Flash spécial femmes (d'hier) #6 : Communicate

Sans crier j'entends.

Non, les copines, crier sur votre amoureux, le menacer, le gronder, lui hurler dessus, l'intimider, râler, grogner, n'est pas ce qu'on appelle de la communication facilitant les rapports amoureux.

Je suis désolée de vous décevoir, mais, même s'ils aiment ça pour la plupart, avouons le, les hommes sont je vous l'ai déjà dit ici, des humains.

D'anciens enfants, pensez à leur bouille quand ils étaient petits garçons quand ils n'arrivent plus à vous émouvoir.

Mais vous n'ignorez pas que la communication est importante.

J'ai là tout de suite dans la tête, l'histoire de ces gens qui n'arrivaient tellement plus à se parler en face qu'ils communiquaient par le biais d'un cahier de liaison, laissé sur la table de la salle à manger.

Terrible, j'en ai des frissons dans le dos dis donc!

A quoi sert il de communiquer?

A se comprendre, car figurez vous que ces messieurs n'ont pas de décodeur de comportement encore moins de dons de prestidigitation, c'est donc assez dur pour eux de deviner.

(C'est déjà tellement dur d'anticiper enfin bref, on s'égare là)

En effet, si une amie comprendra à votre moue et à votre attitude corporelle que quelque chose ne va pas, votre homme lui, ne le remarquera tout simplement et à votre grand désespoir, pas.

Non.

Vraiment pas.

Quand, agacée parce qu'il fera comme si de rien était et pour cause, pour lui, tout va bien, vous vous planterez devant lui en lui disant "tu ne me demandes pas comment je vais?" il sentira le vent tourner certes, mais n'aura toujours pas l'impression qu'il est fautif.

Et rien ne servira de bouder.

Au contraire, il va essayer de vous parler, vous bouderez, il retentera, vous bis bouderez, et il lâchera l'affaire et là, vous ferez la gueule.

C'est pas encore ce soir que vous ferez un after.

Il ne peut pas deviner, arrêtez de le croire. Mais arrêtez vraiment.

Parlez, écrivez, mailez, j'en sais rien moi, mais au moins tentez de discuter sans abreuver de paroles le malheureux qui veut juste vous rendre service.

Cessez ce ton inquisiteur de directrice d'école, que vous soyez attendrie ok, mais que vous vous mettiez à lui dire ce qu'il doit faire ou pas, non, dans quelques heures vous ululerez que vous n'êtes pas sa mère. (oui du verbe Ululer.Parfaitement.)

En un mot comme en cent, si vous voulez que ça marche entre vous, videz votre sac, mais pas TOUS vos sacs d'un coup.

Trop d'infos tuent l'info surtout pour l'hémisphère haute de leur cerveau. Ils ne retiendraient pas le quart.

Et puis ça risquerait de les froisser juste parce qu'ils n'auront pas tout assimilé.

Ils ont un coeur oui, mais un petit et la rancune tenace.

Je vous embrasse.

Commentaires

Y a encore plus de joie!

La dernière séance

Full of Stars

Poppy Spring