24 janv. 2012

1772

Le nombre de mots écrits sur ce papier.

Le nombre de mots que je vais devoir dire pour réussir à convaincre mon auditoire vendredi.

On dirait que c'est beaucoup, on dirait que c'est trop.

Moi je dirai que c'est ce qu'il faut, on n'a rien sans rien vous savez bien.

Ces mots, je les apprends, je les domestique, je les apprivoise.

Je les connais, c'est moi qui les ai présentés, ils forment une équipe pour moi, ce sont mes alliés.

Ils vont me projeter dans cette salle, cette salle dont je ne sais si la craindre ou l'aimer.

Mais en tous cas, quand j'aurai prononcé chacun de ces 1772 mots, je serai fière de moi.

Fière d'y être allée, de m'être levée, Mr Gourvennec, mon prof de français au Lycée, disait que c'était ça le plus dur, se lever, et y aller.

Voilà, maintenant, ces 1772 mots, je les regarde, je les blottis contre moi, je les réchauffe un à un, je leur souris, je les encourage, je les fais danser dans ma bouche et dans mon esprit, et j'y mets du coeur.

Voilà ce que représente ce chiffre anodin.

On dirait une marque de chocolat.

C'est un signe, cela, n'est ce pas?

1 commentaire:

Puck a dit…

1772 mots
50 auditeurs
Une trentaine d'avocats
Quelques photos
2 excarpins à liseret doré
1 fille extraordinaire

Y a des copains!