14 mars 2012

And Suddenly, the Night

J'ai passé la soirée à écouter des titres de mon adolescence, quand j'étais dans ma chambre sous les toits et que j'étais assise par terre, là bas dans le coin.

J'écoutais de la musique, je regardais la pluie glisser sur mon velux, et j'aspirai à ce que la vie soit meilleure.

Aujourd'hui, c'est la même, mais 15 ans plus tard....

Je vais quand même aller me coucher, mais comme les nuits sont réconfortantes vous ne trouvez pas?

On se sent protégés, on se sent blottis contre elles, on se sent à l'aise.....

On arrive même mieux à se concentrer, à plaire.

J'adore la nuit.

C'est pour ça que je traîne ici, là, maintenant.

Et je vous laisse une petite berceuse de cette époque là, les années 90, avant de vous laisser jusqu'à demain....

Faites de beaux rêves.....et ne vous arrêtez jamais de rêver.

C'est le dernier luxe que personne ne pourra jamais vous enlever.

Je vous embrasse fort....


2 commentaires:

Puck a dit…

Tu as raison ma Laura c'est ça le vrai luxe, et pas une Rolox à 15000 boules ou je ne sais quelle connerie.
je préfère avoir une montre fun à 15e à Wazemmes dont je ne pleurerais pas la perte et mes rêves plein la tête plutôt que ressembler à une beauf parvenue mais sans aucune imagination, envie ou rêve.

Merci de nous faire rêver.

Y a d'la joie! a dit…

Ma douce....
je suis heureuse d'arriver à vous faire rêver, tant que j'y arriverai ça voudra dire que je suis encore un peu magique....c'est important d'être magique non?
Millier de bisous

Y a des copains!