I.D

Des idées j'en ai beaucoup.

J'en ai tout le temps même, c'est compliqué à gérer d'ailleurs parce que quand l'idée me vient, parfois, ce n'est pas le moment d'écrire un article sur le blog.

Souvent, comme je réfléchis en permanence, sous la douche, en m'habillant, j'ai une idée d'article.

Et je suis super à la bourre, je n'ai pas le temps d'allumer l'ordi, en général, je suis déjà au delà de la marge que je me fixe mentalement pour arriver à peu près à l'heure.

Alors j'essaie de me souvenir de mon idée, parce que je la trouve vraiment géniale, et des fois, je dois bien vous l'avouer, je mets un mot clé en rappel sur l'agenda de mon téléphone portable.

Mais ce n'est pas pareil.

Car comment naît un article sur ce blog?

Vous brûlez d'envie de le savoir?

Je ne pourrai pas vous donner tous mes secrets mais en tous cas, je peux vous dire, que lorsque je m'installe pour vous écrire, trés souvent dans mon lit douillet, je sais que j'ai toute la soirée devant moi, je ne crains pas d'être en retard, je suis déjà arrivée.

J'écris d'un seul jet.

Toutes ces petites lettres s'associent d'une seule traite sur l'écran et je ne fais aucun brouillon, au début, je vous délivrais le message brut.

Maintenant, depuis le temps, je mets les formes, mais au tout début, je me contentais juste de justifier mon texte et c'est tout.

J'envoyais tel quel.

Vous savez, comme ces messages que vous écrivez, sur une impulsion, et que vous ne relisez pas avant d'envoyer de peur de ne jamais oser le faire.

Et bien, là c'est un peu la même chose.

J'ai une idée, je la développe, et j'envoie.

Si je réfléchis trop, ça ne serait plus spontané, et ça perdrait beaucoup de fraîcheur.

Des idées d'articles, j'en ai plein, je pense à vous tout le temps.

A chaque rencontre, à chaque moment, je me demande ce que vous en penseriez, si ça vous plairait.

Il ne faut pas croire, je cogite! (et non, je ne vous le dirais pas en latin n'insistez pas.)

(calmez vous un peu, dites donc, bande de joyeux :))

Bref.

Si je vous raconte ça, c'est parce que mercredi matin, j'avais dix idées extraordinaires de thèmes que je pourrai aborder.

Depuis j'en ai 20.

Alors je vais devoir trier, parce que sinon certains d'entre vous vont encore dire que je vais plus vite que la musique et qu'ils n'ont pas le temps de suivre.

Mais de toute évidence, les prochains sauront vous faire voyager, vous passionner et vous faire vibrer.

J'ai déjà fait un pré tri dans ma tête.

Il paraît qu'on est plusieurs là haut.

En même temps on s'en fout, quoiqu'il arrive c'est moi le chef.:)

Et vous, quelles idées voudriez vous que je développe ici?

Je vous connais bien maintenant, je sais que vous êtes nombreux et nombreuses à lire, mais au chaud chez vous, peut être vous aussi, emmitouflés sous votre couette, avec un pied dehors pour garder la fraicheur, mais jamais vous ne vous montrerez.

A quelques exceptions prés je n'aurai pas de réponses, mais je sais pourquoi.

Non, ce n'est pas par timidité.

C'est parce que vous savez au fond de vous, comme quand vous irez voir un film, que vous n'en aurez pas écrit le scénario, mais que ce sera quand même votre film.

Vous attendez.

Et n'en doutez pas, je serai au rendez vous:)

See u tomorrow folks!

Commentaires

Y a encore plus de joie!

La dernière séance

Full of Stars

Poppy Spring