Auprès de ma blonde!

Ses grands yeux verts malicieux disent la vérité, tout le temps, tous les jours.

Je les ai découverts en 1996.....et je ne les oublierai jamais.

Il y a parfois des petites touches d'or, des touches de caramel, du bonheur en pépites quand le soleil s'y reflète.

Quand je l'ai rencontrée, j'ai ri, j'ai apprécié de discuter avec elle, de déconner avec elle, l'amitié nous est tombée dessus.( mais on ne s'est pas fait mal, au contraire)

De cours en courts métrages, de rires au bord des larmes, on a vécu deux années ensemble, authentiquement, sincèrement.

On était jeune, c'est vrai, on a "grandi" ensemble, parce qu'à 16 ans on apprend, on grandit, on a mal, on souffre, on cicatrise plus vite que la musique, on retombe amoureux, on repleure etc....

On a vu des tas de films, écouté des tas de bandes originales, écrit des tas de lettres, qu'on a conservé des années après.

On s'est un peu perdues de vue, mais on ne s'est jamais oubliées.

Et quand on s'est retrouvées, on a repris l'amitié où on l'avait laissée, intacte, nickel, même pas un grain de poussière, sans aucun silence inutile, stérile ou gênant.

Je l'ai vu heureuse, puis malheureuse, puis re-heureuse, alors qu'on était grandes déjà, des grandes "poupoules" comme on disait.

Puis j'ai fêté son départ, Outre Atlantique, avec toutes ses copines et on a toutes gardé un petit souvenir d'elle icitte.

Après, j'ai traversé l'Atlantique à la brasse (nan je déconne) pour aller l'embrasser, elle et son doux, dans le beau Montréal.

J'ai appris à la re-connaître, à la vivre au quotidien, à la comprendre à demi mots, et à la situer dans son nouveau décor, qui lui allait comme un gant.

Je l'ai observé, les yeux dans le coeur, avec l'amour de sa vie, avec ses amies, me parlant de sa job, me parlant de ses projets, de ses envies, je l'ai écouté, et je me souviens bien, quand je nous rassemble, comme on se ressemble.

Puis j'ai créé avec ses mains et mon coeur, ce blog, que vous lisez en ce moment, à Montréal, près de la féline Bistoufly, devant la fenêtre du salon, dans leur appartement de Villeray.

Et aujourd'hui, le succès, parce que c'est comme ça que je le vois, que vous accordez à mes écrits, c'est elle qui me l'a insufflé, c'est elle, qui a trouvé le titre, elle qui m'a trouvé, moi, ma place et ce que je suis au fond des yeux.

Avant de partir, son amoureux et ma blonde m'ont offert un livre pour trouver le bonheur, celui du Dalaï Lama, et en montant dans le taxi pour l'aéroport, j'ai senti que j'en laissais un bout là, de bonheur.

Ils ont décuplé aussi le leur, un ptit Ouadi dear est né, de leur amour et de leur envie de vivre.

Je suis l'heureuse et la chanceuse amie d'une blonde, comme on dit au pays, une blonde qui me ressemble, et grâce à laquelle je réunis ici, de nombreux curieux et sans doute des amis.

Alors pour tout cela, et bien plus encore, je lui dédie ce billet, ma ptite Lisette, aux yeux verts et or.....

Musique:) (comme ça on pleure comme dans les génériques de films américains:)

Ps: j'ai encore un millier de trucs à dire sur elle, mais il me faudrait un livre, minimum:)








Commentaires

Ma poupoule! À quelques jours de mon anniversaire c'est un très très beau cadeau que tu me fais là! Moi dans Yadlajoie!!!
Des déclarations d'amitié comme celle-ci je m'en prendrais une par jour tellement ça fait du bien! Remarque la tienne elle me tiendra chaud jusqu'à l'anniversaire prochain et icitte en ce moment il en faut du chaud!
Merci ma Gioia d'être là!!!
Montréal t'attend et pas Juste Pour Rire!! Mais disons que ce jour-là je serai au premier rang!
Miss you!
Y a d'la joie! a dit…
Ma poupoule!
il était grand temps que je rende hommage à ma grande amie, tu as toute ta place sur ce blog que tu as eu la géniale idée de créer pour moi!
Ce n'est pas grand chose par rapport à ce que tu représentes pour mizot!
hâte de te voir vite!Miss you too!
Million de bisous et contente que ça t'ait plu!

Y a encore plus de joie!

La dernière séance

Full of Stars

Poppy Spring