Médaille

Comme vous tous et toutes je l'imagine, je déborde d'énergie pour aller travailler ces jours ci.

Mais alors une envie de bosser incroyable, j'ai tellement envie de travailler que je me demande parfois si je ne ferai pas mieux de dormir au bureau, vu que de toute évidence, c'est la seule activité digne de ce nom à laquelle on a envie de s'adonner quand il pleut et qu'on a rallumé le chauffage un 19 juillet.

Bref, je ne suis pas juillettiste.(si si ce mot existe)

Le réveil sonne à 6h30....et j'ouvre les yeux à 7h30.

Je m'extirpe du lit à 8h10.

Première victoire.

Je regarde ma couette avec tristesse en pensant à ce soir.....euh comment vous dire.....c'est moche une telle séparation de bon matin. (sauf que de bon matin c'est quand il est au moins 7h et que tu es prête, pas quand il est 8h10, ah nan 11 maintenant et que tu as envie de retourner dans ton lit.)

Bon étape suivante, le chat.

En bonne fille à chat qui se respecte, je commence chaque journée par donner à manger à ma bêêêêêête.

Mais la bête en question a chaud ces temps ci, si chaud qu'elle tourne autour de moi la nuit et le jour, me permettant quoiqu'il arrive d'avoir une bouillotte ronronnante non stop.

Si elle ne m'a pas mordu les pieds en guise de réveil vitaminé c'est jour de chance, j'ai couru plus vite qu'elle dans le couloir.

Deuxième victoire.

Et je fais plein de trucs qui ne servent à rien à 8h du mat' et qui en tout état de cause, servent à retarder le moment tant attendu du tournage de clé dans la serrure direction boulot.

La vaisselle, le ménage, oh tiens si je repassais un truc que je ne mettrai pas puisque je changerai encore d'avis concernant ma tenue une bonne vingtaine de fois avant de partir.

Chouette idée!

Puis finalement, une fois entrée dans ma douche, j'ai réfléchi ce matin aux gens qui obtiennent la médaille du travail.

Décorés d'une médaille en bronze pour avoir trimé 40 ans dans la même entreprise.

Ne serait ce pas légèrement disproportionné?

Ne pourraient ils pas inventer quelque chose de plus "gratifiant", qu'une simple médaille?

Genre des vacances à vie payées par la boite pendant la retraite, ou un objet électroménager, ou encore un lot à retirer chaque année pour l'anniversaire du départ en retraite.

J'sais pas moi, quelque chose de plus ouf qu'une toute petite médaille.

Les exploits sportifs sont récompensés d'une médaille pour avoir accompli une action dans une discipline donnée mais leur boulot ce n'est pas de trimer dans une boîte à vie, c'est de faire du sport.

Je suis bien sûr pour la récompense du travail, mais bon, autre chose qu'un objet dont personne ne se servira jamais.

Inscrire le nom du retraité sur une grande plaque à l'entrée de l'entreprise, en hommage aux travailleurs de la boite, un truc qui claque quoi.

Je veux dire, bosser autant pour une médaille....parce qu'il ne faut pas se leurrer, qui aujourd'hui, peut se targuer d'aller travailler en sifflotant d'amour pour son patron?

Aujourd'hui on travaille plus pour payer ses factures que pour en profiter vraiment, on est jamais trés heureux finalement, alors tout ça pour une médaille franchement....ça me paraît un peu lég'.

J'imaginais ces gens fiers à la cérémonie de remise des médailles du travail, qui ne profiteront peut être pas de leur retraite, tant leur travail justement les aura abîmés.

J'imaginais le sacrifice de toute une vie d'avoir consacré des heures qu'on ne récupérera jamais et l'amertume de voir finalement le résultat.

Comme celui qui s'arrache les cheveux pour inventer un brevet ou qui crée une loi, se réjouit que son travail porte son nom, je trouve qu'on pourrait faire mieux.

Et pendant que je me perdais dans mes pensées, l'heure tournait évidemment, et prise d'un coup de panique, du genre, oh mon dieu je suis en retard, j'ai réalisé que vu la chandelle, ça n'en valait pas vraiment le jeu, qu'il n'y avait aucune urgence réelle, qu'on était en plein mois de juillet (eh si jvous assure) et qu'il était 9h02 certes, mais que rien ne m'empêchait de boire un thé.

Alors je me suis assise.

Je n'aurai peut être pas la médaille du travail, mais j'aurai petit déjeuné.




Commentaires

Puck a dit…
Tu n'as peut ^tre pas la médaille du travail mais je te décerne celle de l'awesomeness!
Y a d'la joie! a dit…
oh!enfin une médaille qui ne soit pas disproportionnée:) Thank you my dear!:)

Y a encore plus de joie!

La dernière séance

Full of Stars

Poppy Spring