30 janv. 2012

Blue Hot shoes

"Don't you, step on my Blue Hot Shoes?" aurait pu chanter le King.

On pourrait croire que ce ne sont que des chaussures....

Mais comme je suis une vraie fille, je crois aux signes et d'ailleurs je vais vous le démontrer leur bien fondé.

Certains penseront peut être que je suis une fausse modeste et que je cherche le compliment, je leur dirai une seule chose, qu'avez vous fait de votre imagination?

Parce que c'est sûr, quand on est une fille, pour réaliser quelque chose qui nous tient à coeur, on se prépare....

Souvent, trés souvent même, pour ne pas dire systématiquement, je m'invente des rituels pour me rassurer quand la pression est trop forte.

Par exemple; je crois sincèrement que si je porte un bijou offert par une personne en particulier, la force de cette personne va passer dans le bijou et va m'être insufflé. (Non, ce n'est pas bizarre,tout est parfaitement normal)

Autre exemple, si j'entends une chanson, en zappant à la radio, je m'amuse à calculer les probabilités qui existent pour que je tombe sur CETTE chanson à CE moment.

Et bien sûr, jme dis que c'est un signe.

Quand je passais l'examen du CAPA, je voyais des signes partout. 

La ville était devenue un immense lac (ahahahaha)

Bon revenons en à nos moutons.

C'est bien plus tôt que j'ai commencé à croire à mes pensées magiques.

Je crois bien que ça date de l'époque où, séparée de mon père trés souvent quand j'étais petite, il me disait, "rassures toi, quand un oiseau viendra se poser prés de toi, tu sauras que c'est moi qui te l'ai envoyé pour voir si tout va bien"

Bon, j'avais 7 ans. Alors j'y ai cru, et ça m'a beaucoup aidée.

Maintenant, quand je vois un ballet d'oiseaux dans le ciel, ça me rassure. Vous le saviez déjà? 

Et c'est pareil quand j'ai un examen, un défi, une épreuve à passer.

Vendredi 27, je portais ces chaussures.

Des sublimes escarpins bleu nuit à liseret doré.

Et la robe que portera mon personnage dans la pièce.

Et le sautoir que m'a offert ma petite Sophie.

Bref, du signe à tous les étages!

L'air de rien, tous ces petits "trucs" ont eu l'effet de me mettre en confiance, et bien entendu, j'avais beaucoup travaillé, énormément répété, je connaissais mon texte j'étais concentrée, c'est sûr.

Mais je ne peux m'empêcher de penser, que ces petits rien, ont réussi à me donner suffisamment de "corones" pour me lever et partir en live pendant 15 minutes.

Aprés, beaucoup de gens m'ont parlé de ces chaussures.

Comme si elles étaient le symbole de cet aprés midi d'hiver où enfin, je suis apparue telle que je suis à des gens qui me croyaient différente.

Comme des souliers de vair....mais sans que se rompe l'enchantement!

En tous cas, maintenant je saurai qu'elles seront utiles......dans les grandes occasions;)

Aucun commentaire:

Y a des copains!