30 sept. 2013

Let's talk about love

Qui peut codifier l'amour?
 
Et surtout pourquoi?
 
Pourquoi s'obstiner à vouloir faire entrer des situations dans des cases et dans des choses déjà existantes?
 
Est-ce que cela rassure les gens de définir leurs relations?

Toutes les histoires ont vocation à se terminer, mais est-ce qu'on les vit plus intensément quand on sait -d'avance- qu'elles ont un terme?

Si on décidait d'avance, qu'on entame une relation jusqu'à une date donnée, est ce qu'on ne vivrait pas alors chaque jour comme si c'était une fête sans fin, est-ce qu'on n'irait pas moins par quatre chemins pour se dire les choses, est-ce qu'enfin alors, on accepterait de communiquer sur des choses que l'on tait de peur de perdre l'autre?

J'entends d'ici les ayatollahs de l'amour hurler avec les loups: codifier l'amour mais quelle idée saugrenue? Ce serait dénaturer la relation et patati et patata.

Mais de quoi parle-t-on? Si l'on se sent bien avec quelqu'un tout simplement, si on est tout simplement heureux en sa présence, et qu'on a envie de le lui dire, sans pour autant que ne survole au-dessus de nos têtes le spectre conventionnel de "la relation", pourquoi alors ne pas vivre comme bon nous semble?

Parce qu'après tout c'est bien joli de vouloir le bonheur des autres, mais on veut le BONHEUR selon notre propre vision.

On ne veut pas que les autres soient juste heureux; on veut qu'ils le soient selon notre point de vue, un peu comme les gens qui veulent que leurs enfants se marient, mais uniquement selon la voie "conventionnelle" avec quelqu'un du sexe opposé, ou qu'ils fassent des enfants, mais "uniquement mariés" ou bien pire qu'ils trouvent quelqu'un mais de la même couleur ou de la même religion...

Mais enfin ça suffit!

L'amour, les sentiments, l'affection, la tendresse, tout ceci est tellement personnel, tellement au cas par cas, pourquoi absolument vouloir faire de ce qui est beau et simple quelque chose de conventionnel pour qu'il rentre dans une case?

Pourquoi plier en 5 un papier pour qu'il rentre dans un tiroir?

Arrêtons de vouloir plus, de vouloir différemment de ceux qui vivent la situation.

Personne ne sait mieux que nous ce que nous attendons de la vie, de l'amour et d'une relation sentimentale.

On va à notre rythme, là où on veut aller, sans avoir besoin d'être étiquetés.

Ou alors, on monte dans un caddie et on attend d'être rangé dans un rayon.

Aimer, être aimé, ne plus se sentir seul, vivre des émotions fortes, prendre du plaisir, tenir une main, être blotti contre quelqu'un, quelque soit la forme que cela prend, ça n'a pas de prix, à mon avis.

Vous avez bien le droit d'avoir un avis différent, mais en attendant....laissez nous parler d'amour dans la langue qui nous chante, laissez nous aimer et être aimés par qui nous plaira, et dans les formes qui nous importent.

On peut parler d'amour à l'infini, tant qu'on ne prétend pas détenir la vérité absolue.

Je vous embrasse.

Aucun commentaire:

Y a des copains!