22 déc. 2011

Le Monsieur du 4ème.

Sa mine patibulaire m'avait déjà inquiétée quand j'ai emménagé dans l'immeuble, et mes propriétaires m'avaient un peu prévenu qu'il était "spécial".

Sa démarche n'est pas assurée, sa silhouette dodelinante et son nez rond orné de lunettes grasses, donnent du relief à son front perlé de sueur.

Sans doute cette description ne vous semble t elle pas flatteuse, sachez qu'en vrai c'est bien pire.

Monter dans l'ascenseur en sa présence, c'est passer un scanner en direct, il reluque de la tête aux pieds à tel point qu'on se demande si tout est en place là dessous.

Il arrive un moment où on se retrouve inévitablement en sa présence, et on a beau regarder le bout de nos chaussures on sait qu'il nous fixe et ça fait froid dans l'dos.

Quand par mégarde on est dans le sous sol, et qu'on entend arriver sa petite voiture rouge, on presse le pas, on s'active, et s'il arrive à l'ascenseur avant nous, on prend même les escaliers.

Il ne parle jamais, il ne dit pas un mot, le croiser nous fait un peu peur et savoir qu'il est dans l'immeuble n'est pas rassurant.

Le soir, à la nuit tombée vers 17h30 (c'est le Noooord) des bruits sourds retentissent sur mon plafond.

Au début je me disais seulement qu'il faisait tomber des objets sur le sol, il était un peu maladroit.

Mais au fur et à mesure, mon imagination, toute droit issue de l'univers de Jean Pierre JEUNET, a commencé à bouillonner dans ma tête.

Peut être jouait il aux fléchettes sur des photos de toutes les résidentes de l'immeuble, et faisait tomber ses flèches en titane sur le sol?

Peut être était il fan de nains de jardin, et les nettoyait il, tous les soirs religieusement?L'un deux lâchait soudain son râteau et retentissait sur mon plafond?

Peut être encore, était il aussi juste somnambule et faisait tomber des objets toutes les nuits sur le sol.

Ou alors, c'était un serial killer et il essayait de nouvelles armes à picots ou arbalètes tous les soirs.

Toujours est il que tous les soirs, des bruits bizarres se font entendre et que tout est imaginable.

Le Monsieur du 4ème, il est vraiment flippant, plus que Monsieur COLIGNON, et même si j'aimerai me transformer en Amélie, aller changer les poignées de ses portes, changer la taille de ses pantoufles et mettre du vinaigre dans son whisky.....

Ce que je voudrai surtout, c'est ne plus me retrouver dans l'ascenseur avec lui.

Brrrr.



NB: Toute ressemblance avec un personnage ayant existé n'est pas du tout fortuite.
       Bien au contraire:)))
PS: le choix de la musique non plus n'est pas du au hasard, ma voisine de palier est un amour, ça compense:)

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Notons qu'il y a aussi des bruits de vomissements qui se font entendre assez souvent... Alcoolique? Pas de conclusions hâtives mais bon quand même le doute est possible!

Heureusement qu'en face de chez moi y'a d'la joie!!

Y a d'la joie! a dit…

c'est trés juste!merci de ta précision ma jolie, on a de la chance de s'avoir, heureusement qu'on s'a!:)))

Y a des copains!