30 juin 2012

Huit briques

Un mariage.....et un sermon d'un prêtre funky dans la magnifique Eglise Sainte Catherine de Lille.

Et dans son sermon, il a souhaité aux mariés de bâtir leur famille sur huit briques qui leur serviraient de fondations.

Et il a évoqué chacun des piliers du mariage, en disant surtout, qu'il ne fallait pas chercher le bonheur, mais juste vivre, parce que l'amour est partout.

Il a aussi rappelé qu'il fallait lâcher prise parfois, ne rien prévoir et accepter que les choses soient imprévues....comme ce poème, cet enfant qui tient la main de sa mère et qui doit aller jusqu'à celle de son père, cet instant de flottement, au cours duquel personne ne maîtrise la situation.....

Et pour comprendre son sermon, il ne fallait pas être catholique, juif ou musulman, il fallait juste avoir un coeur.

Et comme j'en ai un, chacune des huit briques ont résonné dans mon coeur.

S'aimer, c'est être vrai, vivant, et se souvenir d'où l'on vient, accepter de ne pas maîtriser la situation, être entouré mais ne pas leur obéir, de s'inspirer de ce qu'ils nous disent, mais rester libres.

J'ai du coup cherché où je pourrai trouver ces fameuses briques, parce qu'il est évident, que si j'en trouve  quatre, la maison tiendra, mais avec huit, c'est mieux......

Mais je me suis rappelée qu'il ne fallait pas chercher le bonheur.

Il faut le vivre.

Et comme j'ai pleuré, et que ça m'a touchée, je vous le raconte.....

Vous avez aussi un coeur.

Ça vous parlera j'en suis sûre.

Je vous embrasse. Fort Fort Fort

Ô temps!!!!

Suspends ton vol deux secondes que je puisse reprendre mon souffle!

Le mois de juin était dingue mais le mois qui arrive le sera encore plus!

Depuis mon retour de Corse je ne vois pas le temps passer, coincée de toutes parts entre les différents engagements professionnels et personnels que j'ai pris, je ne suis pas dispo avant le 13 juillet!

Et c'est le moment de se retrouver avec une voiture hors service, alors que j'ai des milliers de trucs à faire, et que je ne serai pas covoiturée à vie, sachant que rien que sur la semaine prochaine je dois absolument trouver une solution pour me rendre à trois endroits différents.

Bref tout va bien.

Evidemment, on pourrait sélectionner par priorité, mais il s'avère qu'elles sont toutes trés importantes.

Je suis comme vous l'aurez compris, over over over bookée.

Et mon drame est que je n'ai que deux bras, deux jambes et que malgré ce matériel de compét j'arrive à l'abîmer en ratant les marches, en me cognant, en me griffant, en me brûlant.

Bien entendu, je dois faire toutes ces choses à la perfection, on ne me pardonnerait jamais d'avoir osé bâcler telle ou telle tâche.

Bien entendu, je dois être disponible, répondre dans l'heure, savoir gérer quatre choses en même temps, voire même plus, être polie, aimable, garder mon calme, ne jamais souffler, ne jamais protester et toujours je dis bien toujours, sourire.

Mouais.

Sauf que mon costume de wonder woman est au pressing et que je n'ai pas encore eu le temps de le récupérer.

J'aimerai garder mon calme et ne pas m'affoler, mais comment faire quand on se sent prisonnier du temps?

Il vous est sans doute arrivé de ne pas trouver une seconde pour vous poser, les repas avalés en dix minutes, le manque de liquidités mais de sortir trop tard du travail pour aller à la banque et ne pas pouvoir vous absenter de votre poste, de faire du coup les fonds de tiroir pour vous payer un café dégueu à la machine, de n'écouter que d'une oreille distraite les propos des gens, de ne pas être concentré parce que vous devez gérer trop de choses en même temps, de vous faire agresser quand vous osez prioriser.....

Et bien voilà, on y est.

Je suis pile dans ce moment là.

Et il y a aussi la vie privée, faire plaisir aux uns et aux autres, être disponible, à l'écoute, attentif, concerné, je me demande parfois où je trouve l'énergie pour faire tout ça.

Et je m'en veux de ne pas réussir à faire le reste, tout ce que je fais passer au second plan, les invit oubliées, les soirées auxquelles j'ai renoncé, les gens que je voudrai voir et que je n'ai même pas le temps d'appeler, les gens qu'il faudrait voir mais qui vont finir par me déshériter.

Les cadeaux à faire, le loyer à payer, les charges pro qui s'affichent, la finale de l'euro de football, les neveux, nièces et filleul à embrasser correctement, pas entre deux portes, les messages à écouter sur le répondeur, le ménage à faire, les courses, et cette foutue roue à changer.

Je pense que là, il ne manque qu'une chose.

Le bouton pause.

Vous voyez lequel? les deux traits parallèles:



De toute évidence cette touche est cassée chez moi.

Impossible de la décoincer c'est un peu compliqué.

Je n'évoque même pas dans cette folie, les huit mariages et autant de naissances autour de moi cette année, sinon je vais mourir une heure et je reviens.

Quand je disais que la semaine en Corse était une parenthèse, je n'exagérais pas.

Je m'en souviens, le temps s'était arrêté, la touche pause était restée bloquée, tout était lent, tout était paisible, notre rythme cardiaque était normal.

Je me dis souvent pour me raisonner et surtout me rassurer, que tout ça, c'est temporaire, qu'à partir du 14 juillet tout ira mieux.

Ma crainte est de ne pas arriver à tenir jusqu'à cette date sans être devenue minimum guerrière ou dépressive.

Bref, ça craint.

Et en plus, j'apprends que le SAV et Bref ne seront plus programmés sur canal, que mon animateur du week end à la radio s'est fait remercier, j'ai même pas le temps d'être triste, pour communiquer avec l'extérieur, il ne me reste que Tête de Livre.

J'ai très envie de me mettre momentanément sur répondeur, pour une ou deux vies, d'envoyer bouler tout le monde et de ne faire que ce qui me plait.

Ce programme est intéressant MAIS un tantinet excessif.

Et je risque de me trouver trés vite en manque de liquidités.

Sinon, à part ça, ça va, j'ai bloqué la touche 10 minutes pour venir vous parler:)

25 juin 2012

(Extra)Ordinaires

Des vies ordinaires, de jeunes gens ordinaires dont un fait extra-ordinaire fait basculer le quotidien, se déroulent sous nos yeux cette semaine.

Des gamins sans histoires, des gamins comme les nôtres, comme nos frères, comme vos enfants, qui aimaient jouer au foot, passionnés de sport et de musique......

Des destins prometteurs qui s'arrêtent un jour terrible pour une histoire d'ego.

Le défilé des parents à la barre me fait toujours le même effet, il me fait monter les larmes aux yeux.

J'imagine mes grands parents, mes parents, je les entends, je les vois et si je me laissais aller, mes mains se mettraient à trembler, et j'aurai besoin de leur dire que tout va bien, maintenant, pendant qu'il est encore un peu le temps.

J'ai envie de leur dire, que leurs enfants sont des gens bien dans le fond, que tout ira bien, un jour.

Les pères parlent comme mon grand père, dans un français approximatif.

Les mères parlent d'une voix chevrotante aidées par l'interprète, à articuler devant la Cour.

J'ai de la tendresse pour ces gens, normaux et ordinaires, qui doivent parler de leurs enfants et de leur honte, de la gêne, de la difficulté à supporter cette épreuve, eux qui ont travaillé si dur, eux qui ont tout fait pour être dignes de leur pays d'accueil.

Eux qui aiment la France.

Eux qui ont mis au monde des êtres extraordinaires à leurs yeux.

Leurs fils ordinaires sont dans le box.


24 juin 2012

Fous rires:)

That's Amore :)

A l'heure où certains d'entre vous savent déjà où ils partiront cet été en vacances, je vous propose de découvrir la région dont vous allez tomber amoureux en un cliché....la Calabre.....

C'est ma région d'origine, un endroit fabuleux et malheureusement encore méconnu, que je vous propose de découvrir en quelques photos, je sais que vous aimez les reportages :)

Pour y aller, il existe maintenant un vol direct depuis Charleroi, avec la compagnie low cost jaune et bleue que tout le monde connaît, en deux heures vous rejoignez l'aéroport de Lamezia TERME, qui se trouve à un endroit stratégique, au croisement des routes entre deux provinces, Catanzaro, et Cosenza.

Bien plus au sud, il y a Reggio Calabria, là où se trouve le musée archéologique qui contient les bronzes de Riace, protégés au patrimoine de l'Unesco,  il est possible aussi de s'y rendre en avion depuis Paris, la dernière pointe calabraise avant la Sicile.

Parfois pour 80 euros, on peut trouver des vols qui nous emmènent au bord de la mer tyrrhénienne, ou de l'autre côté, la mer ionienne.....

Arrivés à l'aéroport, récupérez votre petite voiture de location, qui vous sera trés utile pour bouger dans la région, tout au moins si vous souhaitez mettre à profit votre voyage pour explorer cette région aux facettes multiples, la mer, la montagne, les collines, les oliviers, les lacs, la douceur de vivre.....la nature  préservée, sublime!

Certes je suis peu objective, mais quand même, il faut reconnaître que j'ai raison, saviez vous qu'à Gizzeria Lido, se déroulent des compétitions internationales de surf?

Les vagues sont si hautes parfois qu'on en a fait une des destinations de surfeurs privilégiée!

Enfin, pour vous loger, à part si comme moi votre famille a élu domicile dans chacune des villes et bourgades locales, les campings, les villages vacances, les villas et évidemment les hôtels sont là pour vous accueillir et vous permettre de passer d'excellentes vacances à la calabraise.

Place maintenant au reportage photo:)

Certains lieux sont incontournables pour un vacancier qui découvre la région, un gps est utile et vous est souvent prêté par les agences de location. Pensez y!

Le Castelle - Isola Capo Rizzuto





Les chaises disposées par les habitants leur permettent de profiter d'une terrasse naturelle pour la discussion du soir après le repas, grande coutume chez nous....



Le phare plus haut et la tour, font partie des monuments qui avec le château, démontrent que le Castelle ont une histoire et rendent cet endroit trés attractif pour des millions d'amoureux de l'histoire.....

Evidemment on peut monter tout en haut du château, je l'ai fait, donc tout est possible, j'ai pas dit simple, j'ai dit faisable:)

 Le Château a les pieds dans l'eau la plupart du temps.....

En été, il devient possible d'y descendre à pieds, et de se baigner de chaque côté de ce qui semble être une crique naturelle.....




La bruschetta, spécialité italienne, pain grillé, tomates et mozzarella fondue......le tout rehaussé de basilic frais et d'olives, de thon......repas léger avant la glace que nous prendrons à Capo Rizzuto.
Petite crique à l'abri des regard, sable blanc, rochers, tout est fait pour qu'on se sente au paradis.

Un petit ponton improvisé a permis à certains d'y apposer leurs petites embarcations, arrivés ici, on croit rêver....


Diamante





Outre le fait que Diamante dispose de certaines des plus belles plages du Monde, elle a aussi deux spécialités locales: le piment décliné sous toutes les formes possibles, et les peintures murales, comme ci dessus, des spécialités dont les habitants sont particulièrement fiers.








Reggio Calabria








"Les guerriers ou bronzes de Riace sont deux sculptures grecques en bronze datées duve siècle av. J.-C. (vers 460 pour le guerrier A et vers 430 pour le guerrier B) et conservées au musée national de Reggio de Calabre. Un peu plus grands que nature (1,98 mètres de haut pour le guerrier A, 1,97 mètres pour le guerrier B), ils furent découverts en 1972 au large de Riace, en Calabre, probablement sur les lieux d'un naufrage dans l'Antiquité. Ils comptent parmi les très rares bronzes grecs de grande taille encore conservés dans leur intégralité, avec l'aurige de Delphes, et le dieu de l'Artémision."

Je n'ai pas pu prendre de photos, car ils étaient en restauration, derrière une immense vitre, en position allongée, ils sont restés au fond de l'eau tant de temps, et découverts lors d'une partie de pêche en mer, que l'eau salée a commencé à attaquer le bronze, de nombreuses années de restauration ont été nécessaires pour les rendre visibles sans danger pour la matière.

Mais les voir a été une belle expérience, un des trésors de ma région, une fierté locale et régionale:)

Le musée archéologique de Reggio était en travaux, de sorte que les bronzes et leur salle de restauration a été déplacée au siège de région quelques centaines de mètres plus loin.

C'est une des richesses calabraises, qu'il me semble incontournables d'aller voir au moins une fois!

Tropea

Tout le monde vous le dira, c'est THE place to be en Calabre, Tropea, c'est juste la destination que tous les touristes prisent.

Alors par ici....





 

  



 


Une des plus belles vues de Calabre, naturelle, sauvage, intemporelle, un centre historique, et bien sûr sur les rochers, encore et toujours un château, la Calabre est royale....

Pizzo 

Vous avez peut être déjà goûté cette spécialité de glace italienne, qu'on appelle "tartuffo"?

Voici la ville qui en est à l'origine, et dont la réputation n'est plus à faire, un lieu paradisiaque, qui abrite le chateau dans lequel Murat a été gardé jusqu'à sa mort, aprés qu'il ait été capturé, puis exécuté, le beau frère de Napoléon était ici souverain, puis a été fait prisonnier.....

De l'histoire, de la gastronomie, et bien sûr la Mer, ici pour toujours, offrant des panoramas extraordinaires....

Quand on pense que toutes ces photos ont été prises avec mon portable Nokia E71, on imagine ce que ferait de ces beautés un vrai photographe!




















Falerna Paese

Village où est né mon père en 1954.....Chargé d'émotion, Falerna est divisée en deux parties comme souvent dans les villes maritimes, une partie sur la colline, qu'on appelle "Paese" le pays, et une partie "Marina" qui est en bord de mer.

Je vous propose de découvrir le côté pile, mon héritage, mes racines, mes origines.....:)



















Parfait endroit pour contempler les étoiles, ce point de ralliement sert aux jeunes pour se retrouver le soir avant d'aller squatter le bar local et discuter jusqu'à pas d'heures.

Il ne se passe rien d'exceptionnel à première vue, mais le fait de rester ensemble des heures durant, est toujours un moment qu'on voudrait éternel.....

Nocera Terinese

Deuxième versant de mon histoire : Nocera Terinese, le village où habitent la plupart de mes cousins, oncles, tantes aujourd'hui, dans la lignée de ma grand mère paternelle.

Un joli village qui ressemble à une crèche de Noël adossée à la colline, un endroit où il fait bon vivre, et qui vous le voyez, est surplombée d'une basilique, dont on célèbre aujourd'hui le Saint Patron, San Giovanni Battista.

Une grande fête, à grands renforts de concerts sur la place du village et de marchés nocturnes s'y tiennent durant une semaine.

C'est un réel évènement local, pour lequel les enfants du pays partis travailler dans le nord du pays reviennent afin de fêter ce moment tous ensemble.

Et en plus c'est un jour de match.....j'imagine l'ambiance festive:)





Parc Archéologique Scolacium La Roccelletta Borgia

Vous l'aurez compris, la Calabre regorge de vestiges antiques et d'histoire, au delà des superbes paysages sauvages qu'elle garde précieusement dans son sillon.

Le parc Archéologique Scolacium, démontre le passé riche de la région, en conservant les vestiges de ce village romain, le théâtre, l'amphi théâtre, le temple, tout est religieusement gardé ici, dans une ville en bord de mer dont même les habitants ignorent parfois l'existence.

Un endroit qui permet d'arrêter le temps et de s'imaginer le village romain d'antan.

Des bijoux, des statues, des objets, ont également été retrouvés au cours de fouilles dans le parc, permettant de retracer l'histoire de ces habitants, dans une cité encerclée d'oliviers....







                                             






                 



Voilà....j'espère vous avoir donné envie d'aller découvrir cette sublime région, qui est celle dont je suis naturellement tombée amoureuse il y a 31 ans.......

Si vous y allez, n'oubliez pas de respirer à plein poumons, et dites vous que ce n'est qu'un aperçu.......

A bientôt......

Baci ed abbracci.....

Y a des copains!