Place des Grands Hommes (bis)

Oui, il y a déjà un article que j'ai titré comme ça sur le blog....dédié à mes chtis nétudiants de la fac de droit....

Mais je récidive.

J'en croise souvent, et là j'en ai vu quelques uns, l'un au Musée des Beaux Arts samedi soir, et un autre tout à l'heure chez EDS....

Plus tous les mails que je reçois, les demandes de stage qui s'accumulent, et tous ces gentils mots....qui me prédisent un grand avenir en tant qu'enseignante.....

Plus que le fait de leur enseigner le droit pénal ou la procédure pénale, ce sont leurs personnalités qui me manquent.

Leur façon à chacun, de raisonner et de comprendre, d'exprimer ce qu'ils ont retenu, les private joke que nous avions ensemble, je les ressens dans leurs messages.

Et je sais qu'ils me lisent souvent ici, qu'ils étaient là le 27 janvier dans la salle, au fond pour m'applaudir alors que la salle écoutait religieusement.

Alors je voulais qu'ils sachent que je pense toujours à eux, qu'ils m'ont beaucoup apporté, que leur avoir permis de comprendre un peu le droit pénal à la sauce campi, c'était un plaisir, même s'il fallait se lever à 6h30 le samedi matin.

Je voulais leur dire, qu'en dépit de ce qu'on leur dit, ce que je leur ai dit sur leur place dans cette université, leur place dans le monde, est toujours valable aujourd'hui.

Ils ont réussi leur année avec moi, parce qu'ils ont bossé, et qu'ils ont aimé le faire.

Ils ont cru en eux. Comme je crois toujours, qu'ils seront de bonnes personnes.

Pas de bons juristes ou de bons avocats, magistrats, policiers, notaires ou huissiers de justice.

Ce n'est pas cela que je leur souhaite non.

Ce que je leur souhaite c'est d'être de bonnes personnes. 

Sans ça, le reste ne compte pas, le reste n'est que "fioriture".

Je veux qu'ils sachent qu'ils ont raison de croire qu'ils réussiront, parce que s'ils y croient, ça marchera.

Même si ce n'est pas dans le droit.

Enseigner, c'est une chance immense. Encore plus que d'être sur les bancs de l'école.

Enseigner c'est apprendre, sur les autres et sur soi même, aux autres et au monde, à devenir, des bonnes personnes, cultivées, instruites, spirituelles, intelligentes.

Enseigner, c'est le plus beau métier du monde, parce qu'on enseigne tous les jours......et oui, de mon point de vue, enseigner, c'est simplement être humain, et vivre.

Je vous embrasse, mes ptis chats des bois.


Commentaires

Y a encore plus de joie!

La dernière séance

Full of Stars

Poppy Spring