Ô temps!!!!

Suspends ton vol deux secondes que je puisse reprendre mon souffle!

Le mois de juin était dingue mais le mois qui arrive le sera encore plus!

Depuis mon retour de Corse je ne vois pas le temps passer, coincée de toutes parts entre les différents engagements professionnels et personnels que j'ai pris, je ne suis pas dispo avant le 13 juillet!

Et c'est le moment de se retrouver avec une voiture hors service, alors que j'ai des milliers de trucs à faire, et que je ne serai pas covoiturée à vie, sachant que rien que sur la semaine prochaine je dois absolument trouver une solution pour me rendre à trois endroits différents.

Bref tout va bien.

Evidemment, on pourrait sélectionner par priorité, mais il s'avère qu'elles sont toutes trés importantes.

Je suis comme vous l'aurez compris, over over over bookée.

Et mon drame est que je n'ai que deux bras, deux jambes et que malgré ce matériel de compét j'arrive à l'abîmer en ratant les marches, en me cognant, en me griffant, en me brûlant.

Bien entendu, je dois faire toutes ces choses à la perfection, on ne me pardonnerait jamais d'avoir osé bâcler telle ou telle tâche.

Bien entendu, je dois être disponible, répondre dans l'heure, savoir gérer quatre choses en même temps, voire même plus, être polie, aimable, garder mon calme, ne jamais souffler, ne jamais protester et toujours je dis bien toujours, sourire.

Mouais.

Sauf que mon costume de wonder woman est au pressing et que je n'ai pas encore eu le temps de le récupérer.

J'aimerai garder mon calme et ne pas m'affoler, mais comment faire quand on se sent prisonnier du temps?

Il vous est sans doute arrivé de ne pas trouver une seconde pour vous poser, les repas avalés en dix minutes, le manque de liquidités mais de sortir trop tard du travail pour aller à la banque et ne pas pouvoir vous absenter de votre poste, de faire du coup les fonds de tiroir pour vous payer un café dégueu à la machine, de n'écouter que d'une oreille distraite les propos des gens, de ne pas être concentré parce que vous devez gérer trop de choses en même temps, de vous faire agresser quand vous osez prioriser.....

Et bien voilà, on y est.

Je suis pile dans ce moment là.

Et il y a aussi la vie privée, faire plaisir aux uns et aux autres, être disponible, à l'écoute, attentif, concerné, je me demande parfois où je trouve l'énergie pour faire tout ça.

Et je m'en veux de ne pas réussir à faire le reste, tout ce que je fais passer au second plan, les invit oubliées, les soirées auxquelles j'ai renoncé, les gens que je voudrai voir et que je n'ai même pas le temps d'appeler, les gens qu'il faudrait voir mais qui vont finir par me déshériter.

Les cadeaux à faire, le loyer à payer, les charges pro qui s'affichent, la finale de l'euro de football, les neveux, nièces et filleul à embrasser correctement, pas entre deux portes, les messages à écouter sur le répondeur, le ménage à faire, les courses, et cette foutue roue à changer.

Je pense que là, il ne manque qu'une chose.

Le bouton pause.

Vous voyez lequel? les deux traits parallèles:



De toute évidence cette touche est cassée chez moi.

Impossible de la décoincer c'est un peu compliqué.

Je n'évoque même pas dans cette folie, les huit mariages et autant de naissances autour de moi cette année, sinon je vais mourir une heure et je reviens.

Quand je disais que la semaine en Corse était une parenthèse, je n'exagérais pas.

Je m'en souviens, le temps s'était arrêté, la touche pause était restée bloquée, tout était lent, tout était paisible, notre rythme cardiaque était normal.

Je me dis souvent pour me raisonner et surtout me rassurer, que tout ça, c'est temporaire, qu'à partir du 14 juillet tout ira mieux.

Ma crainte est de ne pas arriver à tenir jusqu'à cette date sans être devenue minimum guerrière ou dépressive.

Bref, ça craint.

Et en plus, j'apprends que le SAV et Bref ne seront plus programmés sur canal, que mon animateur du week end à la radio s'est fait remercier, j'ai même pas le temps d'être triste, pour communiquer avec l'extérieur, il ne me reste que Tête de Livre.

J'ai très envie de me mettre momentanément sur répondeur, pour une ou deux vies, d'envoyer bouler tout le monde et de ne faire que ce qui me plait.

Ce programme est intéressant MAIS un tantinet excessif.

Et je risque de me trouver trés vite en manque de liquidités.

Sinon, à part ça, ça va, j'ai bloqué la touche 10 minutes pour venir vous parler:)

Commentaires

Anonyme a dit…
courage, ma lolo!tu vas y arriver!le superman de la débrouille va te refaire ton carrosse!!!figure -toi que j'ai eu la même réflexion que toi cette semaine...allez courage, nous sommes des wonder-woman....Bisooooouuuu albane
Y a d'la joie! a dit…
Merci ma louloute!:)Bon courage à toi aussi!!!!!!bientôt le grand jour:)
des bisous tt plein!
Puck a dit…
Rien qu'en te lisant, je suis essoufflée!
Vise la ligne d'arrivée, le 14 juillet (c'est drôle, c'est ma ligne d'arrivée aussi actuellement...).
Courage, je crois en toi.
Bisous plein
Puck a dit…
et partout!
Y a d'la joie! a dit…
:))) bizarre?vous avez dit bizarre?hihihi bisouuuuuuuuus plein et partout aussi!!!!!
Anonyme a dit…
Courage ma belle!
En tous cas depuis des mois te lire me recharge les batteries!
Je suis dans un train qui file vers Lyon...tellement envie de poser ma valise, gagner au loto, et embarquer tous ceux que j aime dans le petit paradis d Italie que tu nous as décrit il y a peu de temps! Plein de bisous Ce.

Y a encore plus de joie!

La dernière séance

Full of Stars

Poppy Spring