27 déc. 2012

Waiting for New Year's Day....

Goodbye 2012....je ne dis pas que je suis heureuse qu'elle se termine parce que tout a été compliqué, non, bien moins pire me concernant que 2011, mais elle a apporté son lot de mauvais coups du sort et de mauvaises nouvelles pour les gens qui m'entourent....

Elle a aussi permis la concrétiser des choses, de réussir des projets, d'aller au bout de certains rêves et d'en terminer d'autres.

Une année en demi teinte donc....

On ne sait qu'en penser finalement quand on fait le bilan, étaient ce des épreuves nécessaires et constructives? ou bien simplement la vie a t elle encore joué avec nos nerfs comme avec les fils d'un pantin de bois?

C'est délicat....toujours est il qu'elle a permis de nous rapprocher les uns des autres, même si elle n'a pas encore tout résolu.

Grandir, penser par soi même, évoluer et partir, oui mais à quel prix, osciller puis tanguer, puis finalement se relever, tout ça nous a compliqué l'existence durant une bonne partie de l'année.

Mais nous sommes toujours là, debout et encore vaillants, renaissant de nos cendres et mettant encore un point d'honneur à relever nos manches pour faire de 2013 une année pleine de pep's de couleurs et d'enthousiasme.

A voir la liste des participants à la contribution à la publication du tome 1 de la joie, je me dis que finalement "ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait!"

Non seulement, vous faites partie de ma vie ce qui est une grande chance, mais en plus chacun à votre façon, vous vous passez le mot pour m'aider à porter ce projet jusqu'au bout.

On peut donc en déduire que l'année se termine plutôt bien....restent les résolutions.

A quelques heures du départ pour l'Italie, je me rends compte que j'ai pris des résolutions cette année que je n'ai pas réalisé, et d'autres que je n'avais pas prises et que j'ai finalement accomplies, ma logique m'effraie parfois.

Toujours est il qu'il est temps de s'atteler au nouveau chapitre de cette vie.

J'ai vidé les poubelles, de sorte que les soucis de 2012 partent de ma maison.

J'ai pris ma respiration, préparé ma valise, écrit ce que j'avais à dire, et je me sens bien mieux.

Réussir ma vie, être heureuse, et vivre au maximum sont mes résolutions pour 2013.

Et j'espère bien que vous serez de la partie!

A l'année prochaine, et surtout, n'oubliez pas de tomber amoureux.....


Je vous embrasse!!!fêtez ça dignement:)

21 déc. 2012

Flash spécial hommes #7: lâchez vous!

Oui, messieurs, lâchez vous.

Arrêtez de vous retenir, soyez sincères, profonds, vrais et délicats.

Soyez vous mêmes, osez être qui vous êtes, cessez de vous trouver des excuses, de temporiser, de vous masquer derrière le quotidien.

Vous êtes géniaux.

On ne tombe pas amoureux de quelqu'un qui se retient, qui se ment et qui fait semblant d'être heureux.

On tombe amoureux de quelqu'un qui nous irradie de tout ce qu'il a de bon en lui.

Et ça a été le cas quand vos femmes sont tombées amoureuses de vous, vous les passionniez, les intriguiez, elles auraient pu passer leur route mais elles ont décidé de s'arrêter pour la passer avec vous.

A priori, c'est que vous êtes bien plus intéressant que vous ne le croyez.

Votre assurance, votre savoir être, votre aisance, votre sourire, votre disponibilité, ces choses que vous ne sortez de vous qu'au début d'une idylle, où les cachez vous le reste du temps?

Ces choses qui nous donnent envie de vous suivre jusqu'au bout du monde, de traverser les tempêtes et les rivières, de tout affronter ensemble, ces choses qui nous captivent, ces choses qui nous disent que vous valez le coup qu'on s'y intéresse de plus près.

Ce qu'il y a de plus épuisant chez un homme, et je le dis avec tout l'amour que j'ai pour le genre masculin, c'est d'être obligé de deviner.

C'est fatigant de ne rien savoir, puisque vous ne dites rien, de ne rien pouvoir deviner, puisque vos gestes ne permettent pas de tirer de conclusions.

Basta le mystère c'est so 80's.

Soyez vous, lâchez vous, on vous aime, c'est quand même pas compliqué à comprendre ça?

On est là, prête à tout, on ne sait plus quoi inventer pour vous faire parler.

J'ai expliqué aux femmes l'histoire de la caverne et de l'hibernation. Ce sont des moments qui doivent rester exceptionnels.

Sinon ils ne seront plus tolérés.

Par personne.

Je vous le dis pour votre bien franchement, soyez des hommes, acceptez la sensibilité qui est en vous, si vous nous aimez, dites le, sinon, partez.

Ne vous gâchez pas la vie et la nôtre, à nous faire croire le contraire, ayez le courage de vos convictions, et surtout, surtout, profitez de l'instant présent.

C'est important.

Passez de bonnes fêtes et n'oubliez pas de dire à ceux et celles que vous aimez combien ils comptent pour vous. C'est un bien plus précieux présent que n'importe quel objet payant.

Je vous embrasse

La Joie vaincra



Quand je vois la folie ambiante autour de moi, les gens qui deviennent fous cette semaine à l'approche d'aujourd'hui qui est une journée finalement normale et qui bien loin d'être une journée exceptionnelle et d'être considérée comme telle, est une journée comme les autres.

Une journée comme on devrait finalement la vivre tous les jours, profiter chaque jour comme si c'était le dernier, parce qu'à compter de demain, tout rentrera dans l'ordre et que l'individualisme reprendra le dessus, on remettra toujours tout à demain.

Il faudrait tirer un seul enseignement de cette histoire de fin du monde.

Vivre chaque jour, profiter des gens qu'on aime et leur dire, arrêter de se retenir, de gâcher du temps à se faire du mal, il faudrait que ce soit le début d'une ère nouvelle et joyeuse pour de vrai.

Et surtout de continuer à tomber amoureux.

Et toi, lecteur? Aimeras tu encore la joie, le jour après la fin du monde?


17 déc. 2012

Flash spécial femmes #7: Timing

Les discussions avec mes amis sont toujours des moments intenses de création, d'inspiration, de réflexions.

Trés souvent aprés une conversation, j'y repense et je me dis que je pourrai du coup en faire profiter mes lectrices et en l'occurrence, c'est le cas ce soir.

En effet, même si le premier à avoir creusé le sujet (si je puis m'exprimer ainsi) est mon grand ami Guido, la vérité est que j'avais déjà réfléchi à la chose sans savoir la nommer: le timing.

Combien êtes vous, amies, à vouloir des choses à un moment précis où votre chéri n'est pas synchro?

Nombreuses je le sais.

Nombreuses à vouloir vous poser quand il n'est pas prêt, nombreuses à vouloir un enfant quand il n'est pas mûr, nombreuses à vouloir vous marier quand pour lui s'installer avec vous et partager son quotidien est déjà le maximum de ses capacités.

Alors que faire?

Devez vous renoncer à vos projets juste parce que vous n'êtes pas au diapason?

Je ne pense pas que ce soit si radical.

Il faut juste être capable de s'adapter à l'auditoire.

J'entends par là, que les hommes et les femmes sont radicalement identiques et opposés, nous avons déjà discuté de cette particularité ici, mais surtout que tout est une question d'horloge.

Notre horloge biologique sonne de 25 à 42 ans à peu prés.

Elle sonne en sourdine de 25 à 30 et de plus en plus fort de 30 à 35 jusqu'à devenir une vraie alarme incendie qui tourne en continu de 35 à 40. 

Autant vous dire que de 40 à 42, il vaut mieux se planquer si on ne veut pas recevoir des chaises, des tables et tout ce qui nous passe par la main.

L'horloge biologique des hommes est à l'heure jamaïquenne.

Elle commence à peine à sonner à 35 ans....alors vous voyez le décalage horaire du siècle?

Jamais vous ne serez sur le même timing.

De 20 à 25 nous, femmes, pensons à profiter tout en pensant DEJA au prince charmant (même pour les moins romantiques d'entre nous) (ou à la princesse charmante hein c'est évident que je m'adresse ici à TOUTES les femmes)

Eux, à la playstation, à la bière, aux meufs, au sexe, au foot, à la bière, à la playstation, et aux meufs.

De 25 à 30 ans, nous, on va commencer à réfléchir à trouver le bon, et pourquoi pas une fois l'avoir trouvé à convoler en justes noces.

Eux, à la playstation, à la bière, aux meufs, au sexe, au foot, au boulot (un peu) aux vacances avec les potes (beaucoup) et pour quelques uns aux études, soit aux 5 premiers sujets précédemment cités en même temps.

De 30 à 35, on va commencer à s'affoler si on n'a pas encore d'enfants, on va même supra stresser si on est toujours pas casées (quel âge j'ai déjà? ah ouais jsuis dedans là) et on va mettre le premier en route si on a trouvé le mec qui convient le mieux à nos attentes (on a quand même arrêté de croire aux Bisounours, on est grande.)

Eux, au boulot et aux perspectives d'avenir, aux soirées foot bière (optimisons!) à se trouver une nana si c'est pas déjà fait, pour rassurer leurs mères qui commencent à en avoir marre de ne pas les voir s'assumer et surtout marre de leur laver/repasser/ranger leur linge, même si certains ont compris le programme de la machine à laver.

De 35 à 40, mes pauvres, si on est toujours pas casées, c'est la misère on pleure, on crie, ou on croit à la révolution sexuelle via internet, et bien entendu on assiste aux naissances/mariages/anniversaires de mariage/communions et baptêmes des enfants de nos copines. Si on est casée, eh bien on met le 1er, ou le 2e en route comme on dit histoire de rattraper le temps perdu. On a une maison à nous, un boulot et puis c'est tellement chou les layettes non?(Oufffffffffffff soulagées!)

Eux. Comment dire. Soit ils sont enfin mûrs, soit ils sont en pleine crise de la quarantaine.Compliqué quoi qu'il arrive, mais en tous cas voilà, fin trentaine début quarantaine ils sont à peu prés prêts pour le 1er enfant. Eh bein tout arrive les gars c'est bien bravo.

De 40 à 42, j'ai peur de prononcer le mot "cougar" mais bon, on surfe sur la vague, sauf si on est casée et qu'on a-mis-tellement-de-temps-à-trouver-le-bon qu'on va pas faire n'importe quoi. Mais quand même passé 42, certaines reprennent leur vie en mains, décident de divorcer, et de passer à autre chose pour vivre heureuse et épanouie et assumer ses choix.

Eux. Ils sont enfin géniaux. Mûrs, raisonnés, disponibles, attentifs. Dommage.

En gros, il y a un timing assez serré. 

Il faut se bouger les filles. Comprendre que de toutes façons NOUS sommes décisionnaires, et qu'à défaut, rien ne bougera parce que les hommes sont heureux avec nous. Même quand ils ne le sont pas et j'entends d'ici mes origines italiennes hurler avec les loups: qu'en plus ils passent de leur mère à leur femme et que ça ne change rien pour eux à une ou deux exception prés.

Je combats ces voix intérieures, moi qui défend les hommes en permanence, pour vous dire qu'en réalité, c'est évident que notre horloge biologique et nos hormones y sont pour beaucoup, hommes et femmes mélangés.

Le seul moyen de faire cohabiter cet alliage étrange de mécanique, c'est de COMMUNIQUER.

Discuter pour ne pas souffrir, parler/écrire de tout ce qu'on ressent.

Parfois par écrit on se lâche plus.

Mais ne jamais, non jamais, se braquer ou rester sur ses positions sans avoir au moins essayé de discuter.

Sinon c'est la fin des haricots et l'histoire se répétera sans cesse.

J'en connais qui disent qu'ils n'auront plus d'enfants ou qu'ils ne referont pas la connerie de se remarier et qu'on voit heureux quand ils ont trouvé celle qui correspond à leur diapason.

Chacun son rythme, l'idée n'est pas d’annihiler son rythme au profit d'un autre, ou d'une autre, mais bien d'essayer de faire concilier les deux. 

Pour que les rouages s'imbriquent parfaitement, pour que le temps passé ensemble soit cohérent, pour qu'il mène aux mêmes envies et au même futur, et si ce n'est pas le cas, qu'au moins ce soit en connaissance de cause.

Parler finalement, ouvrir son coeur et écouter sincèrement, je ne sais pas si ça suffit, mais en tous cas, ça fait gagner du temps....

Je vous embrasse.


15 déc. 2012

Flash Spécial Noël #Astuces

Lecteurs et Lectrices fidèles, vous avez attendu une shopping list de Noël mercredi et je n'étais pas au rendez vous.

Tristes et le coeur lourd, vous avez cru comme Rox, dans Rox et Rouky, que je ne vous aimais plus et que je vous avais abandonné, lâchement, à quinze jours du jour J.

Mais non voyons, me v'là!

J'ai fait le tour du Net et j'ai découvert de nombreuses shopping list de Noël proposées par toutes les bloggueuses de la planète j'ai donc eu une meilleure idée que de vous en proposer une millionième dont vous n'aurez rien à faire finalement car elle n'engage que moi.

Je vais plutôt vous donner des bons plans. (Alors?hein?c'est pas une super idée de Noël ça??)

#Astuce n°1: à faire avant de se lancer dans toute course aux cadeaux qui se respecte: LA LISTE

Vous avez vu que j'ai publié la mienne. Au moins les gens n'ont pas à se casser la binette, ils piochent celui qui est dans leur budget (qui n'est pas extensible, j'ai le même) et sont sûrs de me faire plaisir.

Disons que ça soulage l'organisation et le cerveau.

Faites pareil pour VOTRE shopping de Noël.

En effet, partez sur le même principe que la liste de courses classique, mais faites deux colonnes.

Colonne de gauche, les noms de ceux et celles à qui vous devez impérativement sous peine de torture faire des cadeaux de Noël.

Colonne de droite, les idées cadeaux que vous aurez réussi à glaner durant l'année.

Si vous êtes trés organisé, comme moi, (sans me vanter) mettez les magasins concernés et le montant.

Ainsi vous ne perdez pas de temps, vous allez droit au but, vous entrez, trouvez, achetez, vous aurez même le temps de boire un thé sur votre canap en rentrant.

Trés important: le plan B.

Imaginez que le cadeau dont vous rêviez pour Tante Huguette n'est plus disponible et qu'ils ont vendu le dernier (damned!) que faire????????

Pas de panique, pensez à une alternative AVANT de partir à l'assaut des magasins.

Vous pouvez faire une autre liste alternative des gens auxquels vous pourriez faire des cadeaux parce que ça vous fait plaisir mais ce n'est pas obligatoire.

Pour eux, n'importe quel objet les ravira vous le savez, un livre que vous avez aimé, une compilation de titres qui vous font penser à eux, un film, bref, c'est pas le plus urgent disons.

Votre Liste Rouge (parents, enfants, amis proches, filleuls, neveux) est la priorité.

N'exagérez pas sur le nombre de personnes, pour être larges, prenez une feuille A4 et pliez là en deux, arrêtez de déconner, c'est Noël, la fin du Monde est donc déjà un vieux souvenir, vous n'êtes pas obligé de dépenser TOUT l'argent que vous n'avez pas.

Un cadeau par personne c'est bien, je le dis à ma propre attention, moi qui ne suis pas capable d'en acheter moins de deux par personne.

Soyez juste réalistes: les gens seront contents. C'est Noël!

Une fois votre liste terminée, faites vous un programme (oui on dirait un plan de bataille, mais organisé, quand vous sortirez dans les rues ou que vous serez gelé coincé dans votre voiture dans la file d'attente de l'accés au parking des hypermarchés vous penserez à moi et me bénirez d'avoir au moins rédigé ce plan de bataille organisé)

Sachez où aller, quand, quels axes éviter et surtout ne perdez pas de temps à vous disperser. Vous avez fait une liste, ça sert à se concentrer.

Voilà, vous êtes prêts. N'oubliez pas, c'est Noël, donc on dit bonjour, on sourit, et on n'a pas envie de tuer les gens qui prennent leur temps à la caisse. Magieeeeeeeeee de Noël oblige:)

# Cadeaux pour votre mère/belle mère/soeur/belle soeur/qui vous voulez d'autre.

La tendance ces dernières années est à la pâtisserie.

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que cupcakes, macarons et autres financiers sont les nouveaux desserts tendance et qu'il FAUT avoir un kit cuisine pâtisserie chez soi.

Ok. Forts de ce constat qui dure depuis déjà au minimum 3 Noëls consécutifs, vous avez déjà tout vu, tout offert et tout goûté jusqu'à l'indigestion.

Ou pas.

Dans ce cas, voici l'astuce.

Je ne vous invite pas à boycotter une marque plutôt qu'une autre, MAIS, sachez que vous trouverez les mêmes objets culinaires chez Alice Délice qu'en grande surface, au Furet, et chez......BABOU.

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas BABOU, mes amis, vous allez faire des bonds de quinze mètres.

Poches à douilles, moules en silicone, moules en papier, et même ingrédients décoratifs à des prix sans charrier minimum divisés par 3.

Je ne vous dis que ça.

De même pour la déco vintage: Ok, chez Maisons du Monde (que j'aime d'amour mais dans une vie postérieure ou je naîtrai riche et célébre) ils font des objets déco vintage canon.

Ok. Mais partant du principe que le réflexe de celui qui n'a pas de thunes est d'acheter plutôt plusieurs objets qu'un seul objet pour le même montant, chez BABOU, les boîtes déco vintage en alu, ou en fer, les plaques murales et les plateaux vintage, sont à prix divisé minimum par deux.

Pour ce qui est déco: IKEA est là.

Par rapport à Zara Home et Alinéa, y a quand même pas photo, ce sont les champions du monde.

Une parure de lit sympa, des bougeoirs et pour les enfants: des peluches et des jeux en veux tu en voilà, je ne suis pas suédoise, mais franchement, il faudrait être fou pour l'oublier stilal.

Il existe des alternatives quand vous avez choisi de faire tout votre shopping dans une zone commerciale ou un grand centre commercial style EURALILLE

CASA, ANDIAMO et NATURES ET DECOUVERTES font aussi des trucs sympa.

Mais ciblez bien et maitrisez vous (et votre budget)

N'oubliez pas les cosmétiques: bain douche, crèmes pour le corps, bougies parfumées. (Yves Rocher, The Body Shop, Lush font des trucs géniaux pas chers, bons pour la peau et pour l'environnement)

Il vous reste aussi les accessoires et les livres.

Accessoires = foulards, écharpes, bijoux fantaisie

Livres = romans en livre de poche, et autres délicieuses trouvailles dans la collection MARABOUT "les paresseuses" topissimes, prix moyen entre 5 et 15 euros. Possible donc.

Toutes ces choses que vos mére/grand mère/belle mère etc ne s'achètent pas mais qu'elles aimeraient avoir. Comme vous.

#Cadeaux pour vos enfants/neveux et nièces/filleuls

Remarque préalable: les parents de ces enfants se moquent éperdument du cadeau que vous leur offrirez à eux.

Mais seront trés attentifs au cadeau que vous offrirez à leur progéniture:)

Soyez gentil: pas de jouets qui font du bruit.

Je sais que ça doit plaire à l'enfant plus qu'aux parents, mais sincèrement soyez prudents si vous voulez encore être invités aux anniversaires.

Les jeux éducatifs, les jeux manuels, les collages, les stickers, tout ça, c'est top.

Au sous sol du Furet du Nord, vous trouverez votre bonheur.

Le packaging est minuscule. Mais c'est l'idée qui compte. Avant de l'emballer, lisez le mode d'emploi à l'arrière du jeu, pour expliquer le soir de Noël aux parents enfants comment s'en servir.

Et surtout, n'oubliez pas de proposer de jouer avec eux.

Pour ceux qui sont trop petits pour savoir lire, écrire, colorier.: un livre à toucher, c'est excellent, et un livre d'histoires aussi.

Pour les grands: vous n'avez pas d'argent et trop de cadeaux à offrir?

- fabriquez une carte ou achetez en une, et à l'intérieur,  proposez une sortie, cinéma, patinoire, zoo, parc d'attraction, pièce de théâtre, spectacle, grâce à billet reduc et groupon vous pouvez tout faire!

- une BD, un beau livre, vous n'êtes pas à cours d'idées:) Mais non. MAIS NON.

A titre personnel je hais les cartes cadeaux.

Comme le chèque dans l'enveloppe blanche non accompagné d'une carte, qui prouve au moins l'investissement et ce que Noël représente.

Mais vous pouvez en dernier recours faire ce genre de choses.(non ce n'est pas puni par la Loi)

#Cadeaux pour les père/frère/mec/mari

Vous avez sans doute comme moi déjà fait 31 cadeaux de Noêl à votre papa, sans compter les anniversaires, les fêtes des pères etc.

Votre père doit normalement avoir au moins tout ce qu'il désire de matériel sur cette Terre.

Je milite donc cette année pour le cadeau symbolique.

Une photo encadrée, une chanson enregistrée par toute la famille, une vidéo, j'en sais rien moi, faites preuve d'imagination.

Pour les frères, à bien y réfléchir, je cherche encore.

Mais quand vous avez des frères musiciens, un livre de partition (même chiné!) un album, (O'CD) ou tout ce qui a un rapport avec la musique est acceptable.

Déclinez à l'infini selon la passion des vôtres!

Concernant votre amoureux.

J'ai eu une idée en allant au "Bonhomme de Bois" dans la Galerie des Tanneurs, où ils proposent des objets en bois et d'autrefois.

Ils vendent aussi des boîtes de bons points (vous me voyez venir) et des cartes de bons pour.

Eh bein....c'est original.

Réfléchissez.

Aprés, ils auront habilement ou pas glissé dans la conversation le truc qui leur ferait plaisir, on va pas tourner autour du pot.

Pour eux, la carte cadeau castorama/brico dépôt et Leroy Merlin n'est pas une si mauvaise idée.

Mais rajoutez un truc à déballer le soir de Noël.

Cette carte cadeau, glissez la lui plutôt sous l'oreiller:)


#NE PAS OUBLIER

Le papier cadeau

Le boldo duc pour faire le petit noeud gentil du dessus

De noter les noms sur les emballages (une fois le cadeau emballé!)

D'enlever les prix et de contrôler que tout a disparu

De mettre une dédicace dans le livre que vous offrez, même à un enfant.(surtout à)

De profiter de votre soirée, et d'être gentil, Santa Claus is watching you (pour l'année prochaine)




Bon shopping de Noël! 

14 déc. 2012

Flash spécial hommes #6: Reassured

Vous savez sans doute messieurs que la gent féminine est à la recherche d'un homme mennen, comme le dit si bien l'excellente Florence Foresti, un homme doux et fort à la fois.

Oui, un homme qui protège, qui rassure et qui sent bon.

Bon en fait, on ne veut pas seulement dire "un homme qui a l'aspect physique" rassurant.

Le besoin permanent féminin d'être perpétuellement rassuré s'applique à toutes les situations même les plus anodines.

Ce ne sont pas vos biscottos ou vos heures de muscu que les femmes recherchent, même si aucune d'elles ne dirait non à des tablettes de chocolat abdominalement bien placées. (ah les femmes et le chocolat)

Ce qu'elles veulent et qui est pratiquement impossible à obtenir car vous n'êtes pas génétiquement faits pour ça, c'est simplement être rassurées.

Pourquoi?

A cause de votre propension au vague, à l'absence de certitude, à tout ce que nous avons déjà développé ici ensemble.

Etres aussi fragiles que vous, les femmes veulent être les meilleures qui soient pour vous rendre heureux, déploient souvent une énergie incroyable à faire des trucs qui vous plairont sans doute mais que vous n'aviez même pas imaginé avoir, et en "gros", que vous n'aviez pas demandé.

Les femmes ont un sentiment permanent de devoir se dépasser, de faire le maximum, d'être au top, pour obtenir reconnaissance et honneurs, on leur a toujours fait croire et comprendre qu'elles devraient mettre les bouchées doubles, par rapport aux hommes.

S'installe sans crier gare une compétition entre elles et le monde, un doute permanent, de ne pas être à la hauteur, les dizaines d'heure de films qu'elles se font au lieu de tout simplement poser une question, ce n'est pas facile d'être une femme.

Alors, quand elles sont amoureuses, c'est bien pire.

Sans réponse à leurs messages ou à leurs inquiétudes (et je ne parle ici que des normales qui composent  80% de la population féminine entendons nous bien) elles seront plongées dans un chaudron bouillonnant de questions inutiles sans réponse.

Vous êtes l'antidote.

Vous seuls pouvez les rassurer et leur dire qu'elles n'ont pas à s'inquiéter.

Vous seuls pouvez les prendre dans vos bras pour leur faire sentir qu'elles sont importantes pour vous.

Vos seules paroles peuvent suffire à leur redonner confiance, votre reconnaissance, votre sollicitude, sont des éléments indispensables à leur équilibre et épanouissement.

Ne le négligez pas.

Oui, elles sont chiantes avec ça, oui vous aussi vous faites beaucoup et personne ne vous dit rien, oui, mais que voulez vous que je vous dise?

Il ne s'agit pas d'une distribution de bons points ou de médailles sur celui qui en fait le plus ou le mieux.

Il s'agit d'un besoin permanent d'être sûre de ne pas se tromper, comme quand on apprend les choses quand on est petits sous l'oeil avisé de nos parents.

En un mot comme en cent, soyez attentifs.

Certains signes peuvent parfois suffire à attirer l'attention, ne les négligez pas.

Une femme, bien que capable de déployer des trésors d'énergie et de volonté, a besoin d'être épaulée.

Et dans l'équipe, le duo que vous formez appelez le comme vous voudrez, son co-pilote, c'est vous.

Ouvrez l'oeil.....

A la semaine prochaine.

Je vous aime


11 déc. 2012

Flash spécial femmes (d'hier) #6 : Communicate

Sans crier j'entends.

Non, les copines, crier sur votre amoureux, le menacer, le gronder, lui hurler dessus, l'intimider, râler, grogner, n'est pas ce qu'on appelle de la communication facilitant les rapports amoureux.

Je suis désolée de vous décevoir, mais, même s'ils aiment ça pour la plupart, avouons le, les hommes sont je vous l'ai déjà dit ici, des humains.

D'anciens enfants, pensez à leur bouille quand ils étaient petits garçons quand ils n'arrivent plus à vous émouvoir.

Mais vous n'ignorez pas que la communication est importante.

J'ai là tout de suite dans la tête, l'histoire de ces gens qui n'arrivaient tellement plus à se parler en face qu'ils communiquaient par le biais d'un cahier de liaison, laissé sur la table de la salle à manger.

Terrible, j'en ai des frissons dans le dos dis donc!

A quoi sert il de communiquer?

A se comprendre, car figurez vous que ces messieurs n'ont pas de décodeur de comportement encore moins de dons de prestidigitation, c'est donc assez dur pour eux de deviner.

(C'est déjà tellement dur d'anticiper enfin bref, on s'égare là)

En effet, si une amie comprendra à votre moue et à votre attitude corporelle que quelque chose ne va pas, votre homme lui, ne le remarquera tout simplement et à votre grand désespoir, pas.

Non.

Vraiment pas.

Quand, agacée parce qu'il fera comme si de rien était et pour cause, pour lui, tout va bien, vous vous planterez devant lui en lui disant "tu ne me demandes pas comment je vais?" il sentira le vent tourner certes, mais n'aura toujours pas l'impression qu'il est fautif.

Et rien ne servira de bouder.

Au contraire, il va essayer de vous parler, vous bouderez, il retentera, vous bis bouderez, et il lâchera l'affaire et là, vous ferez la gueule.

C'est pas encore ce soir que vous ferez un after.

Il ne peut pas deviner, arrêtez de le croire. Mais arrêtez vraiment.

Parlez, écrivez, mailez, j'en sais rien moi, mais au moins tentez de discuter sans abreuver de paroles le malheureux qui veut juste vous rendre service.

Cessez ce ton inquisiteur de directrice d'école, que vous soyez attendrie ok, mais que vous vous mettiez à lui dire ce qu'il doit faire ou pas, non, dans quelques heures vous ululerez que vous n'êtes pas sa mère. (oui du verbe Ululer.Parfaitement.)

En un mot comme en cent, si vous voulez que ça marche entre vous, videz votre sac, mais pas TOUS vos sacs d'un coup.

Trop d'infos tuent l'info surtout pour l'hémisphère haute de leur cerveau. Ils ne retiendraient pas le quart.

Et puis ça risquerait de les froisser juste parce qu'ils n'auront pas tout assimilé.

Ils ont un coeur oui, mais un petit et la rancune tenace.

Je vous embrasse.

8 déc. 2012

By Night (revival)

Hier soir, on a décidé de retourner en "pélérinage" dans un des endroits qu'on fréquentait le plus durant nos études de droit, un endroit inévitable quand on vient à Lille et qu'on veut s'amuser.

Nous voilà donc parties pour le "Net", avec l'appréhension d'être soudain beaucoup plus vieilles que la majorité des personnes présentes.

Et bien, deux constats: il y a toujours les mêmes têtes (on aurait dit qu'ils nous attendaient dis donc) et des nouvelles bien sûr TRES jeunes, du genre comment dire, je sais que j'avais presque 10 ans de moins quand j'y sortais mais là, c'est pire.

Je n'ai pas pu résister au quart d'heure R'n'b et me suis finalement lancée sur la piste, encore spacieuse à 1h10 du matin!

De mon temps (oh la vache je l'ai dit) quand on arrivait à minuit, c'était blindé, et on avait l'impression d'arriver comme des stars.

Aujourd'hui, on a de la place pour danser jusque 2h.

Donc, prés du bar de l'entrée, place stratégique, on voit entrer, sortir, et passer tout le monde.

Observation.

Comme le Dj n'a pas changé, on n'a pas été dépaysées par la musique, c'était vraiment sympa, à deux trois nouveautés prés l'incursion s'est faite sans douleur, musicalement parlant.

Sur le cube au milieu de la piste, (cube de 1m en long et en large) cinq nanas à fond, même pas peur tu tombes de là tu t'écroules bref, ça ne leur faisait pas peur du tout.

Un mec improbable les a rejoint, c'était complétement fou.

Ce mec, on en est sûre, il était déjà là, à l'époque....

Les mecs entrent et sortent de la boîte super vite, comme s'ils étaient overbookés,importants, alors qu'ils n'ont rien à faire qu'à passer une bonne soirée, les nanas regardent leur portable pendant des heures (mais qui peut bien répondre à tes textos à 2h du mat???) les bien sapées, qui ont mis trois heures à se préparer, testent l'effet de leurs tenues sur la population testostéronée, en prenant une moue boudeuse.

En faisant la gueule donc.

Quand elles n'ont ferré personne et estiment en avoir assez vu ici et "qu'il n'y a rien", elles sortiront et traverseront la rue pour aller chez le concurrent, en face, au cas où, et passeront la journée de demain à débriefer sur la soirée. Ou au lycée lundi (oui, ami trentenaire, certaines d'entres elles sont au lycée. Je sais ça pique)

Une nana a fait trois fois le tour de la boite, seule, visiblement ravie d'être là, et j'ai appris qu'il y avait une soirée étudiante dans la deuxième salle, ceci expliquant -en partie- cela. De deux choses l'une, soit elle est venue avec des gens qui eux, s'amusent, et ne sont pas prêts de rentrer, soit elle s'est perdue.

Dans les deux cas, j'ai eu plusieurs fois envie de la ramener chez elle.

Autre constat: les tenues des filles ont perdu quelques centimètres.

Je suis partisane de ne pas tout montrer si on veut garder une part de mystère, je sais c'est trés vieux jeu, mais là comment dire, venir JUSTE en pull ou JUSTE en t.shirt ou JUSTE en collants en dentelle en boite ça me parait un tantinet exagéré.(pull/t.shirt que l'on a sans doute légitimement cru être une robe.Je précise) (et bien entendu, une copine bien intentionnée nous aura convaincu que sortir JUSTE en legging en dentelle, non, ce n'était pas vulgaire. Changez de copines.)

Toutefois, sans se démonter, alors que j'aurai passé ma soirée à tirer sur le dit pull pour éviter de montrer l'autre face cachée de la lune au monde nocturne, la lolita version 2012 se déhanche, voire même monte sur le cube et danse en mode shakira.

En mode, c'est tout, mais ça suffit aux loups affamés restés au sol de capter la parade.

Et partout où on regarde, les gens plus âgés sont autour du bar, et les plus jeunes sur les podiums, c'est une constante, mais plusieurs parades s'enchaînent.

L'arrivée est extrêmement importante, arriver en boîte c'est comme descendre les marches de Cannes, et force est de constater qu'on mise tout sur ça.

Tête haute, menton relevé, style impeccable, la panoplie du clubber au vent, tout est mis en scène, tout est pipeau et variétés.:)

J'ai tellement adoré que tout est revenu, les soirées étudiantes, la fois ou en 2003, à pieds, on est sorties sans argent puisque l'entrée était gratos et qu'on y allait juste pour danser, arrivées sur place, soirée étudiante, on est reparties à l'appart chercher de l'argent et on est revenues, motivées, la chute des marches où ma Suze a amorti son choc sur moi, les mots qu'on laissait dans les poches de manteau des mecs, et qu'on allait rechercher discretos, 

Aujourd'hui, le temps a passé et je regarde d'un oeil plus critique mais aussi bienveillant, ces soirées d'un autre temps.

L'objectif étant de s'amuser....tous les moyens sont bons pour y arriver, et concernant la plupart de la jeunesse, sans modération.

La seule fois où j'ai bu de l'alcool en boite, c'était du champagne, offert par mes chéries pour mon anniversaire....et j'ai dormi. Longtemps. J'avais la trace du fauteuil sur la joue. Fiasco.

Avant jamais, après, bein, plus jamais du coup, jus d'ananas à volonté!youhou c'est la fête!:) Mais bon, j'ai quand même un honneur hein.

J'ai toujours croisé des bandes de petits jeunes (petits petits petits) dans les rayons des supermarchés à 20h le samedi soir, packs de bière et bouteilles de vodka à la main, prêts à se déchirer l'oseophage avant de sortir.

Quand on n'a pas d'argent visiblement, on va mal.

Les garçons sont les mêmes, ils observent, cherchent des yeux, ne bougent pas, les looks ont changé mais au final, à quelques exceptions prés, le comportement est complètement le même.

Les filles sont différentes, elles sont là, semblent sûres d'elles quand on les regarde au premier coup d'oeil mais ont toujours conservé cette fragilité.

Les questions sont les mêmes, "vais je rencontrer quelqu'un ce soir?", "va t il me remarquer.?" "suis je assez bien habillée?"

Je suis repartie trés souvent déçue et frustrée de cet endroit familier, de n'avoir parlé à personne ou d'avoir essuyé des regards moqueurs parfois.

Mais j'ai eu l'impression d'être bien dans mes baskets hier soir.

Et comme je ne me posais plus ces questions, que j'étais venue en pull legging et bottes de motard, tellement je m'en foutais de rencontrer quelqu'un, sans apprêt particulier, sans effort démesuré, quelqu'un est venu me parler, m'a draguée, et m'a laissé son numéro.

J'ai bien ri du coup, 10 ans passés à attendre que ce moment se produise, et quand je m'en fous total, je récupère un numéro, et pas des moindres.

C'est trés intéressant ce que le temps peut faire, l'état d'esprit et les motivations aussi.

Je ne pense pas que tous ceux et celles qui viennent en soirée en boîte cherchent à faire des rencontres, mais bon, 80% quand même, et pour oser franchir le cap de la gêne et de la timidité....il faut soit boire un coup, soit être poussé par ses amis, soit....Avoir 30 ans.

A la recherche du grand amour depuis toujours, j'ai longtemps affiché la couleur.

Aujourd'hui je n'affiche plus qu'un sourire.

Libres à eux de l'intérpréter....

Mais ce qui joue aussi beaucoup, c'est de savoir qui je suis, où je suis, ce qu'à l'évidence je ne savais pas quelques années plus tôt, quand je me déhanchais sur les mêmes morceaux.

A deux heures, il est largement l'heure de partir, et de retourner dans le monde réel, et de traverser les trottoirs jonchés de petits jeunes estomacs qui n'ont pas supporté la vodka pomme à répétition, ceux qui essaient de remettre leur fermeture éclair par trois fois et qui abandonnent même s'il fait moins 3, ça fait mal à la tête.

Rentrer au chaud, chez nous, fermer cette parenthèse, et passer le flambeau à ceux qui auront dix ans de plus un jour, et feront le voyage dans le passé, comme nous.

Je ne crois pas que j'utiliserai ce numéro, la victoire c'est de l'avoir obtenu sans même l'avoir demandé, et ce n'est pas une victoire pour celle que je suis aujourd'hui, mais plutôt un clin d'oeil à celle que j'étais hier, une façon de lui dire, tu vois, tout peut arriver quand on n'attend pas comme une malheureuse qu'il arrive.

Cette soirée revival est une des premières de notre vie d'adulte.

Elle valait le coup, on a beaucoup ri, et on s'est souvenu.

Peut être qu'il faudrait en faire plus souvent?

"je suis là tous les vendredi soir, si un vendredi tu ne me vois pas, c'est qu'il y a un problème"
"ok, je viendrai juste pour vérifier alors".

;-)


7 déc. 2012

Flash spécial hommes # 5 : initiatives.

Bon, les garçons, maintenant qu'on est entre hommes (ou presque) il est temps de parler d'un truc dont vous ne parlez visiblement plus après un an (et je suis gentille) de relation.

Les initiatives.

Ici et là j'entends les femmes me dire "si je veux qu'on fasse un truc ensemble, rien qu'à deux, il faut que je m'en occupe, parce que c'est pas lui qui va prendre l'initiative d'organiser"

Et là, excusez moi du peu, je bondis, je crie au scandale.

Comment?qu'est ce que j'apprends? On dit de vous que vous êtes incapable de prendre des initiatives, on vous traite d'assistés les gars là, l'heure est grave, je ne sais pas si vous vous rendez bien compte?

Il serait temps de leur donner une bonne leçon à vos amoureuses!

De leur prouver que vous êtes certes plus prompt à organiser poker et sorties foot avec votre bande de copains, mais également d'être romantiques.

Il faudrait voir à arrêter de vous prendre pour des assistés, inaptes à penser pour deux, impuissant face à la tornade féminine de l'organisation d'événements!

Que nenni!

Un bouquet de fleurs sans raison particulière, livré au bureau ou à la maison, un restau improvisé un midi, un bon petit film au coin du feu pour ses beaux yeux, un cadeau, même tout petit sous son oreiller, faites marcher vos méninges, je sais que vous êtes plein de ressources.

Ecoutez les, elles se plaignent que vous n'ayez pas encore revissé une étagère ou qu'un meuble n'est pas monté?

Pendant qu'elle part faire les courses (parce que ne me faites pas croire que vous faites ça! je ne vous croirai pas) faites le au lieu de rester peinard dans le canap à siroter votre bière.

Vous sentez votre amoureuse fatiguée et surmenée? Réservez un hammam pour deux:) (Zein à Mouvaux par exemple, trés sympa)

Vous l'entendez se plaindre qu'elle n'a rien à se mettre? Prenez lui une carte cadeau chez H&M et proposez lui de garder les enfants.....pendant qu'elle ira faire du shopping.

Les idées ne manquent pas les gars, n'est ce pas?

Allez, une petite dernière, sur voyagesprivés.com vous trouverez des hôtels douze étoiles dégriffés, et grâce à ID bus, idée de la SNCF que vous pouvez retrouver en ligne, il y a des bus pour Londres, Bruxelles, Amsterdam et Paris au départ de Lille à partir de 14 euros....

Alors sans se ruiner, aller passer une journée à Bruges, ou un week end à Londres, est à la portée de tous.

Vous n'êtes même pas obligés de dire que je vous ai donné l'idée, (trop sympa) mais faites le.

Vous verrez que la flamme va jaillir (ouais pour les plus graveleux d'entre vous j'entends le "pas que" ça va c'est réservé aux hommes mais aux gentlemen surtout )

Je vous embrasse et puis, un homme romantique, c'est quand même plus flatteur comme sobriquet qu'un gros lourdeau qui ne fout rien, et qui n'est même pas capable de nous surprendre....

ps: une pièce de théâtre, un concert, billetreduc.com, l'idée, je le répète c'est de le faire A DEUX, vous et elle, pas vous tout seul ou vous et vos potes. Je vous aime.



Ma liste au Père Noël....(enfin!)

Bon, comme vous le savez, il est grand temps, sinon, il va encore ramener des trucs qui n'ont rien à voir, de faire notre liste au grand barbu. 

Alors voilà, chaque année je fais une liste, force est de constater que le Père Noël ne lit pas mon blog, ou alors, déteste qu'on lui donne des ordres.

Si par hasard cette année il s'était détendu, voici les jolis cadeaux (petits et pas chers) dont je rêve cette année.

Je rappelle à tout hasard que j'ai été très sage, que j'ai bien travaillé et surtout que je suis à sa disposition s'il avait besoin de moi pour la distribution des présents.

Allez je commence:





15 euros à la Fnac
16.99 euros à la Fnac
La droguerie Lille 23 euros
H & M: 14 euros.
Tati.fr 14.99 euros
Ikéa: 45 euros la paire. Ouais c'est cher je sais.



 
   
n'importe lequel à partir de 5 euros

Voilà, j'ai été sympa non?

Je vous embrasse Père Noël, et lutins qui travaillez pour lui.

(non je n'ai pris aucune substance!)


5 déc. 2012

Flash Mode! #5

Maintenant que le froid s'est installé (oui tout le monde trouve qu'il fait anormalement froid puis regarde le calendrier et s'aperçoit qu'on est quand même en décembre, il serait temps), il faut penser à deux choses:

- Avoir chaud, notamment aux extrémités  j'entends par là, la tête, les mains et les pieds, non mais bon, je préfère préciser aux esprits les plus retors d'entre vous.

- Avoir chaud. Je sais c'est la même chose, mais c'est la seule chose à laquelle il faut penser, donc je répète, pour qu'on imprime bien.

A ce titre, j'ai acquis de sublimes bottes de motard trouvées sur le non moins sublime site de Kiabi.fr, au prix mini tout doux de 24.90 euros. (et non, ce ne sont pas des roubles, et oui, elles sont canons)

Ils remportent donc - ENCORE- la préférence cette semaine, en proposant outre les bonnets, les écharpes et surtout les chaussures donc, puisque en dehors de ça, ils proposent des articles à prix mini pour les fêtes c'est juste scandaleux tellement c'est pas cher.


Je parle des tops et des robes de fêtes à partir de 7.99 euros. (là non plus y a pas d'erreur de prix!)

Pour ce qui est des idées cadeaux, vos boites mails comme les miennes se remplissent chaque jour de milliards de propositions toutes plus alléchantes les unes que les autres pour mettre sous le sapin, et je trahirai mon flash mode de la semaine prochaine si j'en faisais déjà l'étalage ici.

Sachez toutefois, que Marionnaud propose encore des coffrets à - 20% et que Sephora et Nocibé se sont lancés dans la course à l'échalote (non moi non plus je ne vois pas le rapport, mais jtrouve ça rigolo)

A part ça, pour que vous en profitiez vraiment, sachez que chez Etam, ils lancent aussi les réduc :


Evidemment faut avoir la carte sinon, bein tant pis.

Pour le plaisir rappelez vous de Laurette:


Petits bijoux faits mains, gourmands et roudoudoux made in Montréal. Achetables et livrables en France, vous trouverez plus d'infos sur leur site internet "chez laurette" c'est délicieux!

Voilà c'est tout pour ce soir, rendez vous mercredi prochain pour le shopping spécial Noël:)

Bisous!

4 déc. 2012

C'était ma première murder party!

What?

Une murder party: oui à moi aussi ça m'a fait peur au début, j'ai toujours eu la trouille qu'un des participants profite du jeu pour tuer quelqu'un pour de vrai.

Bref, c'est un jeu de rôles, où les participants ont un "script", et se retrouvent tous dans un lieu incroyable genre ça:



Chaque participant est habillé d'époque, et doit coller au maximum à son personnage, sa vie, son histoire et son époque.

En l'occurrence nous étions à côté de Saint Omer, dans ce manoir sublime, immense et en arrivant le soir, sur un ancien parking de gare désaffectée, déguisés, on se demandait bien ce qu'on allait devenir!

Puis nous sommes arrivés ici, il faisait nuit noire, super flippant, mais tout était bien étudié, bien senti.

Accueilli par notre hôte et sa "gouvernante" trop chelou direct que j'ai pisté dés le début....ici: 



L'intrigue entièrement inventée était vraiment bien tournée, des indices cachés, des plans à retrouver par  le déchiffrage d'anagrammes, des petites scènètes pour nous mettre sur la piste....

Un meurtre est commis au cours de la soirée, et nous voilà Sherlock Holmes d'un soir, à faire équipe ou pas (mais c'est mieux) pour retrouver l'assassin.

A la fin de la soirée, un questionnaire nous est remis et celui qui a le mieux joué obtient un petit diplôme.

Et voici l'histoire:

La Baronne de Laroche a acheté une pension de famille qui n'avait pas été habitée depuis 20 ans, dans la banlieue de Liverpool pour la réhabiliter et en faire un orphelinat pour jeunes filles.

Personne ne le sait mais finira par le découvrir, mais cette maison a été le théâtre d'un meurtre 20 ans plus tôt, de Mr James Maybrick, par son épouse Florence, laquelle a expliqué avoir découvert qu'il s'agissait de Jack L'éventreur.

La Reine l'a donc graciée, et lui a permis d'éviter la peine capitale.

Ce soir, dans la demeure de la Baronne, une étrange employée est présente, fouinant partout, et répondant au nom de Mrs Daniels.

On ne sait rien d'elle, elle est au service de la Baronne ce soir exceptionnellement....mais elle en connaît plus sur cette maison qu'on ne le pense.

La Baronne est la première femme pilote, et elle est en cela trés amie avec Roland Garros, champion du vol en hauteur, et mari de Scarlett O'Hara, sublime mannequin de la Maison de Gabrielle dite Coco Chanel, dont elle a raflé le plus grand amour....la laissant le coeur brisé.

Roland Garros a percé dans l'aviation grâce à sa première conquête, Mistinguett (mon personnage!) qui à ses jeunes heures était une star du music hall, lui permettant de gagner beaucoup d'argent, et de financer le premier avion de Roland.

Au cours d'une exhibition aérienne, Roland, coureur de jupons à ses heures, voulut impressionner Fernanda, la soeur cadette de Pablo Picasso, et l'emmena faire son premier baptême de l'air.

Par un concours de circonstances hasardeux, l'avions de Roland se crasha et Fernanda fut tuée sur le coup.

Roland s'en sortit mais d'un commun accord avec Mistinguett, mis fin à leur idylle, et tomba successivement dans les bras de Coco Chanel et de Scarlett O'HARA.

Devenu riche et célèbre, il décida de mettre sa femme sur son testament et de lui léguer toute sa fortune, oubliant au passage la dette qu'il avait conservé envers Mistinguett devenue depuis sa confidente et amie, et surtout dont la carrière plonge dans l'oubli.

Pablo Picasso ne s'est jamais remis de la mort accidentelle de sa soeur et voue une haine sans limites pour Roland qu'il croit l'unique responsable. Quand Coco pleure dans ses bras le coeur brisé, il lui fait la promesse de les venger toutes deux.

Philéas Fogg et son amie Eveline PUVIGNE sont également conviés à cette soirée de bienfaisance, l'un aventurier, l'autre apprentie magicienne en dessous de tous soupçons....et pourtant!

Il s'avérera au final, qu'Eveline PUVIGNE est l'anagramme de Geneviève Lupin, la fille du célèbre Arsène, toujours incarcéré et qui attend d'être libéré, par son comparse Philéas, lequel a parcouru le tour du monde pour ne jamais être retrouvé par la Police....et voleur à ses heures....

Deux personnes ont particulièrement insisté pour être invitées....Arthur Conan Doyle, célèbre écrivain des aventures de Sherlock Holmes, trés intrigué par l'histoire de la demeure, et bien sûr, Estelle STEAD, fille illégitime de James MAYBRICK, qui remontait la piste de Jack L'éventreur, la poussant à faire des trouvailles plus que surprenantes....

Roland GARROS est retrouvé inanimé sur son lit, étranglé, mais également drogué....

Deux personnes ont donc essayé de lui ôter la vie dans la maison.

Chacun d'eux est suspecté:

Coco Chanel et Pablo Picasso, ont été particulièrement violents avec Roland Garros au cours de la vente aux enchères des dons apportés par les invités à la Baronne en vue de récolter les fonds.

Coco, folle d'amour et de rage, et Pablo, poussé par la haine aprés la mort de sa soeur.

Dans les affaires de Coco on retrouvera des cachets, une ordonnance, et surtout une photo de mariage de Roland et Scarlett, dont la tête est découpée et remplacée par celle de Coco!

Scarlett, amoureuse et vénale, est l'unique héritière de Roland....

Au cours du cocktail, Mistinguett a une violente altercation avec Roland au sujet des 50000 francs prêtés et non remboursés, alors que ses producteurs la lâchent et que sa tournée est annulée.

On apprendra que la Baronne de LAROCHE, Elisa Laroche de son vrai nom, est en réalité la seule responsable de l'accident d'avion qui a coûté la vie à Fernanda, et qu'en dépit de la promesse que Roland lui avait faite, il l'avait dénoncé auprès de la Compagnie d'aviation....

Quant à Miss Daniels, sous cette fausse identité, elle était revenue dans cette maison qui devait être détruite mais rachetée par la Baronne, pour y retrouver les traces l'inculpant du meurtre....de son mari.

Arthur Conan DOYLE était plutôt taisant, mais avait besoin de sang frais depuis qu'il avait fait mourir Sherlock....lui aussi connaissait, comme Mistinguett, une perte d'intérêt auprès de son public.

Seuls Philéas et Eveline n'avaient aucun intérêt à cette mort, si ce n'est de détourner l'attention des habitants de la maison pour dérober le plus gros butin possible....mais on ne tue pas pour si peu, si?

Je ne vous dis pas qui a tué Roland, je vous laisse deviner....

On a fini à 4h du mat.

Mourus mais contents, on a quand même trouvé un assassin sur deux (parce qu'ils étaient deux!)



Bref c'est super sympa, on passe un bon moment, on rit beaucoup surtout le lendemain au petit déj quand on fait le debrief!

Certains vous font payer 150 euros le week end, repas, nuit et repas du lendemain compris.

Bon, pourquoi pas.

Moi je l'ai fait avec ma famille et les copains des copains des copains et j'ai fait des rencontres trés sympas, revu des copines d'y à longtemps, et passé du temps loin de la réalité.

Et rien que pour ça, c'est vraiment trop bien.

Un grand merci aux organisateurs, à Ornella pour les photos, et à toute l'équipe d'avoir permis que cette "murder party" soit inoubliable!



A la prochaine:))))

3 déc. 2012

Flash spécial femmes #5 : Pudeur....

Vous vous êtes sans doute déjà aperçues les filles, la réticence de votre chéribibi en public.

S''ils acceptent de vous prendre (à peu près) par la main, nos amoureux ne supportent pas plus de rapprochements.

Pourquoi?

La pudeur.

Cette forme de gêne où on ne les reconnait pas, ils deviennent de sombres individus qui n'osent pas nous toucher comme si une malédiction allait s'abattre sur eux si on les voyait esquisser un geste tendre envers nous.

Ils iraient jusqu'à rougir s'ils n'étaient pas des ours, mais non, ils vont juste être froids.

Sauf s'ils sont en présence de couples qui se détestent, de bonnes femmes insupportables ou de bonshommes violents, ils resteront de marbre.

Alors bien entendu je ne parle pas de ceux qui sont en couple depuis six mois, non ceux là, sont capables encore de vous prendre par l'épaule pour la photo ou de vous inviter à danser un slow en version destinée avec Guy marchand.

Ne cherchez pas midi à quatorze heures, tous les hommes sauf les lourdingues, trouvent que cette partie de leur vie est secrète et en public détestent étaler leurs sentiments profonds.

C'est pourquoi il convient de partir à 2h du matin ou si vous préférez compter comme ça à la fin du 2ème fût de bière.

Après ils deviennent complètement nymphomanes et là on n'y comprend plus rien, le lendemain on leur servira bien sûr la soupe à la grimace en même temps qu'un doliprane.

Donc si vous tenez à votre week end les filles, prenez les clés de la bagnole, et surtout, gardez les.

En tout état de cause, si on regarde de plus près les grands de ce monde, ils s'affichent tous avec une grande pudeur, une tendresse même, Barack serrant Michelle dans ses bras le jour de l'éléction , le baiser prude de Kate et William en sont de parfaites illustrations.

Si vous vous considérez comme étant une princesse, vous ne pouvez alors concevoir William roulant une galoche d'anthologie sur le balcon de Buckingam.

Bon certes ça roxerait à fond, ce serait super fun, mais ce serait surtout....inconvenant.

Rappelez vous que pour ce type de démonstration, Samantha Jones a du quitter en panique Abu Dabi.

(si cette référence ne vous dit rien c'est que vous êtes un homme et c'est pas votre jour!)

Il apparaîtrait aux yeux du monde quelque peu déplacé, ou tout à fait Berlusconien, qu'un homme puissant touche les fesses ou danse collé serré avec sa femme ou sa bimbo à une soirée officielle.

Votre homme a donc un esprit de retenue, avec vous, qu'il n'a pas au stade de foot et aux soirées poker, et j'ai envie de dire, tant mieux.

La honte, c'est pire.

Oui, la honte d'un mec qui beugle ou qui raconte des conneries, qui pisse sur un poteau en boite et vomit sur le parquet, la honte de celui qui sort son engin pour faire rire les copains, ça c'est pire.

Alors, mesdemoiselles mesdames qui me lisez, sachez apprécier que votre homme se comporte correctement et dignement, veuille faire bonne impression à vos côtés, c'est quand même super classe.

Et trés honnêtement, quand on le voit là, tout beau et tout timide, on le trouve encore plus craquant, de quoi lui glisser dans l'oreille un petit mot doux, qui promet à votre "after" d'être bien meilleur que ceux de ses parties de poker.....

Je vous embrasse les filles! (mais avec retenue, bien entendu)



1 déc. 2012

Flash spécial hommes #'4:: souvent femme varie

Bien évidemment messieurs, vous connaissez cette expression fort connue, utilisée à tort et à travers, consistant à faire croire au monde que les femmes ne savent pas se positionner et reviennent toujours sur leurs décisions.

Evidemment, l'heure est venue de sonner le glas de ce type de rumeurs qui ne servent évidemment qu'à vous empêcher de tourner en rond, oui, vous.

Les femmes peuvent paraître cyclothymiques.

WTF?

Pas de panique, je vous explique.

Elles peuvent parfois souffler le chaud et le froid sur votre relation, extasiée un jour, blasée le lendemain, heureuse et gaie comme un pinson, abattue et triste comme un dimanche de novembre dans la zone industrielle de Dunkerque (sans Arlette Chabot, sinon Florence F. va m'attaquer pour plagiat) 

Pourquoi ces brusques changements d'humeur?

Les mauvaises langues brandiront immédiatement l'étendard des "hormones"

Je vous dirai bien entendu, pour 15%.

Mais il y a des choses que vous devez savoir, comme ces conseils idiots qu'on leur donne depuis toujours.

Votre dulcinée est heureuse (et naive mais bon) elle vous aime, chante la vie, danse la vie, et certaines personnes bien (ou mal) (souvent jalouses mais bon bis) la mettront en garde contre ce trop grand bonheur annonciateur évident d'une immense chute.

Vous devez savoir messieurs, que les sceptiques sont en général trés pessimistes, voyez un peu François Fillon, le pauvre, bref je m'égare.

Les sceptiques donc, qui ne croient en rien, ni à l'amour, ni à la vie, ni même à la mort, lui diront,"  fais gaffe ma petite, tu es bien naïve, tu penses que tu es heureuse, que tu nages dans le bonheur et que tu vas vivre toute ta vie dans ce rêve éveillé? Mais enfin, le monde des bisounours est loin ma chérie, non non, méfies toi, à être trop heureux un jour on finit par avoir trés mal"

D'autres, encore plus gentils et bienveillants (c'est ironique nan mais je préfere préciser) lui donneront LE conseil: celui qui te rend sûr de toi et insaisissable, celui qui te fait te sentir heureux et surtout épanoui: homme qui fuit femme qui suit, femme qui fuit, homme qui suit.

Traduction: si tu l'ignores, il sera accro.

Idiot n'est il pas?

Donc en résumé: vous êtes heureux ensemble, tout va bien entre vous, et les vipères toujours prêtes à rendre service, viendront essayer d'embourber le cerveau détendu de votre belle.

Tout ceci perturbe son organisme.

Elle qui se faisait une joie, elle qui vivait les papillons dans le ventre et l'étincelle dans les yeux sans se soucier du lendemain pour profiter à fond de ces moments qui, s'ils prennent fin un jour auront au moins l'avantage d'avoir eu lieu, doit maintenant se triturer la tête pour savoir si en fait elle ne serait pas sur une mauvaise piste.

Parce qu'en matière de vipères, il y a plusieurs variétés.

Celles qui se contentent de "il parait qu'après quelques temps la passion s'affaiblit"

Celles qui poussent le vice à "mais t'es vraiment sûre qu'il n'a personne d'autre que toi?"

Celles qui explosent les compteurs à base de " mmh, jle sens pas ce mec, je n'ai pas envie de te récupérer à la petite cuiller, tu devrais te méfier, en plus j'ai connu un mec dans son genre, bein, j'ai bien morflé, je t'aurai prévenue hein, tu sais je t'aime, tu es mon amie, je ne veux que ton bonheur".

Bien sûr.

C'est pour ça que tu viens me gâcher le plaisir? Co*****sse!

Bref, vous l'aurez compris, les corbeaux, les vipères et autres animaux malveillants rôdent.

Donc les hormones, certes, mais ce n'est pas pour cela que votre douce est parfois triste et parfois exaltée.

C'est le doute, le questionnement, la peur, et tout ce qui va avec, qui existent tous déjà en chacun de nous mais qui sont fortement appuyés par les avisés conseils des animaux cités supra.

Alors si vous trouvez votre aimée bizarre, rassurez la.

Vous êtes le bouclier.

Maintenant si vous vous foutez vraiment d'elle et que vous vous êtes fait griller, une seule solution, barrez vous et ne vous retournez pas.

Honte sur vous. (mais bon, je dis ça, ça arrive de confondre les lumières d'une étoile et d'un réverbère, n'est ce pas Francis?)

Voilà, vous savez tout, enfin presque, mais déjà un peu plus sur le sujet.

Je vous embrasse et vous souhaite un bon week end, messieurs:)




Y a des copains!