Articles

Affichage des articles du mars, 2012

Life is Great (but sometimes....)

Je viens d'apprendre un décès.
Une consoeur, et pas n'importe laquelle, vient de rejoindre le firmament des stars de ce monde.
Une femme que j'ai trop peu connue, une femme qui pourtant a représenté comme personne notre place dans ce milieu, dans lequel être un homme était un gage de crédibilité.
Que m'inspire cette disparition?
Que la vie est unique. Qu'elle est belle, précieuse et qu'il faut vraiment la protéger.
Que ce métier, merveilleux mais ingrat, n'est pas un sacerdoce, que le cadeau qui nous a été fait n'est pas superfétatoire, on n'est pas là pour rien.
Il faut sans cesse la préserver, sans cesse se battre pour l'essentiel.
Je pense à elle.
Je pense aussi à nous. Tous et toutes, avocats bien sûr, mais chacun et chacune d'entre nous, les vivants.
Je vous embrasse, et vous demande comme une faveur.....vivez de toutes vos forces.

Lille (de Beauté)

Image
To Be Continued.....:)

Fireworks

Ce texte est dédié à notre reflet dans le miroir.
C'est une chanson, une petite ritournelle pour ados, d'une chanteuse sympa mais pour autant qui n'est pas prise au sérieux.
Peu importe, ce texte correspond à ce que mon reflet réclame. Et peut être parfois au vôtre aussi?
Reflets, si tu nous lis, rebondis.
Les gens comptent sur nous, ils nous aiment pour notre personnalité, nos folies.
Regardes moi.
On dit que je suis pétillante, que je suis un feu d'artifice, et c'est ce que je rêve d'être.
Alors, reflet, sois gentil, sois synchro.
Et quand bien même, depuis toujours, vous avez voulu faire de votre mieux pour être en phase, à ce qu'on vous demandait d'être.
On vous demande de faire de nous, ce que nous voulons être.
Merci:)




"T'es-tu déjà senti(e) comme un sac plastique
Dérivant aux vents Voulant tout recommencer ? T'es-tu déjà senti(e), senti(e) fin(e) tel du papier Comme un château de cartes à un souffle de s'effondrer ?
T'es-tu déjà senti(e) comm…

Mariages et copinage.

Image
Je vous avais promis que je parlerai mariage.
Et pour cause, cette année est riche en la matière, 5 au compteur dans le cercle de mes amis, et pour couronner le tout, un roman.
Le mariage, ce symbole d'engagement, de chemin, main dans la main, vers un destin commun, et patati et patata.
J'y crois, même si les plus sceptiques d'entre vous y verront de l'ironie de ma part, il n'en est rien, le mariage je trouve ça beau, quand ça veut dire quelque chose, quand ça reflète quelque chose de vrai et de sincère, quand on sent entre les deux principaux intéressés au delà de l'amour, du respect et de la franchise.
Une jolie mariée, un bouquet fleuri et frais, une arrivée fracassante, un marié embué, un maire siphonné, une Eglise aux bancs ornés de fleurs, une lumière qui éblouit, des chants gospel, de l'émotion, et de l'amour bien sûr, mais surtout, du vrai, du concret, du solide.
Pas de mariée surprise dans les toilettes avec le serveur, le témoin, le meilleur ami, o…

Chutttttt!!!!

Il vous est peut être déjà arrivé d'avoir l'impression de tomber en rêvant, et de le ressentir pendant votre rêve.
Moi ça m'arrive trés souvent, mais pas seulement en rêve...
Je suis une cascadeuse, une vraie chuteuse professionnelle, je trébuche, je me tords la cheville, je rate la marche, je fais des vols planés, je roule, je glisse, bref, je tombe.
Choir est un métier voyez vous, et je m'entraîne depuis petite.
1ère vraie chute mémorable, en tous cas sur ma peau, je suivais mon père à la trace, j'avais un an et quelques mois, pendant les travaux de la maison de mes parents.
Dans la salle de bains, pas encore finie, au sol il y avait des cailloux, et notamment une plaque en métal....sur laquelle j'ai trébuché, et voilà la jolie cicatrice....qu'on ne voit que si on est trés trés trés prés de mon visage.
2ème chute spectaculaire, 5 ans. Je cours, insouciante, vêtue de mon petit manteau rouge de poupée, avec une de mes copines, et bien entendu, je la regarde comme…

Tic et Toc

Je ne parle pas du bruit que fait soi disant notre poing sur une porte (à titre perso, je n'ai jamais su faire le son "toc" à mon poing mais bon soit)
Je vous parle de ces tics de langage, de comportements qui sont compulsifs comme leur nom l'indiquent mais qui parfois nous déstabilisent grandement.
Par exemple, l'assureur qui joue avec son bic et ça fait "tic tic" quand il appuie au bout du stylo "tic tic" quand il rappuie, et ce à peu prés 10 fois en 5 minutes, eh bien je n'écoute plus rien de ce qu'il dit. 
J'entends un bruit de fond, mais je ne comprends pas les mots, mon corps tout entier n'entend que le tic tic.
Prenons l'exemple des tics de langage, "comment dirai-je", "donc", "effectivement", "concrètement", "tout à fait" bon, ces mots et expressions tous seuls ça passe, pourquoi pas.
Mais toutes les deux phrases, puis toutes les fins de phrases, puis seulement ce mot....…

SpringTime

Les oiseaux chantent, le ciel chasse les nuages avec un joli soleil en pleine forme, c'est frais, c'est cool, c'est le printemps.
Non, mais tout le monde ne parle que de ça, donc évidemment moi aussi. je m'y colle.
Mais il faut dire que j'aime beaucoup le printemps.
C'est un signe de renouveau, de fête, de changement, le signe que le soleil va revenir nous chauffer les doigts de pieds, qu'on peut remettre dans l'herbe folle.
Bon faut dire aussi, le printemps, c'est l'occasion de se découvrir d'un fil, sauf en avril (enfin, vous faites comme vous voulez hein) d'enlever nos collants, nos écharpes, pour faire place à la flanelle, au coton tout doux, des petites ballerines, de remettre du gloss transparent, de faire tomber le pull pour le remplacer par des ptites chemises.
Les terrasses se remplissent, les jardins et les parcs sont parsemés de petits groupes d'amis, de couples d'amoureux......
Voilà.
Le printemps à moi, ça me donne envie d&…

Pour de vrai.

"Jurez vous de dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité?"
C'est comme si tout un chacun savait vraiment quelle était la vérité et se devait de la révéler au monde entier.
C'est un vaste sujet, qui mérite qu'on lui accorde deux minutes.
Surtout en ce moment, en ces temps où les tribuns prônent la vérité universelle.
Alors j'y ai réfléchi ces derniers jours, par la force des choses, évidemment.
Tous les jours, on m'envoie des vérités au visage, j'utilise le pluriel et je sais bien que ça peut choquer, il n'y a qu'une vérité n'est ce pas, c'est incroyable de penser qu'il puisse en exister plus d'une.
Pourtant je reste convaincue que chacun d'entre nous a sa vérité.
Tout est question de point de vue, d'angle, de perspective, de focus.
Aucune situation ne peut être vue ou comprise, entendue ou ressentie de la même manière par plusieurs personnes, même si elles ont vécu la même scène, entendu la même chose.
Prenez le cinéma…

Notorious and Big

Je me suis toujours demandé ce que ça faisait d'être célèbre, d'avoir son nom dans les journaux, d'être en tête de gondole dans les rayons des magasins.
Le moins que l'on puisse dire c'est que je n'ai pas eu à attendre longtemps pour faire la connaissance de paparazzi- magiciens, vous savez, ceux qui passent leurs journées à attendre en mâchant du chewing gum, un scoop, un truc croustillant à se mettre sous la dent, qui ne vérifient pas leurs sources, qui mettent des titres accrocheurs pour faire vendre.
On va dire que tout métier exposé comporte des risques, que nos adversaires n'hésitent jamais à nous descendre, que parfois nos clients sont nos pires ennemis, et que c'est chacun pour soi.
Il y a du vrai, mais il faut dire qu'on est encore bien loin de la réalité.
Alors que nous sommes d'accord, aucun d'entre nous n'est Paris HILTON, ni Madonna, ni un Chef d'Etat, ni une personnalité importante, à part elles évidemment et pourtant.…

And Suddenly, the Night

Image
J'ai passé la soirée à écouter des titres de mon adolescence, quand j'étais dans ma chambre sous les toits et que j'étais assise par terre, là bas dans le coin.
J'écoutais de la musique, je regardais la pluie glisser sur mon velux, et j'aspirai à ce que la vie soit meilleure.
Aujourd'hui, c'est la même, mais 15 ans plus tard....
Je vais quand même aller me coucher, mais comme les nuits sont réconfortantes vous ne trouvez pas?
On se sent protégés, on se sent blottis contre elles, on se sent à l'aise.....
On arrive même mieux à se concentrer, à plaire.
J'adore la nuit.
C'est pour ça que je traîne ici, là, maintenant.
Et je vous laisse une petite berceuse de cette époque là, les années 90, avant de vous laisser jusqu'à demain....
Faites de beaux rêves.....et ne vous arrêtez jamais de rêver.
C'est le dernier luxe que personne ne pourra jamais vous enlever.
Je vous embrasse fort....

Fantastic

J'ai vu un film il y a quelques années, dont je n'ai jamais su le titre, mais qui a tout de même retenu mon attention.
C'était un de ces films futuristes dans lesquels on imagine des voitures qui volent dans le ciel, des inventions incroyables notamment une machine à rêves.
Le procédé était simple (même s'il avait demandé à notre héros un bon nombre de calculs, qui donnait lieu à la fameuse phrase "si mes calculs sont exacts" vous voyez ce que je veux dire?).
Il fallait mettre un casque type casque audio, relié à un boîtier dans lequel on insérait des dvd, lesquels intégraient des rêves dans les cerveaux des "protagonistes".
Alors, dans mon souvenir, la suite n'est pas claire, je ne sais plus si le but de cette invention était de retrouver des souvenirs pour dénouer une enquête criminelle, ou bien, de terroriser les gens à l'approche de l'an 2000.
Bref, toujours est il que je n'ai -comme souvent- retenu que ce qui m'intéressait, le fa…