1 sept. 2015

Rentrée et classe

Les vacances sont terminées et avec le mois de septembre est arrivée la rentrée, ce moment que j'attendais, que j'ai toujours attendu, espéré, aimé  et qui ne m'a jamais déçue.

J'adorais l'odeur des cahiers neufs, les crayons, les stylos, toutes les aventures que nous allions découvrir et vivre, écrire et colorier, j'adorais recouvrir mes livres et coller les étiquettes, j'adorais découvrir ma classe, recommencer à m'instruire, retrouver mes amis et partager avec eux et mes professeurs ces moments feutrés d'insousciance et de savoir.

Alors ces jours ci, je m'interroge, la rentrée a-t-elle tant changé? Pour que des publicitaires proposent tel ou tel produit pour l''affronter"? Pour que des parents désespérés de voir le temps qui passe pleurent et traumatisent leurs enfants d'aller à l'école, ou pire d'aimer ça?

Je ne vous cache pas que je rêve secrètement de ces jours bénis où j'irai avec mes enfants faire les achats de fournitures scolaires, je m'imagine presque aussi excitée qu'eux à l'idée de remplir le caddie de nos achats neufs du jour, des moments de joie à préparer la rentrée des classes, de l'amour de l'école que je leur transmettrais, moi qui l'aime tellement que j'y ai passé 25 ans, moi qui l'aime tellement que je suis prête à y retourner enseigner pour revivre cette ivresse.

Je suis impatiente de vivre ces moments, de les voir tracer des lignes, des courbes, des lettres, des mots, je rêve de les accompagner, de les motiver, de leur dire que c'est une chance d'avoir le droit d'aller à l'école, de leur expliquer ces enfants qui doivent traverser le désert pour y accéder, que savoir est merveilleux, qu'apprendre est fantastique, qu'il n'y a d'autre lieu plus magique qu'une salle de classe, et de métier plus extraordinaire que d'enseigner, tant la tâche est rude.

Je sais que cela paraît incroyable aux parents qui me lisent, mais croyez moi, j'aime l'école, j'aime apprendre et enseigner, ma vie prendra tout son sens quand cette étape de ma vie sera franchie: enseigner à mes enfants l'amour de la connaissance et la curiosité. Je suis impatiente de vivre ça.

Alors, ces gémissements, ces tremblements, ces pleurs, ces déchirements, je ne les comprends pas.

Je ne vois que du positif à aller à l'école, pourquoi certains l'entreprennent comme une torture? Pourquoi transmettre de telles peurs ???

Nos propres parents ont ils eu de telles angoisses? Quelle est elle? le temps qui passe? La séparation? Pourquoi avoir la hantise d'apprendre?

Je serai parent un jour, je me souviendrai de ces interrogations. Mais je me promets d'être la même qu'aujourd'hui, convaincue qu'apprendre est une chance, que l'école est une fête, que l'enseignement est un jeu.

D'ici là, je vous souhaite une belle rentrée, digne, joyeuse, pleine d'entrain et de classe.

Je vous embrasse.



Aucun commentaire:

Y a des copains!