Articles

Affichage des articles du 2013

Enjoy the Last Day.....

Hop hop hop, dernier jour de l'année!
Une bonne raison de s'écrire non?
On ne cherche plus trop de raisons pour se donner rendez-vous ici, vous avez raison mes amis, d'autant plus que bientôt, nous pourrons nous voir, nous parler en vrai, enfin si vous voulez....peut-être que, timides et au chaud devant votre écran, vous préfèrerez commander le livre sur Internet et venir me lire sur le blog, et j'en serais tout aussi heureuse, rassurez vous!
Comme chaque fin d'année, les gens font des bilans.
Les rétrospectives ne manquent pas, et regarder dans le rétro pour se remémorer les événements les plus marquants de l'année qui s'achève est la règle.
Pour ma part, j'ai le sentiment que cette année a duré plus que 365 jours.
Il y en a eu des tristes, des pluvieux, des orageux, des doux, des calmes, des chargés, des amoureux, des brûlants, des coquins, des fous, des moins fous, mais je les ai tous vécus. 
Et ça c'est quand même ce qu'il y a de plus posit…

Esprit (de Noël) es-tu là?

Voilà, c'est Noël dans quelques heures, on a fait notre sapin, on a tout bien décoré, les paquets sont jolis et brillent de mille feux, le repas de ce soir est sans doute déjà dans le four en train de mijoter, il faut que tout soit parfait, et pour cause, nous sommes dans l'esprit de Noël.
A part une tempête, je ne vois pas ce qui pourrait nous empêcher de profiter de ce moment magique.
Eh bien justement il y a une tempête, des grèves, des avions qui ne décollent pas, des gens qui vont passer un extraordinaire Noël dans les aéroports, et d'autres, coincés chez eux sans électricité.
Il faudra s'armer de patience, oui s'armer c'est le mot juste, vu ce qui nous attend.
Mais il est aussi l'heure de regarder dans le rétroviseur pour se dire les choses et en partager d'autres, quelle année venons-nous de passer mes amis!
2014 regorgera sans doute de surprises, d'éléments déclencheurs, de nouveautés, de joies et de peines, mais nous qu'avons-nous trav…

Surprise!

Image
Je sentais qu'un truc se tramait, des choses qui allument l'instinct du détéctive qui sommeille au fond de moi....
Mais je dois bien avouer qu'ils ont fait fort!
Hier soir, dans une cave voûtée du Centre ville de Lille, alors que je pensais aller récupérer des places pour le spectacle du soir même, avec ma meilleure amie, on m'attendait....
Une soirée surprise! 
Dans quelques jours je quitte la profession que j'exerce depuis aujourd'hui six années.
Aujourd'hui oui; aujourd'hui 21 décembre, cela fait 6 ans que j'ai prêté serment, je m'en souviens comme si c'était hier, il neigeait, et à Douai, dans la petite mais non moins extraordinaire salle du Parlement, nous étions tous beaux comme des sous neufs, avec nos belles tenues d’apparat, robe qui aura été mon armure, et le sera encore une fois d'ici la fin, prêts à embrasser notre destin....
Dans cette salle, il y a six ans, certains de ceux qui étaient là hier soir, et d'autres qui n&#…

Insatiable.

Image
Je suis différente.
Ce n'est ni ma couleur de cheveux, ni mes origines qui me rendent différente.
Ce n'est pas ma particularité, ni mon prénom, ni les choses que je fais qui me distinguent des autres.
C'est une chose que je n'ai en commun qu'avec peu de gens.
Mon insatiabilité.
Mon appétit de la vie.
La vie, l'amour, les plaisirs, la nourriture, les amis, la joie, le monde, les voyages, le bonheur, les expériences, les gens.
Je n'ai qu'une obsession, connaître, goûter, savoir, apprendre, enseigner, transmettre, comprendre, donner, recevoir, à l'infini, multiplié.
J'ai des limites, d'abord car je ne suis pas anarchiste, contrairement à ce que de nombreuses personnes croient,et surtout parce qu'il ne faut pas confondre insatiable et glouton.
Mais ces limites ne me sont imposées que pour des raisons morales, d'éducation, le strict minimum, la décence.
Au-delà de cela, pourquoi brider l'imagination, brider les envies, ne pas écouter…

Transition.

Ils étaient amis depuis quelques années déjà, sans vraiment entrer dans le détail de chacune de leurs particularités, mais ils s'aimaient bien, riaient souvent quand ils étaient ensemble, ça faisait plaisir à voir.
Au gré des saisons, ils ont partagé leurs états d'âmes, se sont vus, moins vus, entrevus, au cours de leurs péripéties amoureuses, et puis un jour, se sont perdus.
Une année environ, alors que lui traversait le désert et les tempêtes, et qu'elle bataillait pour sortir la tête de l'eau.
Revenu de son long périple intérieur, il revenait vers ses amis,et reprenait contact, notamment avec elle.
Combien de temps s'était écoulé entre la dernière fois qu'ils s'étaient vus et cette fois là, combien de temps avait coulé sous les ponts....mais ils retrouvaient leur joie, leur enthousiasme.
Et se retrouver ensemble, encore plus intensément qu'avant,  leur donnait des ailes, des idées, des projets, des façons d'envisager leur amitié autrement.
Au dé…

Dans mes mains.

Image
La couverture est souple et les pages sont toutes belles.
Il est arrivé.
"Confessions d'une accro du stylo". 
Je n'en reviens pas et pourtant...
Nous y sommes parvenus, mais combien de semaines, de travail, de retouches, de création...
Un an s'est écoulé depuis que j'ai eu cette idée folle d'envoyer mon manuscrit aux Editions PERSEE.
Un an depuis qu'ils ont accepté de me publier, et des mois à travailler, des mois à plancher sur le style, la couv', ce qui vous plairait le plus.
Bientôt, vous aussi vous le tiendrez dans vos mains, bientôt, nous partirons à la rencontre les uns des autres et nous nous verrons en vrai.
Bientôt, il vous plaira et vous l'offrirez aux gens que vous aimez.
Et ce livre, c'est le vôtre, car c'est vous qui m'inspirez.
C'est le mien, parce qu'il rassemble les plus belles pages que nous avons écrites ensemble, vous avez été les moteurs de cela.
Je pense bien sûr à ma Lison.
Sa venue n'a pas été an…

Casse-tête Chinois.

Image
Dés que j'ai entendu parler du dernier Klapish j'ai tout de suite pensé à trouver la soirée de libre qui me permettrait d'aller le voir. La suite des aventures de Xavier, Martine, Isabelle et Wendy, je n'aurai raté ça pour rien au monde et j'ai fait la groupie, le jour de sa sortie. Pour m'accompagner, j'ai testé testé testé, mais je savais que mon acolyte numéro 1 serait de la partie quoiqu'il arrive, ma ptite jumelle aux vrais airs d'Audrey Tautou. Et hop, sortie de boulot, nous v'là à prendre nos places, un p'tit repas rapide et un bon film comme quand on était étudiantes et insouciantes, sauf qu'à cette époque là la place de ciné coûtait 6 euros, mais bon soit. Quand on aime, on ne compte pas. Et nous on s'aime, et surtout, on aime Klapish, on aime Romain Duris (oh que oui) et notre Audrey adorée. Et puis Cécile de France, vraie, drôle, touchante....et puis Kelly Reilly, magnifique.... Enfin bref une bonne soirée en perspective.…

Christmas is coming soon!

Image
Une fois n'est pas coutume, vu le franc succès de ma liste au Père Noël de l'an dernier, (j'ai quand même eu TOUS les cadeaux de la liste!) je renouvelle l'expérience cette année encore et vous encourage à faire de même! Alors premièrement, ce que je voulais pour Noël c'était 25000 visites sur le blog, non mais sérieusement en plus et tenir mon livre dans les mains avant le 31 décembre. Vous avez déjà réalisé le premier de mes rêves alors MILLE FOIS MERCI! Quelle nouvelle époustouflante! 25000 visites sur un blog qui n'a que 2 ans et qui n'est pas vraiment connu (même si bientôt, il le sera j'imagine...au moins un peu!) Après ces émotions hautes en couleur, voici venu le temps d'écrire ma wish liste...en images!





Voilà. Pas de folies, juste de quoi passer de bons moments au chaud dans ma bulle, garder des souvenirs de mes amis, et me trouver jolie.... Et vous? Vous avez fait votre liste? Je vous embrasse les amis! ET ENCORE MERCI!!!!!

Paradoxes

Image
Les gens veulent être heureux.
Moi aussi, vous qui me lisez, aussi, bien sûr. C'est quand même plus rare de rencontrer des gens qui veulent être malheureux. C'est tellement plus courant le malheur....
Alors voilà, les gens veulent être heureux, ils le crient sur les toits, le revendiquent, s'époumonent en disant partout haut et fort qu'ils ne cherchent qu'une chose, être heureux, tout ça tout ça.
Mais manque de bol, un jour, ils sont aux portes du bonheur, et ça mes ptis amis, ça n'était pas prévu.
Eh non! Réclamer à cors et à cris le bonheur et se retrouver face à ce qui s'en approche d'assez prés....ça n'est pas prévu du tout, c'est tellement mieux de se plaindre et de se lamenter sur son sort.
C'est rassurant surtout au-delà de "mieux", et oui, tout le temps qu'on ne l'a pas trouvé, on peut continuer à dire qu'on le cherche tout en continuant à vivre notre train-train.
Donc un jour, ils se retrouvent dans une situat…

Valeur ajoutée

Image
"y en a des qui se donnent donnent des bijoux dans le cou, c'est beau mais quand même ce ne sont que des cailloux, moi je m'en moque, j'envoie valser, les trucs en toc, les cages dorées, car quand tu m'serres très fort, c'est là mon trésor, c'est toi, toi qui vaux de l'or." Zazie. J'envoie valser. Quelque soit la forme que cela prend, être aimé, et sentir que l'on compte pour quelqu'un c'est magique. Passer des moments d'exception, parce que chaque moment passé à être aimé est exceptionnel, non par sa rareté, au contraire, mais par sa qualité extrême, ça embellit la vie, ça embellit le monde. Mais parfois ça ne suffit pas. Oui, l'humain est perfectible et il cherche toujours à rendre les choses parfaites de son point de vue, dès lors il ne se satisfait pas, en tous cas très rarement, de ce qu'il a déjà. Il est difficile de lutter contre ça, difficile de ne pas vouloir -attendre- plus de ceux qui nous font sentir si bien…

The Company

Les effluves de vin et de bière pur malt nous parviennent dés l'entrée, mélange de chocolat, de pizzas, de chips en tout genre, dés que l'on pousse la porte.
Là où je vous emmène dans ce post, c'est une des répèt', un de ces moments d'exception qui pourtant nous occupent parfois des semaines entières, répeter, écrire, s'engueuler, s'énerver pour des détails, mal communiquer, boire un coup, se remettre au travail.
On est 41...que de couleurs, que de personnalités, que de chances de faire un spectacle hors du commun.
Oui, ce spectacle que l'on prépare sera différent. 
Il y a toujours les anciens, qui ont besoin de montrer qu'ils connaissent, qui ont apporté déjà énormément d'investissement dans les précédentes éditions, qui ne veulent pas qu'on les oublie, qui sont attachants, parfois chiants, mais toujours présents.
Il y a les nouveaux, dont je fais partie, les nouveaux qui débordent d'énergie, d'idées, qui doivent apprendre à vivre …

Jump!

Image
Vous souvenez vous de cette pub pour la Carte Bleue, où un jeune intrépide et fougueux décide sur un coup de tête de suivre une parfaite inconnue rencontrée au bar de la gare en changeant son billet? Le slogan était "la vie est faite d'opportunités" et pourtant combien sommes nous à  ne pas les saisir?  A s'interdire de vivre au nom de peurs qui nous font trembler mais qui pourtant ne font que nous bloquer, on s'empêche parfois de nous réaliser. Combien d'occasions ratées? de rendez-vous perdus? Combien de situations où nous aurions du mais au cours desquelles nous avons préféré....la commodité. Oui il est commode de ne pas prendre de risques, de rester sur ses acquis, de ne pas aller de l'avant. C'est plus facile de rester sur la terre ferme que de mettre un équipement et de sauter en parachute pas vrai? Cela nous demande moins d'efforts, moins d'investissement....c'est plus difficile finalement de se lancer, de monter un projet, de tend…

Thank you.

La tendance serait donc à l'ingratitude, à l'insatisfaction maladive....dans les journaux, on m'interroge, mais derrière les questions on attend des réponses que je ne peux apporter, vu qu'elles ne m'appartiennent pas.
Non, ma situation actuelle ne me satisfait pas, et c'est pour ça que j'en change.
Mais ce n'est pas pour autant que je suis ingrate envers ma vie.
La vie m'a offert de naître dans un pays en paix, avec des parents qui s'aimaient au moment de ma conception et de ma naissance, dans une famille qui attendait ma venue, dans une ville et à une époque où on ne souffrait pas de famine, de guerre, de difficultés particulièrement ardues.
Certes mon enfance n'a pas été idéale, mais elle s'est quand même passée, bon an mal an, avec le simple tumulte d'une séparation, avec les aléas d'une vie d'enfant, oh bien sûr avec des monstres et des cauchemars, évidemment, mais qui n'en n'a pas connu?
J'ai été une adoles…

Quelques grammes de douceur...

Ce matin en ouvrant les yeux, j'ai découvert un message et cette musique douce et pleine de vie, facétieuse, amusante et belle, parfois solennelle mais toujours très joyeuse et entraînante, comme la vie.

La personne qui m'a offert ce moment de douceur m'a parlé de quiétude, de fauteuils en velours rouge, d'écoute intense, de bonheur.

Je voulais partager ce moment avec vous.

Vous l'offrir à mon tour pour que cette journée, quelle qu'elle soit, où que vous vous trouviez, soit plus douce, plus aérienne, plus enveloppante de bonheur, le temps d'un instant.

Je vous embrasse et vous donne rendez-vous ...à très bientôt.....

Take Care.





Let's talk about love

Qui peut codifier l'amour? Et surtout pourquoi? Pourquoi s'obstiner à vouloir faire entrer des situations dans des cases et dans des choses déjà existantes? Est-ce que cela rassure les gens de définir leurs relations?

Toutes les histoires ont vocation à se terminer, mais est-ce qu'on les vit plus intensément quand on sait -d'avance- qu'elles ont un terme?

Si on décidait d'avance, qu'on entame une relation jusqu'à une date donnée, est ce qu'on ne vivrait pas alors chaque jour comme si c'était une fête sans fin, est-ce qu'on n'irait pas moins par quatre chemins pour se dire les choses, est-ce qu'enfin alors, on accepterait de communiquer sur des choses que l'on tait de peur de perdre l'autre?

J'entends d'ici les ayatollahs de l'amour hurler avec les loups: codifier l'amour mais quelle idée saugrenue? Ce serait dénaturer la relation et patati et patata.

Mais de quoi parle-t-on? Si l'on se sent bien avec que…

Tea for Two....

Image
20 juin 2010 : création du blog....à Montréal. 5 septembre 2011: début de l'écriture....à Lille.... Que de chemin parcouru! Que de rires, de joies, de larmes, de visiteurs, un plus un plus deux plus cent, plus mille, et aujourd'hui plus de 23600.... Combien d'heures à analyser la vie, à regarder les nuages, combien de milliers de tasses de thé fumantes, de cafés au coin du feu, de chocolats chauds, de pancakes, de fringues, d'amourettes d'une heure, de deux, de jours et d'années passées à s'aimer..... Voilà aujourd'hui nous avons de quoi être fiers, vous et moi. Le livre va bientôt sortir, la concrétisation on ne peut plus palpable de l'amour qui existe entre nous, le blog se fraie un chemin, tout doucement entre les milliers de fils de connexions mondiales et nous sommes toujours au rendez vous. Autour du monde, vous me lisez, vous partagez avec moi des instants de doutes et de réflexions, des coups de cœur, des bouts de vie que votre simple prése…

Welcome to Wonderland.....

Image
Passez rue de la Monnaie, doucement ...tout doucement....et d'un coup, vous voyez une devanture que vous n'aviez jamais remarqué....Nenette vient d'ouvrir ses portes avec la pétillante Fanny à son bord.
Rien ne sera plus jamais semblable à la minute précédant votre entrée dans cette boutique, ambiance rêve, on se croirait au Pays des merveilles, on penserait voir débouler le Lapin de derrière une malle et le chapelier fou pourrait vous offrir le thé, tout au fond de la boutique.....
Rien, vraiment rien, ne pouvait me laisser imaginer qu'il existait un endroit semblable à Lille, à deux pas de chez moi et pour cause, chez Nénette vient d'ouvrir ses portes!
Alors forcément, en bonne joyeuse que je suis, je vous fais découvrir cet endroit qui s'est placé assez vite dans mes coups de coeur lillois.
Des étoffes, de la déco, des sourires, de la musique, des senteurs et de la gourmandise, rien n'est laissé au hasard et on ne peut qu'être séduits, à la fois par…