Jump!


Vous souvenez vous de cette pub pour la Carte Bleue, où un jeune intrépide et fougueux décide sur un coup de tête de suivre une parfaite inconnue rencontrée au bar de la gare en changeant son billet?
 
Le slogan était "la vie est faite d'opportunités" et pourtant combien sommes nous à  ne pas les saisir? 
 
A s'interdire de vivre au nom de peurs qui nous font trembler mais qui pourtant ne font que nous bloquer, on s'empêche parfois de nous réaliser.
 
Combien d'occasions ratées? de rendez-vous perdus? Combien de situations où nous aurions du mais au cours desquelles nous avons préféré....la commodité.
 
Oui il est commode de ne pas prendre de risques, de rester sur ses acquis, de ne pas aller de l'avant.
 
C'est plus facile de rester sur la terre ferme que de mettre un équipement et de sauter en parachute pas vrai?
 
Cela nous demande moins d'efforts, moins d'investissement....c'est plus difficile finalement de se lancer, de monter un projet, de tendre la main, de courir dans une gare pour retrouver une personne qui nous manque, de retourner une ville pour retrouver quelqu'un que l'on aime.
 
Et pourtant, si demain on nous permettait de passer quelques heures avec nos proches, ou des gens qui nous ont quitté, ne prendrions-nous pas tous les risques pour le faire? Ne serions-nous pas sur le quai de la gare, frétillants, frémissants, rongés par l'anxiété?
 
Certaines opportunités ne se présentent qu'une fois.
 
A nous d'évaluer si nous sommes capables de vivre toute une vie avec la pensée qu'elles ne se réaliseront jamais.
 
Comment savoir si nous sommes en mesure de ne rien regretter?
 
Personne ne le sait.
 
Alors....pour ne pas vivre de regrets, il faut s'habiller d'audace.
 
C'est forte de tout cela que parfois le grain de folie qui vit en moi et grandit depuis toujours, parfois s'allume, et me permet d'aller à l'encontre de mes peurs.
 
C'est grâce à cette petite folie douce que nous sommes capables de vivre des choses inouïes, insensées, incroyables, et qu'en nous retournant nous sommes tout simplement fiers de nous.
 
Nous sommes la seule personne à convaincre.
 
Alors comme le disaient les philosophes des années 90, Kriss Kross, just "Jump".
 
Je vous embrasse.

 
 

http://www.youtube.com/v/bCmEDzy-i2c?autohide=1&version=3&autohide=1&feature=share&attribution_tag=UZNMe9LRfnP6VUi0Pu_gVQ&showinfo=1&autoplay=1

Commentaires

Y a encore plus de joie!

La dernière séance

Full of Stars

Poppy Spring