Tears for Fears?

Les larmes, l'émotion, c'est réservé aux filles?

J'essaie de me persuader que non, et que sans doute certains garçons sont également de vraies fontaines lorsqu'ils regardent des films, des comédies romantiques, des reportages?

J'essaie parce qu'en ce moment, les divers symptômes qui ont attaqué mon organisme ont sans doute pu fragiliser mon système émotionnel.

En clair, je pleure pour rien.

La moindre émotion, la moindre note un peu sensible, hop une larme à l'oeil.

Exemple: bande annonce de voyage en terre inconnue avec Zabou Breitman en Ethiopie. 

A un moment de la bande annonce, elle dit "personne ne m'a jamais construit de maison" et un bébé naît dans le village, ils l'ont appelé "Zabou".

Bon ça dure 3 minutes à peine.

Et ça m'a suffit pour sentir ma gorge se serrer, les larmes monter, et là, la voix off du service public de dire, "Frédéric Lopez emmène Zabou Breitman voir les jolies choses", et bim, explosion de larmes.

Pourquoi?

Parce que sans doute, à ce moment là de la compétition, je ressens un besoin insurmontable de me retrouver dans un lieu, loin de tout et d'ici, pour faire face à la "vraie vie", faire face à de belles et vraies choses, parce que j'ai besoin d'authenticité.

Et puis, après trois épisodes de cold case ont eu raison de moi.

A peine remise de mes émotions sur la bande annonce, bim.

Un bébé mort dans la neige, une biche qui s'approche du corps, mon Dieu, j'ai failli inonder mon chat.

Bon je ne suis pourtant pas gnan gnan tarte à la crème.

Je ne pleure pas tout le temps.

Bon, souvent.

J'avoue. Bridget, The Holiday, Tout ce qui brille, et aussi Comme t'y es belle, je sais déjà où je vais pleurer, à quel moment précis, comme si je donnais rendez vous à mes émotions.....

Bon mais pas que.

Des fois je me fais avoir. Tout le temps en fait.

Comme dirait Gad Elmaleh, "les américains peuvent te mettre un gosse en train de se brosser les dents, avec de la musique tu peux chialer".

Bingo.

La musique a un pouvoir sur mes glandes lacrymales tellement fort, que je ne suis pas contrôlable.

Alors les mecs?c'est pareil ou pas?

Eh bien, je le crois.

Un match de foot par exemple.

Les mecs chialent devant le sport, il faut le dire et lever le mystère sur ça.

Non, ce ne sont pas des beaufs. Le sport, c'est le dépassement de soi.

Les jeux olympiques, le foot, même à bas niveau, (c'est à dire même Dechy - Armentières en Nationale 2) le basket, le hand, le tennis, et j'en passe, c'est le dépassement de soi.

Et les mecs adorent se dépasser, même si c'est devant leur écran.

Si si, la petite goutte de sueur sur le front de Hussein Bolt, ça peut faire le même effet aux hommes que la scène de rupture de Marc Darcy et Bridget aprés la soirée des avocats.

Alors, y a sans doute des hommes qui vont me dire, qu'ils sont aussi capables d'émotion en regardant des films ou des séries, voire même des reportages animaliers.

Certes.

Mais nous ne sommes pas émus pour les mêmes raisons, ni devant les mêmes spectacles.

Alors, soit c'est la fatigue, soit c'est la lassitude de cette gastro pourrie, mais en tous cas, je suis à fleur de peau, et je ne pleure pas que quand j'ai peur. 

(ouais c'est la traduction du titre, je vous l'offre)

Je suis une fille, je suis TRES émotive, sans doute plus que les autres, mais en tous cas, je n'ai pas peur  de cet état de fait, je n'ai pas honte. C'est beau toute cette émotion. (canalisée oui oui je sais j'y travaille)

Je me demande juste si un jour, je materai un dvd avec un amoureux, Inglorious Basterds, la Vie est Belle, ou même pourquoi pas Mulan, et que je pourrai enfin partager ma boîte de mouchoirs.

J'ai vraiment un coeur de chewing gum.....;)

Vous me direz, je pleure aussi quand on me dit qu'on m'aime, alors vaut mieux me l'envoyer par texto....:)

Je vous embrasse.

(et n'hésitez pas à pleurer, personne ne vous voit ça détend tellement)








Commentaires

Ju a dit…
Et on se reconnait dans ces paroles ! Il y a ces moments où on ne sait pas trop pourquoi : hormone, stress, fatigue ou simplement "émotion" ... ont raison de nous !
Y a d'la joie! a dit…
c'est ça d'être à fleur de peau....on sent notre gorge se serrer d'émotion, pour un oui ou pour un non.
C'est beau d'avoir une âme d'enfant:))))

Y a encore plus de joie!

La dernière séance

Full of Stars

Poppy Spring