Paranormal Activity

C'est en sortant de chez moi ce matin que j'ai pensé à ce post et je me suis dit qu'il était temps que je l'écrive avant qu'il ne soit trop tard et que l'idée s'envole.

Je me demande en effet ce qui finalement est la "normalité"?

Est ce que la normalité, c'est d'être sérieux, de prendre un air grave, d'attacher ses cheveux en chignon strict et de se prendre au sérieux quand on fait un métier, quel qu'il soit d'ailleurs mais surtout le mien?

Est ce la normalité, de ne pas sourire, de ne penser qu'à soi, de se focaliser sur soi même, d'être méfiant, de ne pas tenir la porte aux gens, de ne pas leur dire bonjour?

Est ce la normalité de ne pas partager? Est ce logique de tout garder pour soi?

Comment doit on se comporter pour être normal?

Dans le milieu dans lequel j'évolue, je côtoie toute sorte de gens.

Des instruits, des qui-ont-réussi-leur-vie, des désespérés, des diplômés mais désespérés, des diplômés mais pauvres, des diplômés qui ne touchent plus le sol, des aigris, des tristes, des dépressifs, des joyeux, des malheureux, des défaitistes, des méchants chroniques, des assoiffés de pouvoir et d'argent, des opportunistes, des arrivistes, des gens sur qui compter, des miss et mister parfaits....

J'en entends des choses, j'en vois des choses qui me choquent, me perturbent, m'indignent, me révulsent m'attristent et je me pose souvent cette question "est ce que c'est normal?"

Parce qu'à la fin, qui sait s'il a un comportement adapté ou non dans une société où tout va vite, où rien n'est jamais suffisant, où il faut toujours se dépasser, battre des records?

Je me pose souvent cette question au sujet de la famille, de l'éducation des enfants, de ce que l'enfant trouve ou non normal, et de comment il réussit finalement à se construire....

Oui, en ce moment, je me pose souvent des questions parce que comme tout à chacun, je cherche ma place dans le monde et que pour la trouver il convient de savoir où nous en sommes, les uns les autres.

Souvent je me demande si c'est normal d'aimer les autres ou si finalement c'est moi qui fais fausse route, souvent aussi je me sens différente, décalée, originale, et je me demande si cela est un plus ou un moins, aux yeux des autres, puisque ce sont dans leurs yeux que nous existons dans la société.

Et quand je suis lasse de me poser toutes ces questions, je me dis que je fais déjà de mon mieux, même si parfois de toute évidence cela ne suffit pas.

J'essaie de comprendre, d'avancer, de grandir, d'occuper mon espace sans empiéter sur celui des autres et surtout j'essaie d'être moi.

L'originale et créative, que tout le monde a cru sérieuse, peut être même ennuyeuse, mais en tous cas bien comme il faut.

On se demande ce qu'il faudrait changer dans nos comportements, et puis on se rend compte qu'à part s'adapter, on ne peut pas changer grand chose....

C'est le revers de la médaille, quand on a fait autant d'années d'études, que de se poser mille et une questions en permanence, d'être curieux, d'être pensif, de réfléchir.

C'est ce revers qui m'accompagne tous les jours de ma vie, jusqu'à faire de ma vie, une paranormal activity....

Je vous embrasse

Commentaires

La Reine des Pâquerettes a dit…
Hey Miss L....
C'est parce qu'on a fait des études qu'on se pose autant de questions, parce que nous avons suivi tous les conseils de ses enseignants et Professeurs avertis qui nous disaient de toujours chercher le pourquoi du comment pour correctement argumenter la dissertation du partiel de juin... C'est pas plus compliqué que ça Miss, je me rends compte chaque jours que je me pose des questions que ce que j'estime être des " gens normaux" ne penseraient même pas à se poser... pourtant moi je me pose toutes ses questions... un peu comme un enfant qui demande, pourquoi le ciel est bleu, pourquoi l'eau elle est mouillée ou c'est vrai que mon ptit frère il est né dans un choux??
Parfois j'en arrive à me dire, tout comme toi j'ai l'impression, que je dois pas être normale.. et puis je me cherche des excuses et ses excuses m'amènent d'autres questions plus ou moins existentielles ... Bref, sans vouloir faire la pédante, c'est notre goût prononcé pour les 4 à 7 ans d'études après le baccalauréat qui nous a appris à douter de tout!... souvent à mon plus grand regret...

Plein de bisous Miss L...

PS : J'adore vraiment te lire, tes sujets sont toujours pertinents et éblouissants... et
PS2 : Du coup je me pose des questions... hi hi hi
Anonyme a dit…
quindi in realtà siamo tutti strani... io per prima! ma se il problema è di voler troppo bene alle persone che ti circondano allora siamo entrambi inguaiate ! Ahhhh la norma, la normalità .... a me piacerebbe conoscere miss o mister normale , secondo me è una specie rara, mai visto in vita mia, un po come una licorna o babbo natale, è sicuramente un animale mitologico , Wanted : mister o miss normale
from rome with love

Y a encore plus de joie!

La dernière séance

Full of Stars

Poppy Spring