à un jour où j'ai craqué. Mon vrai moi en a eu ras le bol.
Ras le bol d'être sérieuse et raisonnable au-delà de ce que ma nature me demandait d'être, ras-le-bol de me taire et surtout ras-le-bol de ne pas assumer qui j'étais.
Je ne me suis pas teint les cheveux en rouge en arrachant mes vêtements sur la Place de la République, (ma nature n'avait pas envie en fait, et tant mieux…

Un tour de manivelle

Image
Bonsoir amis joyeux!
Déjà un peu de temps sans se retrouver ici et pourtant, j'ai beaucoup de choses à vous raconter, qui feront l'objet de quelques textes prochainement;
Vous l'aurez constaté, la couleur a changé sur la Joie! Eh oui, la couleur de la joie, c'est le jaune! On a connu la période rose, voici venu l'ensoleillement!
Et la playlist a changé aussi, c'est celle de Black Cat's Therapy, je suis tellement heureuse d'avoir écrit ce livre et d'avoir trouvé la musique qui rythme ce récit!
Un anniversaire: celui de mon parcours chez Lemon, une bougie à souffler pour le mag et pour moi, et on est toujours dans la place, lui et moi!
Des nouveautés, un parcours qui après de nombreux mois à tergiverser et à modifier la donne, a finalement trouvé un point d'ancrage,...je vous en dirai plus trés bientôt!
En attendant de vous parler de levers de soleil, d'amour, de joies, de questions philosophiques sur la vie et de bonnes ondes, je vous rappel…