1 déc. 2012

Flash spécial hommes #'4:: souvent femme varie

Bien évidemment messieurs, vous connaissez cette expression fort connue, utilisée à tort et à travers, consistant à faire croire au monde que les femmes ne savent pas se positionner et reviennent toujours sur leurs décisions.

Evidemment, l'heure est venue de sonner le glas de ce type de rumeurs qui ne servent évidemment qu'à vous empêcher de tourner en rond, oui, vous.

Les femmes peuvent paraître cyclothymiques.

WTF?

Pas de panique, je vous explique.

Elles peuvent parfois souffler le chaud et le froid sur votre relation, extasiée un jour, blasée le lendemain, heureuse et gaie comme un pinson, abattue et triste comme un dimanche de novembre dans la zone industrielle de Dunkerque (sans Arlette Chabot, sinon Florence F. va m'attaquer pour plagiat) 

Pourquoi ces brusques changements d'humeur?

Les mauvaises langues brandiront immédiatement l'étendard des "hormones"

Je vous dirai bien entendu, pour 15%.

Mais il y a des choses que vous devez savoir, comme ces conseils idiots qu'on leur donne depuis toujours.

Votre dulcinée est heureuse (et naive mais bon) elle vous aime, chante la vie, danse la vie, et certaines personnes bien (ou mal) (souvent jalouses mais bon bis) la mettront en garde contre ce trop grand bonheur annonciateur évident d'une immense chute.

Vous devez savoir messieurs, que les sceptiques sont en général trés pessimistes, voyez un peu François Fillon, le pauvre, bref je m'égare.

Les sceptiques donc, qui ne croient en rien, ni à l'amour, ni à la vie, ni même à la mort, lui diront,"  fais gaffe ma petite, tu es bien naïve, tu penses que tu es heureuse, que tu nages dans le bonheur et que tu vas vivre toute ta vie dans ce rêve éveillé? Mais enfin, le monde des bisounours est loin ma chérie, non non, méfies toi, à être trop heureux un jour on finit par avoir trés mal"

D'autres, encore plus gentils et bienveillants (c'est ironique nan mais je préfere préciser) lui donneront LE conseil: celui qui te rend sûr de toi et insaisissable, celui qui te fait te sentir heureux et surtout épanoui: homme qui fuit femme qui suit, femme qui fuit, homme qui suit.

Traduction: si tu l'ignores, il sera accro.

Idiot n'est il pas?

Donc en résumé: vous êtes heureux ensemble, tout va bien entre vous, et les vipères toujours prêtes à rendre service, viendront essayer d'embourber le cerveau détendu de votre belle.

Tout ceci perturbe son organisme.

Elle qui se faisait une joie, elle qui vivait les papillons dans le ventre et l'étincelle dans les yeux sans se soucier du lendemain pour profiter à fond de ces moments qui, s'ils prennent fin un jour auront au moins l'avantage d'avoir eu lieu, doit maintenant se triturer la tête pour savoir si en fait elle ne serait pas sur une mauvaise piste.

Parce qu'en matière de vipères, il y a plusieurs variétés.

Celles qui se contentent de "il parait qu'après quelques temps la passion s'affaiblit"

Celles qui poussent le vice à "mais t'es vraiment sûre qu'il n'a personne d'autre que toi?"

Celles qui explosent les compteurs à base de " mmh, jle sens pas ce mec, je n'ai pas envie de te récupérer à la petite cuiller, tu devrais te méfier, en plus j'ai connu un mec dans son genre, bein, j'ai bien morflé, je t'aurai prévenue hein, tu sais je t'aime, tu es mon amie, je ne veux que ton bonheur".

Bien sûr.

C'est pour ça que tu viens me gâcher le plaisir? Co*****sse!

Bref, vous l'aurez compris, les corbeaux, les vipères et autres animaux malveillants rôdent.

Donc les hormones, certes, mais ce n'est pas pour cela que votre douce est parfois triste et parfois exaltée.

C'est le doute, le questionnement, la peur, et tout ce qui va avec, qui existent tous déjà en chacun de nous mais qui sont fortement appuyés par les avisés conseils des animaux cités supra.

Alors si vous trouvez votre aimée bizarre, rassurez la.

Vous êtes le bouclier.

Maintenant si vous vous foutez vraiment d'elle et que vous vous êtes fait griller, une seule solution, barrez vous et ne vous retournez pas.

Honte sur vous. (mais bon, je dis ça, ça arrive de confondre les lumières d'une étoile et d'un réverbère, n'est ce pas Francis?)

Voilà, vous savez tout, enfin presque, mais déjà un peu plus sur le sujet.

Je vous embrasse et vous souhaite un bon week end, messieurs:)




Aucun commentaire:

Y a des copains!