Quand mon humeur est down down down...

...je n'écoute pas Etienne Daho, parce qu'il est réservé aux grandes occasions, genre essai du nouveau maillot de bains quand j'ai perdu trois tailles ou bronzage arboré sous un paréo dans ma salle de bains.

Non, quand mon humeur est down down down, je m'efforce de voir du positif.

J'ai bien utilisé le verbe "s'efforcer", parce que parfois il faut fournir un bon paquet d'efforts pour décider de se bouger du canap', quand il fait HYPER CHAUD, qu'on a pas un rond et qu'aller travailler se résume à rafraîchir sa page "Tête de Livre".

Dans cette situation, quand tu ne peux décompter les jours qui te séparent de tes vacances, car tu ne PEUX PAS en prendre, faute d'avoir bossé 9 ans à la fac et d'être par exemple au choix avocat depuis quelques années (ah bah si, en fait), quand tes amis sont en vacances ou sur le point de l'être, quand tu économises tes nerfs pour ne tuer personne (surtout quand les gens se plaignent qu'il fait chaud, qu'il pleut, qu'il fait chaud et bah qu'il pleut hein), dans cette situation seulement tu peux écouter du Lorie sans pleurer des larmes de sang.

Oui, c'est la seule situation où Lorie n'abîme pas tes tympans.(non plus)

Car dans cette situation, tu tombes bas dans les expériences interdites: tu regardes de ton plein gré "Joséphine Ange Gardien" sur TF1, tu manges des Mister Freeze, tu ne vas ni à la piscine ni à la plage, ni nulle part, même si TRES HONNETEMENT tu te tâtes à essayer Lille Plage, et comble du comble, tu passes tes nuits à regarder les rediff de Nouveau Look pour une Nouvelle Vie, en te disant (et c'est ça le comble du comble clairement) "j'l'ai déjà vu en plus" tout en restant ventousé à ton coussin.

Boooooooon, mais rien n'est perdu, dans ces situations, restes positif lecteur. (et auteur hein si possible merci)

Tu peux trouver la fraicheur dans tellement d'endroits insolites: la Maison d'Arrêt et sa commission de discipline, le commissariat de Police de ton quartier, ou mieux, celui de la ville d'à côté à une heure avancée de la nuit, le Rez de Chaussée du Palais de Justice ou bien entendu, ton cabinet plongé dans le noir.

Sois joyeux: tu pourrais être détenu! Mais tu es LIBRE de faire ce que tu veux peux.

Sois reconnaissant, bien sûr tu n'as pas de rentrées d'argent, mais tu ne dois pas te faire rapatrier d'un pays où l'on ne parle pas ta langue à 10000 km de chez toi!

Sois pragmatique: tu as une bonne vue, tu peux donc encore....lire pour t'évader, un plaid dans l'herbe folle te suffira pour voyager au son des djembé :)

Non, je ne déprime pas. Je tourne en dérision les trucs qui me polluent l'existence et ça me donne de l'énergie pour trouver de nouvelles idées de sketches, pour aller de l'avant, pour rédiger mon mémoire, pour reprendre l'écriture de mon premier livre qui n'a pas encore vu le jour, pour faire des tas de permanences afin de prévoir le futur (comme la fourmi l'inverse de la cigale donc) 

Non je ne broie pas du noir parce que tout va bien en fin de comptes.(qui a utilisé ce mot??QUI?)

Mais j'en ai tellemin tellemin marre là, mais tellemin!

Que du coup je viens te voir, lecteur, espèrant te voir esquisser un sourire à la lecture de mes déconvenues futiles.

Tu peux maintenant réécouter Etienne Daho si ça te chante, moi je vais prendre mon élan (pas l'animal hein, l'autre) et tenter de trouver trente secondes de motivation.

Parce que quand la motivation s'en va, bein....tu rafraîchis plus les pages qui ne servent à rien que ton organisme si tu vois ce que je veux dire.

Des bisous et ....VIVEMENT DEMAIN!



Commentaires

Y a encore plus de joie!

La dernière séance

Full of Stars

Poppy Spring