Da Vinci Code

C'est charmant le mystère n'est ce pas? Ne pas se dévoiler immédiatement, répondre à une question par une autre question, écrire des mots codés, parler en paraboles....(oui, ce mot existe, et ce n'est pas seulement un truc rond qu'on pose sur les toits des maisons)

Le suspens et ses trois points de suspension, les phrases intrigantes, les billets glissés dans la main, la surprise  on frissonne rien que d'y penser n'est ce pas?

Quand on ne sait rien, quand on doit deviner, on est sans doute grisé, ça attise notre curiosité...Ou pas.

Enfin personnellement ça attise surtout mes nerfs.

Je ne supporte pas le suspens et toutes les phrases commençant par "je t'expliquerai" m'agacent prodigieusement.

Je ne parle même pas des comportements improbables de mes semblables incapables de s'exprimer clairement.

Quand Jésus (le petit) allait sur le Mont Sinaï pour raconter ses paraboles et comprenne qui pourra j'ai envie de dire à la limite c'était son boulot.

Mais que ce soit sur Tête de Livre, à base de panneaux à messages subliminaux, qui sont TOUJOURS mal interprétés par ceux à qui ça n'était pas destiné (99 % de vos amis) et JAMAIS lus, ni compris, ni même entraperçus par CELUI ou CELLE à qui c'était destiné, ou les messages les plus énigmatiques qui soient: je suis navrée, ça a le don de me titiller les méninges d'une manière fort peu académique.

Etant une femme, parfois, j'avoue, j'ai essayé le mystère avec les hommes qui me plaisaient. 

Mais à ce jeu épuisant, les hommes sortent toujours vainqueurs.

Plus mystérieux tu meurs: des codes partout, du portable à l'ipad, des explications évasives sur tout, des renseignements flous à l'extrême (t'es rentré tard hier? réponse: PAS TROP)

J'ai ri en regardant cette scène de "scène de ménage" où le couple formé par le prof et sa femme bricoleuse discutent et qu'elle lui demande (pour anticiper, s'organiser enfin que des mots féminins)" vers quelle heure on part pour notre week end? "Réponse de l'Homme: "pas trop tard, ni trop tôt."

Mais c'est exactement ça un homme.

Malgré l'amour que je porte à cette partie de l'humanité, force est de constater que l'Homme est flou.

De plus en plus flou.

"tu es sûr que ça va? tu as l'air contrarié " dira la femme pour s'entendre dire "non, t'en fais pas, je suis juste fatigué".

Le "fatigué" est le subterfuge numéro 1 de l'homme qui veut avoir la paix (et donc répond) mais suffisamment vaguement pour qu'on ne sache pas ce qu'il a VRAIMENT (je suis juste fatigué et ça ne souffre aucun commentaire)

Dans le jargon administratif on dirait "ouvrir un parapluie".

On répond mais pas trop précisément pour ne pas se mouiller. Youpi!

Voilà que cette version se multiplie à l'infini, de la vie quotidienne à la vie professionnelle, ou de famille.

C'est aussi à cause de nous: pourquoi vouloir absolument TOUT savoir TOUT expliquer TOUT analyser?

L'homme se simplifie la vie. Il ne veut pas se faire chier. Je ne sais pas le dire plus clairement désolée.

Du coup, si vous ne lui parlez pas, il ne parle pas non plus.

Exit le fameux test de l'indifférence pour provoquer la réaction. Non seulement ça ne marche pas du tout mais en plus la seule à souffrir, c'est nous.

Si vous ne prenez pas de nouvelles, lui non plus, ne rêvez pas qu'il vous courre après, et ce que vous soyez dans un rapport de séduction ou simplement d'amitié, de travail ou de famille.

Non, l'Homme n'a pas envie de se confronter, quand on le saoule, il fuit.

Et le pire, c'est que les femmes maintenant s'y mettent aussi.

A écrire des messages incongrus et surtout peu clairs.

Et vous voilà cherchant à découvrir la signification cachée du message, vous voilà dans ....le DA VINCI CODE.

Crevant.

Mais comme nous sommes tenaces (des femmes mais c'est tellement redondant) il faut que nous découvrions le sens de ces mots, que nous allions au devant du mystère, que nous ayons notre franche claire et nette explication.

Alors ça, c'est le premier réflexe.

"WTF????"

Ensuite, comme nous sommes réfléchies (des femmes mais ça vous aviez compris) forcément, nous nous posons deux secondes pour peser le pour et le contre d'une réaction épidermique immédiate et violente.

Enfin, nous le mettons de côté pour le relire plus tard, à tête reposée, et non dans notre bouillon là tout de suite en pleine journée de boulot et de tracas quotidiens.

Voilà, les femmes, fidèles à leur réputation de sensibles écorchées vives se fichent pas mal du "bon" moment ou de l'"opportunité" d'envoyer un message codé n'importe quand et sans la notice évidemment.

J'ai préféré je l'avoue la chasse au trésor dans les rues de Rome concoctée par mes meilleurs amis, qui me guidaient à distance.

L'émotion était là, le mystère aussi, mais ça n'a pas duré trop longtemps et c'était un jeu innocent.

J'apprécie moyennement la farce quand elle vient de gens de référence, qui sont sensés guider notre vie et nous ECLAIRER.

Quand les repères se renversent et que plus personne n'est à la bonne place, que les cartes sont à redistribuer, et qu'on y perd son latin, bêtement, ça me fait beaucoup moins rire.

Mais ça fait partie des légendes urbaines et personnelles que de vouloir être insaisissables....

Faut pas m'en vouloir, mais je préfère connaître les règles d'un jeu avant d'y jouer, et éventuellement aussi, qu'on me demande si je veux bien y participer.

En attendant que les insaisissables se matérialisent, vous me trouverez peut être terre à terre, je vais vivre.

(Houuuuuuuuuuuu Houuuuuuuuu la vache ça fait peur ce truc.)



Commentaires

La Reine des Pâquerettes a dit…
Tu es vraiment une Perle, Miss L !!!
Tes articles collent toujours avec ma Réalité.. Comment fais-tu? Quel Don as-tu? Tu décris le Mystère Masculin tellement précisément, j'ai, quand je te lis, l'impression que tu parles pour moi, pour ce que je vis!... Tu es une véritable magicienne... et si un jour tu mets la main sur le décodeur-masculin-féminin... surtout préviens moi... car je suis submergée par les messages pas clairs, les paraboles comme tu dis si bien, pour rester dans le thème j'ai l'impression de regarder mon écran soit dans une langue étrangère soit sans le son... j'ai des images, et je n'ai pas la clé pour les décoder...
Continue ainsi, à me faire rêver !!!
J'adore..
des bisous et des mercis pour se soutien indirect...

Y a encore plus de joie!

La dernière séance

Full of Stars

Poppy Spring