Fabuleux....

Je ne sais pas comment vous expliquer l'effet que provoque ce film sur moi.

Je l'ai vu au cinéma, à sa sortie.....et j'en suis tombée en amour immédiatement.

Comme s'il avait été écrit sur mesure en pensant aux gens qui comme moi, rêvent et vivent dans leur monde fabriqué juste pour eux.

Je n'ai jamais vu de film semblable, un conte de fées moderne parce qu'il commence et se déroule comme une fable, avec un conteur qui nous raconte la vie de notre héroïne.

Joyeux, heureux, doux, ce film provoque en réalité le même effet sur moi qu'un baume apaisant et je ne le regarde qu'une ou deux fois par an, quand j'estime que je le mérite ou que le moment est venu.

Chaque détail est soigné, chaque angle est ressemblant, on se croirait dans mon coeur à chaque chapitre c'est extraordinaire.

L'émotion, l'ambiance même de ce film réalisé par Jeunet est une ode au bonheur.

On se sent bien, on se sent heureux et léger, on a envie d'aider son prochain, de semer le bonheur autour de nous, on a envie d'être vrai sincère, en écho au petit prince, de revenir aux choses essentielles.

Plonger sa main dans un sac de grains, casser la croûte des crèmes brûlées avec la pointe de la petite cuiller.....aimer les gens pour ce qu'ils sont, punir les relou avec des sortilèges d'enfants, redonner l'espoir à ceux qui croyaient l'avoir perdu.......

La musique, magnifiquement choisie et distillée, et bien sûr la présence de mon amie Karine à la fin du film font de ce chef d'oeuvre un baume apaisant qui vient me réconcilier avec la vie quand elle me joue des tours.

Voilà quel est le monde que j'ai construit, de jeux de pistes en clichés polaroid, des couleurs et de la joie.

Quelle surprise de le voir fixé sur la pellicule d'un film si enjoué....

Les questions qu'Amélie se pose mais dont tout le monde se fout, je me les pose aussi, et ce besoin viscéral d'aider là où on ne nous a rien demandé, je connais.

Et l'amour....

Voilà, quelqu'un a filmé l'histoire que j'attends, elle n'est pas si dure à comprendre, elle est là, simple, évidente, douce et enivrante. 

Quelqu'un d'aussi imaginatif que moi, qui vivrait à peu prés dans une galaxie voisine, et qui serait comme moi poète et rêveur.

Nino, dans le film, c'est mon homme idéal.

Celui qui comprend, celui qui connaît celui qui ressent.

Voilà, ce fabuleux moment, cette superbe histoire je l'attends.

Pour être la belette de quelqu'un.

Et vivre à mon tour, un fabuleux destin.







Commentaires

Y a encore plus de joie!

La dernière séance

Full of Stars

Poppy Spring