Articles

Affichage des articles du mai, 2015

Family affair

Les reflexions sur la famille se bousculent régulierement dans mon esprit depuis ces dernières semaines.
Au delà du fait qu'il s'agisse du coeur de mon prochain livre, je dois quand même essayer de trouver une réponse à ces interrogations.
Née dans une famille originaire du Sud de l'Italie, j'ai de nombreux points communs avec tous ceux et celles qui ont eux aussi grandi dans ce type de famille, patriarcale, ancrée dans les traditions, pleines de principes auxquels seuls les chefs de famille pouvaient déroger, et bien sûr un sens aigu du sacrifice.
Aussi loin que je me souvienne, mon père me répétait souvent que je ne devais pas me "sacrifier", pourtant c'est bien ce que ma grand mère (sa mère) m'avait appris: les autres passent avant tout.
Aujourd'hui dans une société où l'individu revient au centre, c'est à dire, "charité bien ordonnée commence par soi-même" ces principes qui ont gouverné ma vie depuis trés longtemps ont mis d…

Habeas corpus

Image
Quand on travaille dans un métier en rapport avec le corps et l'image, on sait par avance que l'on sera confronté à des syndromes de dysmorphie.
La plupart des gens qui passent devant notre miroir à la boutique ne se voient pas comme ils sont.
Au contraire, dans le miroir, ils voient d'autres choses, une image véhiculée depuis longtemps, une image lourde de critiques et de remontrances, une image biaisée traînée depuis plusieurs années.
En tous points, les femmes d'aujourd'hui sont rares à aimer leur corps, elles n'apprécient que très peu leur image, leurs courbes, leurs formes, leur poitrine, leurs cuisses, leur ventre, sont loin d'être bienveillantes envers elles-mêmes, et se mettraient volontiers à pleurer quand on leur fait des compliments. 
Pendant des années, depuis le début des années 80 et l’émergence des tops model longilignes, les magazines féminins n'ont eu de cesse que de véhiculer l'idée qu'il fallait être mince (entendez faire un …