8 juil. 2012

Unique au monde.....

"je serai pour toi unique au monde, tu seras pour moi unique au monde"

Ainsi Saint Exupéry faisait du Petit Prince une figure emblématique de l'amour éternel, l'amour apprivoisé, l'amour qui se comprend, le vrai quoi.

En dehors du chaos ambiant, pour quelques heures, j'ai eu la chance d'être propulsée sur la planète "amour", au mariage de mes amis, Juliette et Matthieu.

Et j'avais une place de choix, j'étais sur la première marche, sur l'estrade, pour célébrer leur amour, devant des gens beaux, les yeux mouillés de joie, leurs amis, leur famille, leurs étoiles.

Un château, une orangerie, un parc sublime, même le soleil est venu nous dire bonjour au vin d'honneur, et à la mairie, sublime bâtisse au centre ville de Tourcoing.

Pecq, plus connue pour sa vie festive nocturne que pour la sérénité d'un parc et d'un plan d'eau entourant un château, a pourtant réussi à nous surprendre agréablement.

Un conte de fées, vous le savez, c'est d'abord le décor.

Le beau château, les valets, les demoiselles d'honneur, les canards sur le plan d'eau, le soleil qui chatouille les yeux, une arche de lierre et de roses, et une allée jonchée de pétales de roses.

Une princesse, une vraie et authentique princesse, Kate a encore du pain sur la planche pour lui arriver à la cheville, qui a voulu tout faire dans les règles, de la robe qu'elle n'a jamais voulu montrer à personne, au petit détail bleu sous ses chaussures, superbe dans sa robe en dentelle de calais, ses longs cheveux blonds et cette longue traîne, plus longue que celle de Kate donc, on a mesuré.

Un prince, beau comme un vrai prince, on aurait dit qu'il avait fait ça toute sa vie, et il nous a surpris, autant sa princesse était tombée dans le conte de fées étant petite, autant son esprit cartésien le plaçait plutôt à mille et une lieue de la "châtelaineté".Mais à son habitude, fidèle à lui même, il a assuré, et nul doute que si on avait du le faire arriver sur un beau cheval blanc, il aurait mis à l'amende tous les cavaliers du royaume:)

Des témoins, beaux comme le soleil, qui je vous le rappelle se fait rare ces temps ci, mais qui a consenti à nous accompagner quelques heures, le temps pour les chéris de se dire oui.

Toute la famille et les amis, apprêtés de toilettes plus jolies les unes que les autres, les chapeaux, les fleurs, les robes, les cravates, les boutonnières, les chignons, les boucles et les bouclettes, tout y était parfait, aucune fausse note, un conte de fées.

J'aurai voulu que ma princesse profite davantage de sa journée, j'aurai voulu anticiper ses volontés, pour lui éviter des sources de stress, de l'agitation, des déconvenues, et surtout, de perdre une minute le sourire radieux qu'elle affichait, elle qui avait rêvé de ce jour toute sa vie.

La cérémonie, la préparation, la journée, tout est passé si vite, et tout était si féerique qu'on a l'impression d'avoir rêvé.

Quand le soleil s'est couché, les deux jeunes mariés sont entrés dans la salle de bal sous une nuée de petits soleils crépitants, devant les belles tables rondes drapées et étincelantes.

Nous avons festoyé au château jusque tard au petit matin, quand les rêves étoilés trottaient dans la tête des petits enfants d'honneur, craquants dans leurs beaux habits de cérémonie.

Rien n'a été oublié, et surtout l'essentiel était là: l'amour.

Et l'amour je vous l'assure était partout, tout le monde s'embrassait, tout le monde disait à son prochain qu'il l'aimait, on se serait bien cru dans mon monde à moi, le monde de la joie:)

Et comme c'était une journée unique au monde, on en a profité pour gonfler nos poumons de l'amour ambiant, pour le distiller partout autour de nous.

Celle là elle n'est pas de Saint Exupéry, elle est du maître de cérémonie.

J'aurai essayé de parler au moins aussi bien que le Petit Prince........je leur souhaite de passer tous les jours de leur nouvelle vie, comme si c'était le premier.

Un peu d'amour, ça fait du bien hein?

Et encore, imaginez si vous y étiez:)



Alors comme dans tous les contes de fées, parce que ça fait du bien parfois de se laisser aller à croire qu'ils existent quand on y est plongé, je terminerai comme l'a fait la jolie soeur de la mariée:

Nous leur souhaitons d'être toujours heureux, et d'avoir beaucoup d'enfants.....

Et ça, ça ne s'invente pas, c'est écrit......

To be continued.....

2 commentaires:

LOLO a dit…

J'adore .... bisous

Y a d'la joie! a dit…

Merci mon Lolo:)))) Bisous!

Y a des copains!