SpringTime

Les oiseaux chantent, le ciel chasse les nuages avec un joli soleil en pleine forme, c'est frais, c'est cool, c'est le printemps.

Non, mais tout le monde ne parle que de ça, donc évidemment moi aussi. je m'y colle.

Mais il faut dire que j'aime beaucoup le printemps.

C'est un signe de renouveau, de fête, de changement, le signe que le soleil va revenir nous chauffer les doigts de pieds, qu'on peut remettre dans l'herbe folle.

Bon faut dire aussi, le printemps, c'est l'occasion de se découvrir d'un fil, sauf en avril (enfin, vous faites comme vous voulez hein) d'enlever nos collants, nos écharpes, pour faire place à la flanelle, au coton tout doux, des petites ballerines, de remettre du gloss transparent, de faire tomber le pull pour le remplacer par des ptites chemises.

Les terrasses se remplissent, les jardins et les parcs sont parsemés de petits groupes d'amis, de couples d'amoureux......

Voilà.

Le printemps à moi, ça me donne envie d'avoir des ptis papillons dans le ventre, des étoiles dans les yeux, des coeurs, des coeurs, des coeurrrrrrrs.

Pardon.

Non mais ce n'est pas de ma faute, chaque année c'est pareil, quand arrive le printemps, j'ai envie de tomber amoureuse.

Mais ça ne rate jamais.

Il n'y a pas eu un printemps où ça ne m'est pas arrivé.

Comprenons nous bien, je ne cherche pas un "mec", je cherche une amourette, un truc qui me fasse tourner la tête, du bonheur et encore du bonheur.

Alors bon, en attendant, j'essaie de me rappeler comment c'est d'être amoureux.

C'est sûr que ça date un peu (au carbone 14) mais ça revient comme le vélo qu'ils disent.

Je n'ai pas vraiment oublié, c'est juste que quand j'y pense toutes les sensations de l'amour me sautent au visage: le rouge aux joues, les guiliguili dans le ventre, la chaleur dans le sang, les jambes flagada, et puis, les yeux qui brillent, d'un coup la vie est belle, tout est facile.

Je m'en souviens bien. 

L'état de grâce ne dure pas longtemps paraît il, trois ans d'après les livres et les films au cinéma.

Moi je suis une amoureuse née, un gros coeur géant, une peluche en chair et en os, j'adore aimer, c'est vraiment sympa je trouve, ça détend, ça calme, ça rend gai, lumineux, joyeux, drôle, tout nous sourit, rien n'est grave.

Alors ce soir, en rentrant chez moi, je devais être encore dans un état printanier avancé, j'ai levé les yeux au ciel et j'ai vu des étoiles.

Je n'en avais pas vu depuis longtemps, trop de nuages dans le ciel, au sens propre et figuré.

Ce soir il faisait bon, des amis étaient autour d'une table en terrasse, les étoiles brillaient et je me suis sentie bien.

Comme quoi, l'amour rien que d'y penser, ça nous rend tout chose....

C'est comme la madeleine de Proust, le sucre pétillant dans un yaourt nature, le spéculoos dans le bol de chicorée.

Bref, c'est le printemps.




Commentaires

Puck a dit…
C'est comme lire une nouvelle note de Laura le matin ;)
Je te souhaite et t'envoie plein de looooove
Y a d'la joie! a dit…
Moooooh c mimi ma Caro:) Love to you too!

Y a encore plus de joie!

La dernière séance

Full of Stars

Poppy Spring