Casse-tête Chinois.

Dés que j'ai entendu parler du dernier Klapish j'ai tout de suite pensé à trouver la soirée de libre qui me permettrait d'aller le voir.
 
La suite des aventures de Xavier, Martine, Isabelle et Wendy, je n'aurai raté ça pour rien au monde et j'ai fait la groupie, le jour de sa sortie.
 
Pour m'accompagner, j'ai testé testé testé, mais je savais que mon acolyte numéro 1 serait de la partie quoiqu'il arrive, ma ptite jumelle aux vrais airs d'Audrey Tautou.
 
Et hop, sortie de boulot, nous v'là à prendre nos places, un p'tit repas rapide et un bon film comme quand on était étudiantes et insouciantes, sauf qu'à cette époque là la place de ciné coûtait 6 euros, mais bon soit.
 
Quand on aime, on ne compte pas.
 
Et nous on s'aime, et surtout, on aime Klapish, on aime Romain Duris (oh que oui) et notre Audrey adorée.
 
Et puis Cécile de France, vraie, drôle, touchante....et puis Kelly Reilly, magnifique....
 
Enfin bref une bonne soirée en perspective. Et comme je ne lis jamais les critiques je ne risquais pas d'être polluée.
 
Salle bondée à 20h00 dans ce cinéma lillois où j'ai passé des heures merveilleuses depuis 8 ans.
 
Quel bon moment nous avons passé!
 
Ce Cédric est fort. Il a réussi à nous faire grandir en même temps que les héros de son film, Erasmus quand nous étions étudiants, l'entrée dans l'âge adulte, et puis là, la vie qu'on mène aujourd'hui.
 
Même si on n'a pas encore 40 ans, on y est pas très loin, entre deux âges, la génération qui attend de savoir à quelle sauce on sera mangés.
 
Les problématiques de couple, d'enfants, de séparation, toutes ces choses de notre quotidien.
 
Et puis on touche à des sujets forts, qui nous parlent, avoir un enfant quand on est deux mamans, le don de soi, les parents et notre rapport à eux, savoir d'où on vient pour savoir où on va....
 
Avec humour, auto-dérision, tendresse, tout ceci nous donne un casse-tête chinois qui ne peut s'adresser qu'à ceux qui comprennent où ils en sont aujourd'hui, qui sont lucides.
 
Et finalement ce film, c'est la vie qu'on vit. Tous et toutes. Un jour ou l'autre.
 
Et Romain DURIS. Quel formidable jeu d'acteur, et quel personnage!
 
Des papas qui suivent leurs enfants au bout du monde, y en a pas tant que ça. Et qui s'investissent autant non plus. Et qui aiment leurs amis, les amis de leurs amis....
 
Et qui écrivent un bouquin, se trouvent à la croisée des chemins, retrouvent la force d'aimer encore, de façon plus mûre bien sûr mais avec un grain de folie complétement assumé...y en a pas tant que ça non.
 
Romain sublime Xavier, il rend ce personnage depuis le début de la "trilogie" humain, touchant, attachant, Xavier, même si c'est un homme, c'est chacun de nous, avec ses forces et ses faiblesses et on l'aime forcément.
 
Enfin si on arrive à se remettre en question deux secondes et qu'on prend suffisamment de recul sur sa propre vie pour concevoir d'où l'on vient et où on va bien sûr.
 
Les dialogues et l'intrigue sont drôles et très bien menés, les costumes, la lumière, et cette ville magique qu'est New York, nous emmène tellement loin tout en nous rapprochant.
 
Oui, la touche positive qu'amène ce film m'a et nous a fait du bien, on est sorties avec le sourire, avec l'envie d'assumer nos âges et notre force, de nous sentir en vie et heureuses.
 
Je vous le recommande vraiment, c'est comme ça que j'ai modifié légèrement ma wish list.....et que dés sa sortie en dvd, ce film sera un des piliers de ma vidéothèque, de ceux qu'on se mate quand on a besoin de se ressourcer, dans une bulle rien qu'à nous, ou avec ceux qu'on aime.
 
Je vous embrasse!
 

Commentaires

Y a encore plus de joie!

La dernière séance

Full of Stars

Poppy Spring