Lille.

Ma chère, ma belle, ma douce, mon adorée, 

D'où que l'on vienne, on tombe sous ton charme, ton architecture, ta beauté, ta convivialité.

Je t'ai connue petite et je t'ai élue quand j'ai grandi, j'ai décidé de t'adopter et de t'aimer mais tu m'as surprise, tu m'as aimée davantage que je ne pouvais l'imaginer.

Tes ruelles, tes pavés, tes couleurs, ton odeur, tes parfums, tes saveurs.....tu m'as offert la joie immense d'être une de tes filles, une de tes soeurs.

Je suis arrivée sur ton sol en 2005, il y a déjà onze ans. 

Je te connaissais de loin sans être consciente de notre alchimie, de notre parfaite ressemblance, de nos atomes crochus.

Depuis que je te connais, je n'ai de cesse de te photographier, de t'aimer, de te décrire, de te célébrer, de te découvrir, chaque jour plus belle, chaque jour plus mystérieuse, chaque jour sous un nouveau jour, et toujours je m'ennamoure.

J'habite une cabane dans les arbres, perchée dans les hauteurs, entre l'esplanade et le bois de boulogne, la citadelle conçue par Vauban et les ruelles étroites et colorées du vieux Lille;

J'habite ce quartier,jadis populaire, aujourd'hui trés prisé et bourgeois, mais qui reste tellement agréable, avec ses façades flamandes et espagnoles, ses couleurs et ses pavés, un charme incroyable, que tous ont salué, de Marguerite Yourcenar à Pharaon de Winter en passant par le grand Charles, artistes, écrivains, hommes politiques, personne n'a pu te résister.

Toutes tes influences historiques ont créé ta différence capitale que je ne me lasse pas de contempler.

Lille, ma jolie, je vis sur ton sol chaque jour plus heureuse que la veille, je suis reconnaissante, de te connaitre et de t'aimer.

T'étudier et te connaitre, te découvrir et te voir te parer de mille couleurs, sont des sources d'inspiration inépuisables, tant ta magie est éternelle.

Tu n'es peut-être pas la ville lumière, mais ton rayonnement va au-delà des frontières, tantôt Lille, tantôt Rijsel, tu es pour toujours ma bien aimée,

Des halles de Wazemmes à la Maison de la Photographie de Fives, des berges de l'Esplanade le long de la Deûle au Jardin des Géants, de la place de l'Opéra aux splendeurs de ta grand Place, de la façade de Meert à la place aux oignons, de la porte de Paris au jardin Vauban, toutes les routes mènent à ta gourmandise et ta modernité, sans cesse renouvelée, c'est Merveilleux.

Capitale à taille humaine, flamande, nordique, espagnole et bariolée, tu es unique, tu es un joyau, une fierté.

Ville de culture et de savoirs, ville des possibles et de la jeunesse, fleuron de la réalisation régionale, tu es une source intarissable de découvertes.

Tu nous offres les musées, la gastronomie, les étoiles et l'infini, tu nous offres d'être à la pointe, tu nous soignes et nous éduques, tu nous régales, tu nous amuses avec tes théâtres, tu nous paies des coups dans des troquets et nous, humains, nous nous inclinons face à tant de générosité.

En ce jour de la Saint Valentin, je voulais te déclarer ma flamme, ma belle, ma douce, ma tendre amie, ma ville, mon île, ma joie.

Merci Lille, de m'avoir ouvert tes bras, je ne sais quelle autre ville pourrait m'aller mieux que toi, j'ai la chance de te vivre chaque jour, et ....je compte rester à jamais ton admiratrice et ta voix.

Merci à toi d'être celle que tu es, si tu étais de chair et d'os, je serais ton amie, et puisque tu es une ville, je continuerai de t'arpenter, de te lire, et de t'écrire.....de tout coeur, Merci.












Commentaires

Anaïs a dit…
C'était un plaisir de te croiser ce jour là, et peut-être même un signe ^^
Anaïs
Y a d'la joie! a dit…
Chère Anaïs plaisir partagé et tu sais il n'y a pas de hasard 😉
Papa a dit…
Belle déclaration ma fille....
L ille,
V ille,
F ille....
Y a d'la joie! a dit…
Merci beaucoup papa ❤ quelle belle surprise de te lire ici!!!bisous bisous

Y a encore plus de joie!

La dernière séance

Full of Stars

Poppy Spring