2 oct. 2011

Le premier jour (du reste de sa vie)

Je suis allée chercher mon portable dans mon sac, en me disant, je vais vérifier si je n'ai pas de message.

J'étais en pleine fête d'anniversaire surprise d'une de mes copines et j'avais abandonné pour une soirée mon téléphone dans mon sac à mains, loin de moi.

De toutes façons, le médecin avait dit que ça n'arriverait pas tout de suite et que le col était fermé.

J'ai traversé la salle pour prendre mon téléphone, la musique envahissait les murs et je suis sortie, en claquant la porte; bloquée dehors.....tout moi quoi.

Mais ce qui se passait sur mon écran était bien plus important.

Un message de ma jumelle, ma cousine qui m'indiquait qu'elle était partie à la Maternité une heure plus tôt.

On venait d'achever d'aménager leur nouvel appartement, la première nuit qu'elle a passé dedans était juste la veille, et voilà que le pti bout'chou pointait le bout de son nez.

J'ai tout de suite essayé d'appeler sur son téléphone, sur celui du futur papa, pour savoir où en étaient les choses......et toujours rien.

Il prend bien son temps le petit chenapan (je dis "il" parce que nous ne savons toujours pas alors que j'écris ces lignes, si c'est un garçon ou une fille)

Qu'à cela ne tienne, je serai patiente, j'ai attendu 9 mois pour savoir!

Je suis rentrée chez moi à 3 heures et je me suis réveillée toutes les heures, envoyant des messages à son homme toutes les heures, le pauvre n'aurait pas pu dormir de toutes façons.

Je me suis endormie d'épuisement, puis réveillée, puis rendormie.

Je suis épuisée, mais tellement excitée par cette naissance, ma cousine n'a pas arrêté de bouger, a travaillé, plus que de raison, a géré un chantier dans sa nouvelle maison, a géré le déménagement, est allée passée les 3 derniers mois de sa grossesse à Leroy Merlin, Castorama et Brico Dépôt.....

Je l'admire. Et je suis particulièrement émue de ce qui se joue en ce moment.

Je le suis toujours pour mes amies, mais là c'est bien différent.

Ma cousine, c'est ma jumelle, la ressemblance est intrigante, je tiens à elle tellement fort.

Et savoir qu'elle va donner la vie, qu'elle a eu tant d’énergie pendant tout ce temps, même si elle est un peu têtue et obstinée, me renvoie forcément à ce qui se passera quand ce sera mon tour.

Alors bien sûr, aujourd'hui, c'est le premier jour du reste de sa vie, tout sera forcément différent, un petit être ça change tout dans la vie d'une femme, d'un couple, d'une famille, d'un groupe d'ami.

Enfin c'est ce qu'on dit.

Ca change quoi au final? Les gens viennent moins vous voir, parce qu'ils ne veulent pas déranger, ils vous appellent mais de moins en moins, parce qu'ils ne veulent pas être coupés par les bib et les couches, vous invitent moins parce que vous ne pouvez aller nulle part sans votre petit amour.....vous sortez moins et restez dans votre bulle?

Non, ça ce sont des idées préconçues, des choses qu'on dit pour essayer de généraliser, des comportements pseudos normaux qui n'en sont pas.

Pourquoi la grossesse, la maternité, le changement dans la vie d'un couple changerait le regard des gens sur nous?

J'ai du mal à le concevoir, et pourtant je l'ai constaté, avec les parents de mon filleul, qui ont vu certains "amis" prendre la poudre d'escampette aprés la naissance de celui ci. Sympa, mais il semblerait que ce n'étaient pas en tous cas, à première vue, les amis qu'ils se prétendaient être.

C'est vrai, c'est moins simple de s'organiser,

Avec mon amie Leila, qui occupe une place dans mon cœur très importante, sinon plus,  nos emplois du temps sont la seule excuse plus ou moins valable que nous pouvons brandir pour expliquer comment nous avons fait pour ne nous voir qu'une fois par an ou deux depuis 5 ans.....mais nous sommes toujours en contact, d'une manière ou d'une autre, pour ne jamais perdre le lien, et ça n'a rien à voir avec les deux adorables enfants qu'elle a la chance d'avoir.

Lenny, Eliot, Amine, Yanis, Coline, Ava, Télio, sont autant de bonheurs au quotidien, pour les amis qui en sont les parents, mais aussi pour nous.

Je suis marraine et tata, et je ne peux m'empêcher d'être fan!

De l'autre côté du département, mon amie Aurélia et ses trois enfants Elsa, Marie et Adrien, parce qu'ils sont plus petits, n'a pas le temps de souffler une minute, et je la comprends, la vie de maman, est une course perpétuelle contre la montre.....

Mais je ne pense pas que ça doive empêcher de vivre une vie sociale riche et remplie.

Mon autre cousine, Lucie, a deux enfants, mais continue à recevoir et à sortir, partir en vacances, en soirées, avec son groupe d'amis, et ça n'a pas changé.

Alors peut être que le fait d'avoir des enfants soi même ça change le point de vue.

Je ne sais pas.

Ce que je sais, c'est que dans la vie d'une femme, donner la vie, devenir parent, avoir un enfant, prolongement de soi même, ça doit changer la donne.

On a forcément une autre vision du monde de celle que l'on avait avant d'accoucher.

On est en mode instinct de protection de sa progéniture, en mode "touches pas mon petit", on doit sûrement se sentir pousser des ailes, mais aussi se sentir adulte, qu'on est plus là pour déconner, que maintenant, chaque choix qu'on fera, chaque décision, qu'on prendra, aura des conséquences, et que l'on est plus seul.

Voilà; c'est ça la clé, on n'est plus seul. Et c'est fantastique.

Et là, alors que ma cousine vient de me dire, comme c'est dur, comme c'est long, je pense bien sûr à Florence Foresti, mais je me dis, quel courage, quel don de soi.

Et c'est tellement émouvant.

C'est sans aucun doute aujourd'hui, quand le pti bout de chou poussera son premier cri, que commencera le premier jour du reste de sa vie.

2 commentaires:

alexia navarro a dit…

trop mignonne ma chérie!!!! je te kiffe grave!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Y a d'la joie! a dit…

moi jte kiffe grave plus!:)ma chériiiiiiiiiiiiiiie:)

Y a des copains!