Notorious and Big

Je me suis toujours demandé ce que ça faisait d'être célèbre, d'avoir son nom dans les journaux, d'être en tête de gondole dans les rayons des magasins.

Le moins que l'on puisse dire c'est que je n'ai pas eu à attendre longtemps pour faire la connaissance de paparazzi- magiciens, vous savez, ceux qui passent leurs journées à attendre en mâchant du chewing gum, un scoop, un truc croustillant à se mettre sous la dent, qui ne vérifient pas leurs sources, qui mettent des titres accrocheurs pour faire vendre.

On va dire que tout métier exposé comporte des risques, que nos adversaires n'hésitent jamais à nous descendre, que parfois nos clients sont nos pires ennemis, et que c'est chacun pour soi.

Il y a du vrai, mais il faut dire qu'on est encore bien loin de la réalité.

Alors que nous sommes d'accord, aucun d'entre nous n'est Paris HILTON, ni Madonna, ni un Chef d'Etat, ni une personnalité importante, à part elles évidemment et pourtant....

Pourtant dans le journal local, en marge par exemple d'un procès auquel vous n'assistez plus, et dont vous avez prévenu par avance que vous n'assisterez pas, on trouve votre bilan de santé, c'est bien, c'est gentil de s'inquiéter, mais en fait, on est d'accord que tout le monde s'en fout.

C'est ce qui se passe quand rien ne se passe.

On prend un non-évènement, une non- information et on coud, on brode tout autour.

Tout comme l'acné tardif sur le visage d'Angelina, le nez refait de Pamela, le secret minceur de Lady GAGA, un état de santé d'un individu lambda et les raisons pour lesquelles un mec change d'avocat, ça intéresse le public à peu prés autant que le prix de la noix de cajou au kilo.

On s'en fout.

Donc, les paparazzi- magiciens que personne ne rencontrent jamais en savent souvent plus sur nous que nos propres amis.

Et comme ils s'ennuient, ils en ont parlé à la télé aussi, plein de sous entendus, plein de phrases qui servent à rien, mais qui agacent.

Et comme on est des gens biens au fond, et qu'on préfère faire les choses bien ou ne pas les faire du tout, on ne fait aucune déclaration, pas même celles qu'on nous prête.....

Cette mésaventure nous démontre une chose simple.

L'ennui est l'ennemi du bon sens.

En voulant créer une situation sur des fondations partant de rien, les gens croient parfois être intéressants.

Alors ils inventent, ils créent de toute pièce, ils rajoutent de l'huile sur le feu, ils fabriquent des situations, ils mettent un ou deux détails réels, pour que ça donne vraiment du corps à leur "oeuvre" et ils sabotent en toute tranquillité.

Ce sont des grands magiciens, très professionnels.

Ils créent des situations tellement ubuesques qu'eux mêmes en perdent leur latin, on ne sait plus qui est qui tant ce qui est écrit est improbable, mais ce n'est rien, l'essentiel c'est qu'on y croit.

Et le truc avec les magiciens, c'est le chapeau, duquel on sort les petits lapins, les petites colombes et les petits oiseaux.

Plus les détails touchent à la vie privée, plus les gens en manque d'action vont aimer.

La justice spectacle est un genre inventé par les magiciens.

Le sensationnel, l'extraordinaire, tout ceci n'est que poudre aux yeux, mais le mal est fait c'est le principal.

Je me dis que nul n'est à l'abri de se retrouver dans un Tabloid un jour, mais comme la Couronne Britannique, la profession à laquelle j'appartiens pratique le désormais célèbre "never explain, never complain", que certains hommes politiques feraient bien de pratiquer un peu plus.

"tout ce que vous direz sera retenu contre vous", ça c'est vrai pour le commun des mortels, même pour nous, mais certainement pas pour les magiciens.

En pleine zone de turbulence, il faut avoir le coeur bien accroché, bien serré, comme une ceinture de sécurité pour se protéger des ondes de choc.

La gloire, le prestige, la notoriété, sont comme des boutons que l'on coud sur un manteau, en fil d'argent.

Si le magicien vous aime bien, il vous fera un beau manteau de flanelle, avec des boutons d'or et vous illuminerez le monde entier de votre superbe allure.

Si le magicien ne vous aime pas, pour quelque raison que ce soit, y compris les détails physiques, alors il vous taillera un costard et vous n'illuminerez plus personne, autant vous y faire.

Mais en tous cas, vous n'aurez pas froid l'hiver, c'est toujours ça d'être rhabillé....

Mais qu'est ce que tout ceci, sinon une marque d'intérêt?

Sans la jouer Mégalo, je pense vraiment qu'on se  fait de nouveaux copains.

Des gens qui s'inquiètent pour nous, une communauté, c'est important la communauté non?

Le quotidien des stars est bien pire que cela, nous pauvres mortels, avons la chance de nous écrire ici, et de pouvoir encore sortir de chez nous sans lunettes noires.

Ce serait drôle ceci dit.

Enfin bon, ce qui est important ce n'est pas la notoriété que nous prêtent les magiciens, vu qu'en échange ils espèrent prendre plus qu'un petit billet.

Voilà pourquoi si nous sommes notorious malgré nous, le plus important quand même c'est de rester big pour affronter tout ce cirque.

Soyez rassurés, la vraie notoriété ne m'intéresse pas, ce qui m'intéresse c'est de me regarder le matin droit dans les yeux en chantant eyes of the tiger, et de penser à chacun de vous qui me lisez.

Ce qui est certain, c'est que les magiciens n'ont  pas froid aux yeux, mais que dans leur poudre de perlimpipin se cachent plus d'un truc fallacieux.

WARNING: Toute ressemblance avec des faits et des personnes ayant vraiment existé serait parfaitement fortuite.

Commentaires

Puck a dit…
Tu es ma star

Y a encore plus de joie!

La dernière séance

Full of Stars

Poppy Spring